Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Solutions politiques (ou + de 400 propositions de réformes politiques...)
  • Solutions politiques (ou + de 400 propositions de réformes politiques...)
  • : Analyses et propositions de réformes politiques institutionnelles, économiques, fiscales, sociales, juridiques, et autres, issues de ma pratique professionnelle et de la vie tout simplement ; pour vraiment changer...
  • Contact

Sommaire

 

Sélection partiale des derniers articles mis en ligne

Faire-part...

À mes lectrices et lecteurs : avertissements importants !

« Après moi le déluge ! » : constats « navrants » sur plus on sait et plus on est con...

Changer par la loi et pour une « vraie révolution fiscale »... sans sortir de l’Europe...

« La société du spectacle » et « No future », nos seuls avenirs ?...

L’irrésistible progression des souverainistes et des nationalistes : l’horreur absolue... Qui est responsable ?...

Homoparentalité et « mariage pour tous » : de la réalité à la loi...

« Nul ne peut s’enrichir sans cause » : une jurisprudence malheureusement oubliée...

Rapport Gallois et compétitivité... De qui se moque-t-on ?...

« Double contrainte » : 40 ans d’accords internationaux et de lois, qui rendent fou...

La propriété privée et la finitude : des nœuds systémiques centraux...

 

Quelques classiques et textes fondateurs

Imprécis précis de fiscalité… pour en finir avec les « croyances populaires »… si, c’est possible…

(3) - Mises au point et compléments sur la TVA sociale… 

Les dettes publiques : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c’est quoi la pensée virtuelle ?

Histoires de dettes interbancaires : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c'est quoi l'économie virtuelle ?…

Exercises appliqués d’analyse systémique sur la mondialisation et à propos de la décroissance…

À ceux qui prônent un retour au Franc… et aux autres, qui manquent d’arguments pour leur répondre…

(1) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche... (début)

(1) Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur... (début)

(1) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (début)

 

Une toute petite sélection d'articles qui aurait pu figurer sous une rubrique « On ne vous dit pas tout »

Le faux débat sur l'évasion fiscale et les paradis fiscaux...

Solidarités sociales et retraites : ce qu’il faut savoir et ce qu'on ne vous dit pas ou si peu...

Vélib' : problèmes d'arithmétique élémentaires, niveau CM1…

 


Tout les articles publiés (regroupés dans l'ordre de leur parution par catégorie : du plus ancien au plus récent)

  A - Préambules

Introduction et justifications de ce blog

D’où je viens, comment je me situe, philosophie et cadre général des propositions

Petites mises au point pour comprendre la logique de ce blog et des 400 propositions…

 

B - Le programme de réformes

1 - Les institutions

2 - Les institutions

1 - Economie et fiscalité

2 - Economie et fiscalité

Santé, Sécurité Sociale et retraites

1 - Droit du travail

2 - Droit du travail

Formation - Éducation - Recherche

Justice

Emplois

Sécurité et qualité de vie

Europe

Plan de mise en œuvre des propositions

Pour conclure provisoirement

 

D - Anecdotes, réflexions et solutions suggérées

Voirie parisienne : l’honneur perdu de Delanoë qui cautionne l’ayatholisme de Baupin et Contassot

(1) - Déficit de la Sécurité Sociale… mes expériences dans l’univers kafkaïen des services de "santé" (début)

(2) - Déficit de la Sécurité Sociale… mes expériences dans l’univers kafkaïen des services de "santé" (fin)

Violence des cités… : Quand on n’a pas les mots et qu’on a tous les maux, il reste le passage à l’acte violent…

A propos d'éducation - Une lettre à Science & Vie

Médias : leur responsabilité dans l'absence de pensée…

Politique internationale : Attentats du 11 Septembre - Au-delà du bien et du mal, il me manque les mots…

Politique internationale : Combien de temps encore nous ferons-nous la guerre pour les fautes des pères ?

(1) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche… (début)

(2) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche… (fin)

Perversions des systèmes : la démocratie en danger

Nicolas Hulot : l'équation économique insoluble et insolvable…

Quelques problèmes auxquels, je réfléchis sans vraiment trouver de remède pratique…

Un problème qui me pose vraiment problème : la société du spectacle, c'est maintenant…

Suite aux présidentielles : politique-fiction sur le mode de scrutin...

(1) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (début)

(2) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (fin)

(3) - Mises au point et compléments sur la TVA sociale…

(1) - Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur... (début)

(2) - Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur… (fin)

À propos de l’intéressement des salariés aux résultats de l’entreprise…

Pour redonner à la monnaie son équivalence travail et empêcher qu’elle soit gérée comme une marchandise, faut-il éliminer les spéculateurs ?...

Souvenirs d'un vieux con, à propos du féminisme... + Épilogue

Tribune de l'action...

Tribune de l'action : rêvons un peu… avec les banques…

Divagations sur la crise... L'inconscient, cette donnée incontournable oubliée par la politique...

Le faux débat sur l'évasion fiscale et les paradis fiscaux...

Solidarités sociales et retraites : ce qu’il faut savoir et ce qu’on ne vous dit pas ou si peu…

Juste deux ou trois choses qui personnellement me soucient bien plus que l’avenir des retraites !

(1) - Burqa et loi : un débat démocratique entre citoyens - Catherine Kintzler et Incognitototo (début)

(2) - Burqa et loi : un débat démocratique entre citoyens - Catherine Kintzler et Incognitototo (suite et fin ?)

Réchauffement climatique global ou pas ? Religiosité et politique : les Verts et Europe Écologie, la nouvelle secte des béni-oui-oui…

À ceux qui prônent un retour au Franc… et aux autres, qui manquent d’arguments pour leur répondre…

(1) - Euro contre Franc : un débat démocratique entre citoyens - Laurent Pinsolle et Incognitototo (début)

(2) - Euro contre Franc : un débat démocratique entre citoyens - Laurent Pinsolle et Incognitototo (suite et fin ?)

Exercices appliqués d’analyse systémique sur la mondialisation et à propos de la décroissance…

La « lutte des places » : la septicémie de notre démocratie...

Histoires de dettes interbancaires : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c'est quoi l'économie virtuelle ?…

Les dettes publiques : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c’est quoi la pensée virtuelle ?

Imprécis précis de fiscalité… pour en finir avec les « croyances populaires »… si, c’est possible…

La propriété privée et la finitude : des nœuds systémiques centraux...

Tous les extrémistes sont de dangereux malades mentaux...

Sciences et politique : un mauvais mélange... Le cas des réchauffistes...

« Double contrainte » : 40 ans d’accords internationaux et de lois, qui rendent fou...

Rapport Gallois et compétitivité... De qui se moque-t-on ?...

« Nul ne peut s’enrichir sans cause » : une jurisprudence malheureusement oubliée...

Homoparentalité et « mariage pour tous » : de la réalité à la loi...

La politique virtuelle contre « l’économie réelle »...

L’irrésistible progression des souverainistes et des nationalistes : l’horreur absolue... Qui est responsable ?...

« La société du spectacle » et « No future », nos seuls avenirs ?...

Changer par la loi et pour une « vraie révolution fiscale »... sans sortir de l’Europe...

« Après moi le déluge ! » : constats « navrants » sur plus on sait et plus on est con...

 

G - Actualité

Investiture socialiste, quand les vieux gouvernent la France,… étonnant, non ?

A propos de la Démocratie Participative...

Un débat presque oublié… Ou comment choisir notre futur(e) président(e) ?

Tramway parisien, ils persistent et ils signent... et les conneries continuent...

Mon raisonnement à la con pour choisir un Président…

Delanoë menteur et médias complices !!!

Quelques réflexions en vrac sur les résultats du premier tour des présidentielles… et notre système démocratique.

Débat télévisé des présidentiables… le degré zéro de la politique...

Quelques sentiments et idées en vrac, avant la mise en sommeil…

Hommage à Madame Benazir Bhutto…

Constitution européenne : Appels contre le traité de Lisbonne et le déni de démocratie

Edvige, Cristina et tous les autres...

Crise financière mondiale et faillite de la banque Lehman Brothers

Burqa : la liberté et le doute doivent-ils profiter à l’obscurantisme ?… Réflexions et solutions alternatives…

Revue de presse et informations complémentaires sur les retraites…

L’Islande, oubli ou désinformation ?... La révolution, dont (presque) personne ne parle…

Islande, les suites de leur révolution… ou les débats que nous évitons en France…

Mitterrand : l’imposture de la gauche - 10 mai 1981 : la commémoration du deuil de la gauche…

Les dettes souveraines : l’arnaque d’un demi-siècle de mensonges, ou de qui se moque-t-on ?…

11 septembre : la commémoration des amnésiques…

Primaires socialistes : allez-y...

« Votez, pour eux !... »

Croyances et politique : variations et élucubrations sur un second tour...

En vrac...

Compte-rendu d'étape de la présidence Hollande : toujours plus de la même chose : 1 / changement : 0,001

C’est la rentrée... Tous les gens qui s’offusquent de l’incivisme ou de l’immoralité de Bernard Arnault m’emmerdent...

Tribune de l’action : séparer les activités des banques (urgent et important !)... 

Fin de la souveraineté économique des pays et de la démocratie européenne...

À mes lectrices et lecteurs : avertissements importants !

 

E - Émotions, sentiments, humeurs, rires...

Une lettre anonyme que l'INSEE ne recevra pas...

Europe, après la victoire du "non" : les politiques me fatiguent et les journalistes aussi...

Nouvelles cartes grises : carton rouge aux eurocrates qui ont encore frappé très fort…

Quelqu'un connaît-il un descendant de Champollion ? Ou de quoi parlent 2 amis experts-comptables quand ils se rencontrent ?

Insécurité routière... pardonnez-moi, je me défoule...

Je n’ai rien à dire… ou presque…

Lettre à la direction d’un hôpital ou comment sont utilisés nos impôts...

Sarkozy élu… pour partager ma bile… et message(s) à cette gauche atteinte de crétinisme avancé…

Tous derrière Delanoë… pour sauver le monde en plantant des carottes…

Tramway parisien : le bal des cocus continue… et la mascarade passe…

ASSEDIC (et autres) : qui sont les crétins qui écrivent les directives ?...

Une journée dans les bas-fonds de la justice française...

Michel Onfray… Au secours ! La pensée dogmatique et l’ostracisme sont de retour…

Juste pour rire... le langage politique… 

Service des urgences de l’hôpital Tenon : la « honte » de nos services de santé…

Divagations sur le consentement, la sexualité et autres considérations sociales…

Partage d’émotions : quand les humains comprennent ce qui les réunit plus que ce qui les divise...

Une symbolique de 2012 : pour rire jaune… 

Récréation philosophique…

Mes interrogations du moment... ou quand le vide politique ne présage rien de bon...

Nouvelles du « monde du travail » dans la France d’aujourd’hui… interdit au moins de 18 ans…

Nouvelles de la barbarie, de l’individualisme et de l’indifférence…

11 Novembre, hommage et mémoire…

Chine-USA : « Une guerre sans limite »…

Spécial vœux 2012, le temps des bilans… hommage posthume au Diceros bicornis longipes...

"L’Université des Va-nu-pieds", quand les hommes comprennent ce qui les relie…

Faire-part de vie...

Être un homme de gauche, par Alex Métayer...

Le pouvoir des banques, le cas d’école : Goldman Sachs...

Des vœux pour 2014 que je fais miens !...  

Faire-part...

 

  F - Ville de Paris : urbanisme et politique...

Informations sur la catégorie : "Ville de Paris : urbanisme et politique..."

Voirie parisienne : l'honneur perdu de Delanoë qui cautionne l'ayatholisme de Baupin et Contassot

A propos de la Démocratie Participative...

Violence des cités... : Quand on n'a pas les mots et qu'on a tous les maux, il reste le passage à l'acte violent...

Tramway parisien, ils persistent et ils signent... et les conneries continuent...

Delanoë menteur et médias complices !!!

Insécurité routière... pardonnez-moi, je me défoule...

Tous derrière Delanoë… pour sauver le monde en plantant des carottes…

L’Omerta sur Michel Charzat, liste différente de Paris 20ème

Tramway parisien : le bal des cocus continue… et la mascarade passe…

Vélib' : problèmes d'arithmétique élémentaires, niveau CM1…

 

H - Livre d'or des commentaires et autres...

 

Rechercher

Diverses infos pratiques

    

Syndication (RSS : 2.0) - Pour être prévenu(e) des derniers article mis en ligne

Pour préserver un ordre de présentation cohérent sur ce blog, j'ai dû modifier les dates de publication (c'était le système Over-Blog qui voulait ça). Donc, je ne proposais pas de lien de syndication, car celui-ci ne donnait pas la réalité des derniers articles publiés.

Depuis, tout a changer en pire et cette option n'est plus possible.

Aussi, si vous voulez être tenu au courant des dernières publications ou encore du déménagement de ce blog sur une autre plate-forme abonnez-vous à la newsletter (deuxième pavé en partant du haut à droite). Pour information, je n'ai pas accès aux mails complets des inscrits et ne peux donc en faire aucune utilisation détournée.

Merci.

 

 

Quoi que vous inspire ces textes, merci de prendre le temps de laisser vos commentaires, avis et propositions ; ils sont une source précieuse pour les faire évoluer... Soit en cliquant sur le lien "Ecrire un commentaire" qui se trouve à la suite de chaque article, soit pour les commentaires généraux, avis, propositions, réactions, discussions, états d'âme et "coucou", ... en cliquant directement sur le ien suivant : "Livre d'or des commentaires et autres..."

 

 

28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 11:00


Comme je suis fort inquiet de ce qui se prépare dans les coulisses de la constitution de l’Europe, je reproduis ci-après in extenso un appel du Comité National pour un Référendum et un autre d’Alex, dont je partage chaque mot…

 

Inutile de vous dire à quel point tous les politiques (et notamment madame Ségolène Royal qui a trahi sa parole de campagne présidentielle de soumettre tout nouveau traité européen à référendum) atteignent à mes yeux le fin fond de ma perte de confiance… Il n’y a plus de mots pour qualifier ce nouveau déni de démocratie…

 

Pour ma part, cette affaire me renvoie à l’article 35 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793 : « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »

 

Je pense que nous sommes exactement dans le cas de figure où cet article 35 trouverait à s’appliquer, mais apparemment tout le monde (et surtout les médias vendus au pouvoir politique) s’en fout…

Poscriptum :
même si ce n'est pas toujours le cas des solutions proposées, des analyses que je partage : celles d'Etienne Chouard (site très exhaustif et très intéressant) ou encore sa dernière analyse http://www.liberation.fr/actualite/politiques/286518.FR.php ou encore « Une mauvaise constitution qui révèle un secret cancer de notre démocratie »



Un courriel du CNR

 

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

 

Ces quelques mots vous trouveront dans une période propice aux souhaits de toutes sortes. C'est volontiers que nous sacrifions à ce rite en vous adressant nos vœux les plus chaleureux pour l'année nouvelle. Et notamment celui que nous soyons suffisamment mobilisés et convaincants pour obtenir un référendum sur le nouveau traité européen. D'autant que les dernières informations montrent que cet espoir n'est pas condamné à rejoindre le cimetière des bonnes résolutions que nous formulons traditionnellement aux premiers jours de l'année.

 

Quelques jours avant Noël, les Françaises et les Français ont pu prendre connaissance de la décision rendue par le Conseil constitutionnel sur le futur traité de Lisbonne... ou du moins quelques initiés puisque les médias les plus influents n'en ont presque pas parlé.

 

La décision du Conseil constitutionnel est pourtant extrêmement importante. Elle confirme que le traité de Lisbonne ne peut être ratifié sans révision préalable de la Constitution française. Nos parlementaires devront donc voter dans les prochaines semaines un projet de révision constitutionnelle. Ensuite, conformément au texte de la Constitution française, cette révision ne pourra être adoptée que par le peuple lui-même ou à défaut par les parlementaires à la majorité des 3/5e des suffrages exprimés. L'analyse qui a conduit à la création du CNR se trouve donc confirmée : il suffit que les 2/5e des parlementaires votent non lors de la convocation du Congrès pour contraindre le président le la République à organiser le référendum auquel pour l'heure il se refuse.

 

La décision du Conseil constitutionnel aurait mérité plus d'attention pour une seconde raison. Le Conseil y affirme que le traité de Lisbonne correspond pour l'essentiel au projet de Constitution européenne rejeté par les Français en 2005.

 

Quelle que soit l'opinion que l'on porte sur le nouveau traité, ceci justifie donc le recours au référendum au nom du principe démocratique selon lequel « ce que le peuple a décidé par référendum ne peut être défait ou confirmé que par référendum ».

Le référendum est nécessaire, le référendum est possible : nous avons quelques semaines pour porter ce message auprès de nos concitoyens. Un mois en tout et pour tout pour prendre partout des initiatives permettant d'expliquer cette procédure complexe et de porter auprès des parlementaires l'exigence du référendum. En point d'orgue de cette mobilisation, le CNR organisera une grande initiative à Paris le samedi 2 février afin d'exiger des parlementaires qui seront convoqués en Congrès dès le 4 février le respect de la souveraineté populaire.

 

En sachant pouvoir compter sur votre implication dans ce combat civique,

 

Le Comité national pour un référendum


Le post d’Alex

 

L'exigence de référendum sur la Constitution européenne bis est loin d'être une douce utopie.

 

Les choses sont parfois mal connues, et pourtant très simples : avant que la Constitution européenne bis ne puisse être ratifiée par le Parlement, il est nécessaire - dixit le Conseil constitutionnel - de modifier la Constitution française. Pour cela, le Parlement sera réuni en Congrès à Versailles le 4 février prochain.

 

C'est là que les choses deviennent intéressantes. Si, à cette occasion en effet, 40% des parlementaires votent CONTRE cette révision, alors Nicolas Sarkozy sera CONTRAINT de convoquer un référendum s'il souhaite la ratification du Traité de Lisbonne (= la Constitution européenne bis).

 

Du fait du résultat des dernières législatives, l'UMP et le nouveau Centre ne représentent pas ensemble 60% des parlementaires. Ils ne peuvent donc pas imposer seuls la révision de la Constitution française, et donc la ratification qui suivrait de la Constitution européenne bis.

 

Faire campagne pour réclamer un référendum est donc parfaitement UTILE. Et c'est bien pour cela que les médias n'en parlent pas, pour éviter de faire monter la sauce.

 

Alors, comment faire ? Il faut absolument profiter des prochaines municipales pour faire pression au maximum sur vos parlementaires, souvent élus locaux. Pour cela, le site du Comité National pour un Référendum (CNR) a créé un outil superbe. Il vous permet en un clin d'oeil d'envoyer à vos parlementaires, députés et sénateurs, du moins ceux qui ne se sont pas encore engagés à voter NON le 4 février prochain, une lettre expliquant votre démarche. Le lien est ICI .

 

En parallèle, continuez de consolider la CHAÎNE DU REFERENDUM pour mobiliser l'opinion publique. Il suffit de diffuser par courriel à votre carnet d'adresses ce court diaporama explicatif : http://test.antemia.eu/html/16/File/referendum.pdf

 

L'enjeu aujourd'hui n'est pas de dire OUI ou NON au Traité de Lisbonne, il est de dire OUI ou NON à la démocratie.

 

En ce sens, si nos parlementaires étaient tous démocrates, 100% d'entre eux devraient voter contre la révision de la Constitution française le 4 février prochain. Qu'ils aient voté OUI ou NON en 2005, peu importe. Malheureusement, nous savons que ce ne sera pas le cas. Il n'est cependant pas exclu que 40% d'entre eux soient suffisamment démocrates et respectueux de la souveraineté populaire pour voter dans le bon sens le jour J (d'ailleurs, déjà aujourd'hui plusieurs parlementaires qui avaient voté OUI en 2005 ont signé la pétition exigeant un référendum, par respect pour la démocratie). C'est pourquoi il faut absolument faire pression et faire campagne.

 

Le site du CNR (http://www.nousvoulonsunreferendum.eu/index.php) vous donne beaucoup d'outils pour le faire (tracts, affiches à télécharger, etc.).

 
Courage !
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par : Incognitototo - dans G - Actualité
commenter cet article

commentaires

Infreequentable 17/01/2008 11:25

@ Jasmin : Hier ? A midi... J'étais en terrasse fumante à Saint-Germain. Mais pas aux Deux Magots qui est travaux jusqu'à la fin de la semaine.Et j'étais à la bière : s'agissait d'avoir l'esprit clair car j'étais un peu à la bourre question boulot ! Depuis, je suis un peu en avance : bossé jusqu'à tard, hier soir en pensant à ton prochain mariage d'un genre nouveau !A propos, je prévois du riz pour la sortie sur les marches de l'hôtel de ville de neuilly ?Ou de la semoule ?Ou encore du tapioca, de la farine de blé, d'orge ou de seigle.Ou de châtaigne (j'en ai encore un stock à la maison de mes parcelles Corse, pour la pollenta ou les fiadones).

jasmin 16/01/2008 16:33

Je vais être hors sujet et Inco va gronder.Mais....il était à combien de degré ce midi ? Il en reste un peu ?

Infreequentable 16/01/2008 15:42

A propos de mariage et de polyandrie, j'avais justement un post ( http://infreequentable.over-blog.com/article-7341506.html ) dans lequel s'est vraisemblablement postée une faute d'orthografffe. J'ai toujours eu un problème avec l'Andros (et pas seulement les bites z'ou bittes).A toi de jouer, Jasminn toi qui semble si bien culturée !

Infreequentable 15/01/2008 18:32

@ Jasmin : Non effectivement, ils ne lisent pas ! Ils ont des commissions des lois pour ça, des rapporteurs issus de leurs rangs et de leur parti : c'est eux qui se tamponnent le boulot.Pendant ce temps là, ils peuvent soigner leur clientèle, pardon, leurs électeurs, sur le terrain !

Incognitototo 15/01/2008 22:31

Bonjour à vous tous, Et voilà, comme d'habitude, je m'absente 2 jours et c'est le bordel... Il y aurait beaucoup à dire sur tous vos commentaires, mais, à dire vrai, je n'ai pas la tête à ça... des soucis de la vie qui passeront. Excusez-moi et continuez, continuez, ... Sinon puisque je vois que l'affaire est faite avec Jasmin... Je voulais lui demander : tu n'es pas contre la polygamie ? Bien évidemment, en contrepartie, j'accepterai sans problème ta polyandrie... Et Neuilly me semble, donc, tout à fait indiqué, pour ce genre de mariage nouveau...Amitiés à vous tous. Toto

Infreequentable 15/01/2008 18:29

Ben chez moi, il y a la bite, sur laquelle on amarre mon bateau, par exemple, ou bien sur lesquelles on peut coller les affiches représentant la trombine de Baupin dans le 20ème à Paris, cher à Inco.Et puis la bitte, qui est une borne, une limite. Mais je peux me tromper.Imbittable, par respect pour ce blog (Inco censure sans restriction tout ce qui peut faire déraper son blog, comme "marcher sur trois pattes", locution interdite ici dans un contexte graveleux, mais pas quand il s'agit d'un cheval qui boîte), c'est pour dire qu'il n'y a pas de limite possible, à l'évocation d'un texte ou d'une idée complexe.Imbitable c'est sans doute pour vouloir dire qu'on ne peut rien y amarrer, présume-je !La nuance est d'importance, parce quand quelque chose est imbittable, c'est qu'on a dépassé les bornes, donc qu'il n'y a plus de limite.Alors qu'imbitable, c'est quand on ne peut rien en faire, même pas le saisir... Une savonette mouillée en quelque sorte.Or, je ne suis pas sûr que les auteurs du TCE aient voulu ne rien faire de leur oeuvre commune, au contraire, mais que mis par écrit, tout pouvait en sortir selon le sens du vent.Ce qui est certainement plus vrai pour le TCE, comme je le faisais remarquer à Nabu avec la "boite à outil" !Biz.Ah ? J'ai besoin de vos extraits d'acte de naissance pour les bans. C'est comme ça. Et puis il faudra aussi choisir une date, quand même...C'est que c'est "bling-bling" l'emploi du temps de ce Maire là, dans cette mairie là.Pour le reste, il s'est remis à pleuvoir, toute la journée, mais chose assez étonnante, ce matin je regarde la rue, détrempée, et me décide à sortir mon parapluie, celui qui ne sert jamais !Eh bien vous ne le croirez pas, plusieurs fois de suite, il n'a pas été ouvert (j'aurai été ridicule et les seul à le faire sur le moment), comme toujours en pareil cas !Invraisemblable.Bonne soirée.

JASMIN 15/01/2008 17:36

@ Infree"Ils l'ont adoubé à 95 % la première fois".Oui...mais la plupart d'entre eux ne l'avaient pas lu. 

jasmin 15/01/2008 17:33

@ InfreeAh...tu mets deux "t" à imbittable, toi ?Bof, tu dois avoir tes raisons.Oui, pour Neuilly, tu peux préparer les bans, les bancs, les bangs

Infreequentable 15/01/2008 11:11

@ Nabu : c'est absolument ça ! La 3ème partie était la plus intéressante. On y avait notamment toutes les exceptions territoriales et toutes les exceptions catégorielles ! Et ça concernait tout le monde sauf l'europe des 6 !Une vraie refondation.Et puis les modes d'emploi pour les exceptions majeures, même applicables dans l'europe des 6 !C'était la boîte à outil idéale pour faire progresser l'europe des nations, tout en préservant les intérêts nationaux des peuples ou même catégoriels, alors qu'actuellement, on ne peut pas le faire !La première partie, ce n'était que l'ennoncé d'une cohérence d'ensemble, une sorte de discours de politique générale sans grande importance, juste une déclaration de "bonnes intentions".La seconde était un peu plus confuse pour reprendre l'essentiel des décisions majeures du Conseil et tenter d'en rédiger une expression coordonnées !Et puis c'est vrai, si le texte était présenté par Giskard à la barre, il a pour autant une esssence totalement anglo-saxonne, avec des libellés intraduisibles en droit français... Une gageure !C'est tout la différence entre un droit écrit (pays latin) et un droit dit "usuel".Dans le premier, le contrat ou la convention fait référence à loi loi écrite, surtout celle d'ordre public (réputée inviolable), alors que dans le second, pour des raisons hstoriques, assez peu de chose est contrainte par la loi. Donc les décisions d'un juge s'appuient sur les us et coutumes du tribunal auquel est soumis le litige, et pour le reste sur la volonté des parties exprimée dans le contrat ou la convention.C'est pour cette raison qu'une lettre d'embauche d'une seule page suffit en France pour valoir contrat de travail, alors qu'aux USA, par exemple, il s'agit parfois d'un tome complet aussi épais qu'un bottin téléphonique...Imbittable pour nos pauvres esprits !Bravo Nabu !

Infree 15/01/2008 10:59

@ Jasmin : Ils l'ont adoubé à 95 % la première fois, les parlementaires. Mais ce ne sont plus les mêmes, depuis.Et effectivement, si le "chef" il n'a pas les 3/5° au congrès, on est bon pour un référendum. Alors laissons l'opposition décider en connaissance de cause, puisque c'est le seul truc que leur permet la Constitution, pour "peser".Si ils sont sages, on va vers le référendum. Et j'espère qu'on aura des explications claires sur toutes les conséquences du traité, et pas un magouillage "vote sanction et anti-libéral avancé" comme la dernière fois ! Car ce n'est pas la question.Aujourd'hui il pleut encore sur Neuilly : j'y passe cet après-midi. Je prépare les bans ?

jasmin 14/01/2008 18:54

Mais vous êtes tout p'tit vous alors !  Ca fait plaisir de lire la jeunesse.

nabu 14/01/2008 16:42

C'est vrai ,  la 1er et la 2eme partie du TCE était compréhensible par le pékin moyen donc par moi, 35Pmais dans la 3 ème partie c'est autre chose et c'est cette partie la plus importante.je viens juste de lire un truc d'Etienne Chouard sur la partie1 du TCE qui est pour lui la plus dangereuse de toutes. Donc en clair, j'ai absolument rien compris à cette constit...D'un autre coté j'avais 15 ans en mai 2005 (j'essaie de me rassurer ).

jasmin 14/01/2008 15:41

@ Nabu "Imbuvable à lire"... Il est vrai que Mr Chirac, en son temps, avait été informé de l'incohérence de plusieurs passages du TCE, ce qui avait pour effet premier de ne pas permettre sa traduction., ou plus précisément de ne pas permettre aux traducteurs de dire la même chose qu'en Français. Mr Chirac "aurait fait suspendre" la distribution du TCE dans les boîtes aux lettres qu'il restait à servir. Plusieurs départements, dont le mien, ont ainsi été privés du TCE support papier. (Et tout le monde n'a pas le net)Il n'est pas tout à fait faux de dire que bien des passages étaient "imbitables" (pardon Inco), n'empêche que la plupart l'était.Toutefois,  j'ai été offusquée de connaître le nombre et le nom de parlementaires qui s'étaient prononcés pour ou contre le TCE....sans l'avoir parcouru de long en large ni même jamais lu. Quand je vous dis qu'il ne faut pas leur faire confiance.

nabu 14/01/2008 14:52

C'est marrant, mais la vendée (mon departement) est l'exacte opposé des résultats sociologiques concernant le vote.De Villiers qui est toujours apprécié en Vendée pour ses nombreuses réalisations était contre le TCE et pourtant les vendéens ont votés oui (et ce n'était pas un vote sanction contre De villiers). La Vendée est un departement rural ,avec beaucoup plus d'agriculteurs que dans les autres departements. les gens ne roulent pas sur l'or  et notre président du conseil général est Philippe de Villiers, donc le non ne pouvait que gagner...Et pourtant le oui c'est facilement imposé. Pour un departement qui à 20 ans de retards  et renfermé sur lui même selon les nantais, c'est bizarre comme résultat.Inco, je considère toujours que peu de personne ont compris le TCE car il était vraiment imbuvable à lire. la motivation du vote était plus de l'antilibéralisme avec le plombier polonais et un vote sanction contre chirac qu'autre chose. Inco, s'il ta fallu le lire 3 fois pour le comprendre alors j'imagine pas le Français moyen.   

jasmin 14/01/2008 13:34

@ Mon Bien Aimé.....T'as vu tous ces invités ?Alors avant ou après le referendum ? Aujourd'hui il pleut, alors on verra demain...

jasmin 14/01/2008 13:32

Et de deux...témoins. Merci les gars, qu'est ce qu'on va rigoler !Pas d'accord avec toi Infree sur ce coup là.Faire avancer oui, vite oui, mais il n'est pas inadmissible de demander un referendum...pour ceux que ça intéresse. C'est constitutionnel ça. N'oublie tout de même pas la "réunionnite" du 4 février. Si  seulement 40% des parlementaires votent non, Mr Sarkozy sera tenu de le faire ce referendum. Il en va ainsi de notre constitution. Lui non plus ne peut pas faire ce qu'il veut.Mais je continue à penser que de plus en plsu de Français s'en fichent et c'est bien dommage.

Infreequentable 14/01/2008 09:52

Pas moi ! Justement parce que ceci ou cela, c'est prendre les gens pour des kons ! Ras le bol !... Faut avancer et puis basta !@ Inco, et si tu nous décrivais TES institutions européennes idéales ? Avec ton QI de 126 d'antan, ça doit pouvoir se faire, non ?Pour ma part, j'en reste à prendre ce qui pourrait faire avancer le "problème". Peu importe la méthode : il y a urgence !Pour votre mariage, je veux bien faire le deuxième témoin. Neuilly, je connais, je pourrai piloter Michel. Reste à fixer la date.Mais note que Jasmin n'a pas dit si elle savait repasser et si elle faisait la vaisselle ! Moi je sais faire en plus de tout le reste... Mais je ne te propose pas un Pacs : ce n'est vraiment pas mon truc et puis je roule en 4 roues minimum (il faut bien ça, compte tenu du volume d'air déplacé) alors que 2 te suffisent.Arf !

jasmin 13/01/2008 20:08

Au fait, j'ai signé pour exiger le referendum et j'ai diffusé. Mission accomplie itou.

jasmin 13/01/2008 18:16

Bon, on a le lieu, on a un témoin...il ne nous reste plus qu'à convoler... et en un seul mot hein !Je me demande si les citoyens sont tellement impatients de se manifester de nouveau au sujet de l'Europe.Ils ont compris qu'ils se sont fait avoir, ça oui. Autour de moi c'est ce que j'entends du moins. Mais ce sont surtout les quinquas et plus qui s'expriment ainsi. Ils ont la conviction d'être pris pour des "cons" par la génération montante et ne se privent pas de le dire. (les vingt et trente ans...)Maintenant  j'ai le sentiment qu'ils sont, ou résignés, ou contents de se laisser porter par la vague, et ne se posent plus trop de questions.Côté jeunesse, excepté une minorité,  du moment qu'ils ont leur sacro sainte STARAC ou autre émission du même acabit, ils sont satisfaits. L'Ecole les a formatés, et bien formatés, (de ce côté là c'est réussi)  il suffit de voir le genre de presse sur laquelle ils se ruent.Combien de temps va perdurer tout ça ? C'est une simple question de politique intérieure. Nos dirigeants vont devoir tenir un équilibre, mais juste ce qu'il faut, pour ne pas permettre les débordements, qu'on peut qualifier autrement aussi.Je suis comme vous tous ici. J'observe et ne suis pas particulièrement rassurée.

Michel MARTIN 13/01/2008 16:39

Je veux bien être témoin, je ne suis jamais allé à Neuilly et ça me semble une occas à ne pas rater!Toto, j'ai vu la vidéo de Krishnamurti et ça a été avec grand intérêt. Rien de vraiment nouveau par rapport à ce que je connaissais, sauf que ça m'a rafraichi les idées et fait percevoir à nouveau le caractère radicalement subversif de son message. Les médias fonctionnent comme une machine à nourrir les égos, à gaver les moi, les moi-je qui comme chacun sait sont manipulables à merci, maléables pour recevoir ensuite de la pub efficace. C'est à celui qui se la pète le plus, comme on dit aujourd'hui. A celui qui sera reconnu comme plus victime que les autres... Et comme si les égos individuels ne suffisaient pas, le multiculturalisme en vogue souffle sur les égos collectifs, les identités, on en tirera bien quelque chose à vendre par la suite. Toutes les conditions sont réunies pour que le client roi soit en définitive le roi des cons. C'est tout comme la fable du renard et du corbeau, à l'échelle individuelle et à l'échelle collective (devoir de mémoire). Combien de temps ceux qui ont subit l'esclavage ou l'holocauste continueront-ils de porter ce fardeau? Combien de temps est-ce que je vais continuer à alimenter ma susceptibilité pour trois fois rien? Merci beaucoup pour ce petit nettoyage de printemps un peu avancé!

jasmin 12/01/2008 22:37

Inco...Pour la théorie du complot...tu as raison. Ils ne sont pas assez sophistiqués pour ça. Mais j'ai une idée sur ce qui peut être récupérable de l'Europe. Et le temps presse. Enfin, ce même temps me dira si j'ai eu tort de nourrir un espoir, mais c'est encore  à cette idée que je me raccroche. Pourtant  pour préserver "leur soupe" ils ne reculeront devant rien. C'est sûr que c'est séduisant de penser ainsi. Nous avons  tellement d'exemples sous les yeux, tous pays confondus. Par contre, je ne me fais aucune illusion sur la "pièce" qui a été jouée à Lisbonne. Evidemment que les textes n'ont pas été revus et que cette super réunion n'a été qu'une mise en scène. Je pense qu'il va y avoir des laissés pour compte et ce n'est pas avouable, surtout  par des politiques qui nous serinnent le contraire depuis des mois et des mois alors que les écrits les contredisent.Mais comment sortir autrement de la mélasse dans laquelle on est elisés ? C'est trop complexe Inco pour demander aux populations de se prononcer.Maintenant  en matière de mariage forcé,  je réponds "oui" à toutes tes questions.......pppffftttt

Incognitototo 13/01/2008 12:46

« Comment sortir de la mélasse… », éternelle question… Si seulement, j’avais des réponses, nous serions en train de les appliquer… C’est vrai que c’est désespérant de constater que l’on va dans le mur (à tous niveaux) et de ne rien pouvoir faire pour arrêter le train… Si quelqu’un a une vraie bonne idée un jour, en dehors de faire une pétition ou manifester, qu’il ne se prive pas de nous la donner ! Je pense, par exemple, à des actions de boycott, mais quoi boycotter (les journaux du 20 heures ? une marque d’essence ? un produit de consommation ? les journaux qui parlent de Sarkozy ? les vélibs ? …) et comment lancer ce type de mouvement… Je ne sais pas pourquoi tu continues à considérer que c’est trop complexe pour les populations… Effectivement, si on les maintient dans l’état de désinformation actuelle sur ce qui se passe vraiment, il n’y a pas de risque qu’ils comprennent un jour… Cependant, tu as bien vu qu’au dernier référendum sur l’Europe, il y a eu un formidable, remarquable et incroyable mouvement de responsabilité des citoyens. Les gens, du plus bas niveau intellectuel au plus haut, se sont pris en main, ont lu, discuté, se sont informés par eux-mêmes, en dehors des circuits médiatiques vendus à la parole officielle… et les paroles les plus sensées ne sont pas toujours venues des grands intellectuels… C’était peut-être exceptionnel, mais cela prouve que c’est possible ! Et ce traité de Lisbonne n’est pas plus difficile à comprendre que ne l’était le texte soumis à référendum. C’est juste une question de volonté politique et médiatique… ce qui hélas, nous conduit à une impasse, car ces 2 pouvoirs marchent, main dans la main, pour surtout ne pas faire de vagues et endormir tout le monde… Bah… Ce formidable mépris de la souveraineté et de l’intelligence des citoyens se paiera un jour… j’en suis persuadé… Tu réponds « oui » à toutes mes questions !!! Bon… et si on se mariait à Neuilly, alors ? Ça te va comme endroit ? Grosses bises à toi.

jasmin 12/01/2008 16:03

NON !! je n'ai jamais dit que "c'était bien".Je pense que c'est tellement complexe, qu'il n'est pas possible aux électeurs de se prononcer sur ce coup (Lisbonne). Je veux dire par là que,  même les politiques ont bien du mal à sauver ce qui peut encore l'être. L'urgence est de sauver ce qui peut encore l'être.Note que c'est depuis le traité de Nice qu'on patauge dans la boue. Merci Jospin et Chirac. MAIS....est ce bien eux seuls qui ont pris la ou les décisions ?Pas certaine du tout.Je pense que les politiques, en général, sont des pantins mis en place par un ou des pouvoirs obscurs, et qu'ils sont aux ordres desdits pouvoirs.  Maintenant en matière de "mariage forcé", je n'accepterai que le nôtre,  mon doux Inco.Bisous,

Incognitototo 12/01/2008 16:36

Mais Jasmin, je n’ai jamais dit que tu avais dit que c’était bien… Je te connais suffisamment, même si nous ne sommes pas mariés, pour savoir ce que tu penses de tout ça…Pour ce qui concerne Lisbonne, c’est parfaitement clair et pas si complexe que ça, si on ne s’arrête pas au fouillis et au nuage de fumée disséminé partout, pour qu’on y voit que du feu… Ils ont déplacé la structure du texte refusé, mais tout y est à l’identique à quelques détails près… Si tu veux le texte c’est ici : http://www.consilium.europa.eu/cms3_fo/showPage.asp?id=1317 ; tu pourras même le lire dans ta langue natale, le belge… ;o))La théorie du complot, des pouvoirs occultes et des gens manipulés, bof… oui, sûrement à la marge… Mais pour l’essentiel, je pense plutôt que tous ces politiques sont beaucoup plus occupés à savoir comment ils vont garder leur place, plutôt qu’à obéir à des puissances occultes… et pour ça, on peut faire confiance à leur imagination débordante que l’on retrouve dans les différents traités européens et à la façon, dont ils s’assoient sur la démocratie… D’ailleurs, il n’y a pas de hasard au fait que tous les partis de pouvoir soient d’accord sur ce traité de Lisbonne… Pour préserver leur soupe, c’est l’union sacrée…Maintenant, en matière de mariage forcé, il faut voir… Tu as des sous pour m’entretenir ? Dans quelle voiture roules-tu ? Sais-tu faire la cuisine ?... Après seulement, j’étudierai ton dossier :o))))Gros bisous à toi.

Infreequentable 10/01/2008 11:07

PS : Première ligne du commentaire n° 7 : fallait lire "MOINS que" et non pas "plus que". Vous aurez corrigé.Pour les trois points et la petite histoire, selon leur orientation il signifie F comme Frère ou V comme Vénérable (un des multiples grades de ces confréries à "solidarité infinie" !), paraît-il. Mais je n'ai jamais pu décoder vraiment quand j'avais une de ces marques sous les yeux

Incognitototo 12/01/2008 10:04

@ Infree…Je me suis toujours senti européen et même mondialiste, pour autant j’entends qu’on me laisse ma liberté de choisir comment et par qui je veux être dirigé… et c’est bien là où le bas blesse, entre autres, dans cette déconstruction européenne…Qu’il y ait urgence à relancer la machine européenne, c’est une évidence ; mais on peut parfaitement le faire avec des accords de collaborations et de développements (Cf. : http://www.debat2007.fr/blog/index.php?2006/12/12/317-peut-on-relancer-l-europe-en-2007 ) ; pas en nous refourguant des institutions où comme le dit Jasmin, ce ne sont pas les politiques qui dirigent, mais un système occulte de bureaucrates, non élus, et donc indélogeables !!!Interroge-toi sur cette soudaine nécessité à nous faire croire que ce mini-traité est absolument vital et tu verras que tout à coup, c’est un masque à gaz qu’il faut pour rester simplement aux abords de cette fosse à purin…Tu peux bien ergoter sur la nécessité de passer outre le vote démocratique et même avoir raison sur ce « merveilleux texte », mais ce n’est pas le sujet, car, pour autant, tu ne réponds pas à la question fondamentale de cet appel, qui concerne uniquement le respect de l’expression démocratique !!!Nous ne sommes plus à l’époque des mariages forcés ou arrangés et tu verras que cette volonté de nous unir à n’importe quel prix, dans n’importe quelles conditions et sans notre consentement, se terminera par des divorces sanglants… Divorce des citoyens avec leurs représentants, divorces des institutions avec leurs dirigeants politiques (c’est déjà le cas avec la BCE et les commissions), et plus graves, encore, divorces des peuples avec les autres peuples… D’ailleurs, notre « dirigeant suprême » est coutumier du fait (aussi bien à un niveau politique que personnel) et je ne vois pas ce qui pourrait modifier cette tendance lourde de sa pathologie personnelle, qu’il a toujours sue démontrer par des faits… Toute sa vie n'est que divorces, alors fais-lui confiance pour mettre en place tout ce qu'il faut pour nous conduire tous ensembles à ce résultat avec l'Europe... mais, également avec les Français qui ne vont pas rester, bien longtemps, dupes de sa politique spectacle...@ Nabu,Si tu veux les vrais chiffres des résultats du référendum de 2005 : http://www.conseil-constitutionnel.fr/dossier/referendum/2005/documents/resultat2.htmCela fait 54,67 % des votes exprimés avec 69,37 % de votants (ce qui est un record, contrairement à ce que voudrait nous faire croire Infre avec son "pas des masses") pour le NON, soit 36, 97 % des inscrits, ce qui reste très largement supérieur à la majorité réelle de Sarkozy !!!Tu dis que personne n’a lu cette constitution et que personne n’y comprend rien, c’est tout à fait faux… Ceux qui l’ont lu l’ont parfaitement comprise, même dans ce qu’il y a de plus explicitement incompréhensible. Moi y inclus qui ai dû la relire 3 fois, tellement je n’en croyais pas mes neurones !!!Ils ont très bien compris que tout ce fouillis de textes n’avait pas d’autres buts que de masquer tous les coups tordus de l’eurocratie…Une analyse sortie des urnes (j’aurais voulu te donner les chiffres exacts, mais, malheureusement je ne retrouve pas les références, car il n’y a, évidemment, pas beaucoup de publicité qui a été faite à cette analyse) démontrait que (selon mes souvenirs) :- plus de 60 % des votants ont lu le texte proposé, - ceux qui ont lu cette constitution ont très majoritairement voté NON,- ceux qui ont voté OUI, sans la lire, sont beaucoup plus nombreux que ceux qui ont voté NON sans la lire…Ça veut tout dire et ça explique très bien le résultat, sans aller chercher de quelconques raisons sociologiques, d'incompréhensions ou partisanes…Et c’est bien pourquoi, malgré l’incroyable désinformation médiatique qui a été orchestrée à l’époque (Pour info, décompte des interventions télévisuelles de la campagne : nombre d’intervenants favorables au « Non » : 29% ; nombre d’intervenants favorables au « Oui » : 71% ; et la répartition journalistique est encore plus tendancieuse), le vote du NON l’a emporté quand même.Si tu veux la répartition sociologique des votes de l’époque : http://www.ipsos.fr/CanalIpsos/poll/8074.asp Si tu veux comprendre dans quelle galère nous nous enfonçons avec le traité de Lisbonne : http://www.liberation.fr/actualite/politiques/286518.FR.php , mais tu peux également aller sur le site d’Etienne : http://etienne.chouard.free.fr/ ; notamment la partie « analyse » du texte initial qui est parfaitement compréhensible : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Constitution_revelateur_du_cancer_de_la_democratie.htm#intro Et toutes les circonvolutions et contorsions d’Infree pour nous faire admettre que « c’est bien quand même » n’y changeront rien… Nous nous enfonçons dans un sacré merdier avec le traité de Lisbonne… pour la France, pour l'Europe et pour la démocratie...@ Jasmin, ça suffira ça, comme réponses, pour que tu reviennes ?

Infreequentable 10/01/2008 10:59

@ Jasmin : Premier lien, ça c'était facile : http://infreequentable.over-blog.com/article-7219700.htmlTu cliqueras sur tous les liens souligné en bleu... Des vidéos pour la plupart. Bien faites, un peu long, mais cohérentes.Le second concerne NS : Regarde bien la signature du postulant a de hautes fonctions, en bas :http://www.jacques-jp-martin.fr/?2007/04/20/100-pour-information-le-mot-de-la-fidelite-et-du-soutien-partagesLes petits points ne sont nulle part ailleurs sur les documents officiels de la Rébublique, depuis le temps où il était ministre...Bonne journée !

Infreequentable 10/01/2008 10:52

@ Nabu : 54 % de 60 % qui se sont déplacés. Pas des masses. Plus, en tout cas, que les 52 % des 80 % qui ont voté Sarko au 2ème tour, n'en déplaise à Inco !Et désolé Inco, mais on a suffisamment glosé sur le traité simplifié que personne n'avait encore imaginé officiellement pendant la campagne présidentielle, et la méthode du Congrès contre celle de la nymphette Royal qui disait assumer un référendum : le choix était clair !En fait, très curieusement Nabu, le nouveau traîté et le TCE n'est ni plus ni moins qu'une mise en cohérence du tout. L'incohérence c'est Maastricht. J'avais voté contre l'euro (et avait encore une fois eu tort), car abandonner l'une des rares prérogatives de la puissance publique à des technocrates, au profit des puissances de l'argent, parfaitement occultes naturellement, pour leur faire un outil sur mesure sans autorité politique et démocratique de contrôle me paraissait des plus aberrantes comme démarche : On mettait la charrue avant les boeufs !Incroyable, mais ça a passé !Dès lors, le TCE n'est plus qu'une formalité nécessaire et indispensable.Et curieusement, ce sont les mêmes qui on voté OUI à l'Euro (et, après coup, heureusement qu'ils l'ont fait, sans ça le franc ne vaudrait même pas 0,01 $ américain actuellement et nous serions en crise inflationiste à deux chiffres dans l'hexagone avec son cortège de chômeurs et de désastres économiques), qui désormais voterait NON à tout l'édifice ?Assez curieux comme nanisme intellectuel !Alors OUI @ Jamsin : la route a été tracée vraisemblablement par les frangins à trois points (comme d'habitude en France depuis la révolution et en Corsica Bella Tchi-tchi presqu'un siècle plus tôt avec Paoli, Père de la Nation). Sache, Jasmin, que Jacques (le "Chi") est d'obédience GL, mais en Suisse et que Nicolas (Sarkoléon) est GO, mais en France.Alors qu'habituellement les GO sont plutôt de gauche et que Mythe-errant ne l'a jamais été, même s'il n'était entouré que de GO.Je le tiens d'un Vénérable, qui voudrait bien que je rentre dans sa loge (parce que je bosse pour lui) et c'est vérifiable... Ce que j'ai fait par ailleurs avec mon autre pote franc-mac (qui me fait ch... lui aussi pour que je rentre dans sa loge à lui !).D'ailleurs j'y pense, je reviens pour te faire un lien. Il y en a d'autres sur l'entourage de Sarkoléon, Estrosi notamment et les grands communicateurs de Sarko qui ont manipulé les média, et continuent de le faire, durant la campagne et même avant (la clique à Ballamou) : tu les trouveras sur mon article sur la censure qui m'a valu d'être "suivi" jusque dans les rues de la capitale quelques semaines et quelques autres avatars assez désagréables.Bref, il ne faut pas croire que tout cela est le fruit du hasard et des nécessités conjoncturelles. Mais bien la partie émergée d'un iceberg beucoup plus gros. Notre marge de liberté démocratique de citoyen est beaucoup plus réduite qu'on ne le croit habituellement : Ca et le situationisme appliqué, il ne reste plus grand chose aux vrais valeurs démocratiques pour s'affirmer.Les blogs, peut-être... Mais ils peuvent être bloqués à tout moment, même ceux hébergés hors du pays.Ce jour là, la Liberté ne pourra plus être retrouvée que les fusils à la main.Pour le moment, elle reste sous contrôle, donc on peut encore "vider notre sac"...Alors quand on m'en propose un bout (car j'ai lu le TCE de bout en bout, y compris les annexes, qui étaient vraiment formidables) de démocratie et de Liberté, même tout petit, je prends !A tout de suite....Curieusement, pendant que je relis ce commentaire, ma ligne Internet a été coupée et la machine a du mal à réamorcer...Alors je relis une nouvelle fois !Ca y est ! Je vais me tamponner un copier/coller de plus...

nabu 09/01/2008 23:02

"Tous les traités précédents étaient, peu ou prou, dans la constitution proposée et c’est bien l’ensemble de ces textes qui ont été refusés pas les Français "Combien de français ont compris ces textes? Presque personne n'a lu la constitution et donc presque personne ne l'a compris et pourtant, on a voté  à 54% contre l'adoption d'une constitution (qui n'en est pas une) européenne. A part les jusristes, qui à compris cette constit et donc qui pouvait avoir un avis objectif et éclairé pour voter au référundum? Presque personne et c'est, je trouve un problème non négligeable.

jasmin 09/01/2008 19:25

....le clonage des technocrates....C'est bien ce qui m'a réellement  posé problème lorsqu'il a fallu se prononcer début 90. Mais, tant pis, le jeu en valait la chandelle. Derrière l'entubage magistral, est ce qu'il n'y aurait pas des frères trois points ? J'y trouve comme une marque de fabrique.

Infreequentable 09/01/2008 16:34

Tout à fait d'accord avec toi, mon ami ! Fausse à purin dans laquelle s'ébattent des cochons.Il n'empêche, jamais personne n'a voulu de l'europe clairement, sauf Adenaueur et quelques visionnaires français, ras le bol qu'ils en avaient à se foutre sur la gueule aux confins des Vosges depuis l'ère des Goths. Et ils savaient de quoi s'étaient fait.Et moi, parce que je me suis toujurs senti européen, avant même de naître : ça date de l'époque où j'étais déjà romain en même temps que gaulois. En Corsica bella tchi-tchi, on est au milieu de tout sans vraiment y être, et on en voit passer !Je suis européen parce que c'est là qu'on peut foutre sur la gueule à nos technocrates nationaux et pas ailleurs. Par malchance, on leur a laisser les clés de la boutique et ils se sont autoreproduits par clonage, plus vite que la verole peut se répandre sur le bas clergé.Le TCE comme le traité de Lisbonne nous permet d'enfoncer un "coin consenti" de démocratie dans leur bel édifice (sur ce point, Jasmin a parfaitement raison : on ne peut qu'y voir la trace d'un pouvoir "occulte"). Alors il faut le prendre, quelle qu'en soit la méthode, là, tout de suite.Perdre du temps à refonder l'ensemble, c'est perdre une voire deux générations vers plus de démocratie.Point barre.Et je vais te dire, pour ta lanterne. Tu sais que je militais au RPR dans mes jeunes années, pour rendre ma carte quand Sarko est arrivé en tandem avec Séguin. Bien décidé à les envoyer se faire voir de l'extérieur plutôt que de l'intérieur qui étaient noyauté par des vieux kons qui n'en pouvaient plus.Et puis 2005 m'a contraint à revenir : c'est de cette époque que date mon site, le premier, après quelques merdoiements, une autodissolution et une renaissance plus tard.Il n'y a pas de hasard, mais de la nécessité : IL FAUT AVANCER, j'en suis persuadé !Et je m'esclaffe encore quand j'ouïe les dires à Hollande, cette histoire de volte-face, un coup je vote, un coup je ne me déplace pas, tout cela, paraît-il, au nom de l'idéal démocratique !M... ! (étron, ça veut dire). Je m'en tape : il n'y aura pas de troisième sucée, pas de plan B, ni C ni quoi que ce soit d'autre, rien qu'un retour 50 ans en arrière si ça ne passe pas. Et tout le chemin parcouru à refaire, pour retomber dans les mêmes pièges.Et en plus, ce ne sera pas à nous de le faire mais à nos gosses qui n'auront rien appris sur le sujet !On s'est fait entubés dans les grandes largeurs depuis un quart de siècle sur le sujet, nous on peut encore rattrapper le coup. Eux sûrment pas !Mais ce n'est que mon point de vue.

jasmin 08/01/2008 18:33

Il y a ce qui se dit, ce qui se lit ...et puis... tout le reste.L'Europe telle que,  est bloquée, c'est le moins qu'on puisse dire.C'est vrai qu'on patauge dans une fosse à purin.Et si certain était inspiré d'un coup de génie ?  (impossible à faire partager)MAIS...comme un "bricolage" qui permettrait à une certaine partie de l'Europe qui fonctionne à la même vitesse de "redécoller", et qui donnerait aux plus lents le temps de rejoindre le groupe de tête. Pas besoin d'arriver tous en même temps.C'est là qu'on a commis une erreur cruciale.Maintenant, je comprends que tout ne peut pas se dire, ni être partagé, parce qu'il y a beaucoup trop de monde sur l'antenne. Ca aboutit à une cacophonie.En fait, vous êtes-vous dejà demandé QUI dirige le pays, l'Europe ?Les politiques . Pas sûre !Un tas de pouvoirs obscurs, de mandarins locaux,  qui entendent conserver leur part de gâteau, ça oui.Et si certains politiques entendaient "reprendre" en mains le contrôle des  choses ? Ca ne vous inspire pas ça ?C'est sûr qu'il y a l'art et la manière, mais ce n'est pas aujourd'hui qu'on le verra. 

Infreequentable 07/01/2008 17:42

Oui... enfin... Je ne sais pas trop, là à chaud.1 - Une modification de notre constitution est indispensable, ça c'est sûr et c'est ce qui justifiait du référendum de 2005 ! J'ai fait campagne pour le OUI et j'ai eu tort (pour être minoritaire) !2 - Deux voies de modifications de la constitution : Le référendum ou le Congrès. Même GisKard (celui à la barre) a usé et abusé du Congrès pendant son septennat... Pour nous affirmer qu'un référendum populaire était nécessaire pour le TCE : autrement dit, comment se foutre de la gueule du monde !Et Mythe-errant en a fait tout autant l'usage, sauf pour l'adoption de l'Euro... Mais rien point de réfrendum pour les précédents traités, notamment les mécanisme de l'élargissement (qui pourrait aller jusqu'en Turquie voire chez les Kasakhs ou la Mongolie extérieure.2 bis - Je ne vois pas très bien en quoi la démocratie est baffouée si les parlementaires votent OUI, au congrès, puisqu'ils sont nos représentants démocratiquement élus (et ça eut même été très démocratiquement saignant en juin dernier dans certaines circonscriptions). Pris tel quel, l'appel est donc un déni de démocratie représentative, par ricochet. Désolé Inco !Mais ça sent la combine à cocus à plein nez, cet appel !3 - D'autant mieux que nous avons quand même eu droit à une campagne présidentielle, juste avant, où voter Sarko, c'était aussi voter pour le traité simplifié, par avance : il l'avait dit, jusque et y compris dans le choix de la méthode.Pas de surprise ni de dénie de quoique ce soit là dedans : Faut pas déconner !4 - De toute façon, le traité de Lisbonne, vous en avez tous fait la lecture comme moi, c'est une copie conforme mais éclatée du TCE, à quelques virgules près, un véritable chef-d'oeuvre de technocrates mais qui dit la même chose : la seule issue raisonnable possible au traité de Nice qui est une vraie crotte.Et celui-là, personne ne l'a voté, sauf en Congrès après avoir été adopté par les deux assemblées en termes identiques. Et personne n'a demandé de référendum sur le sujet !Alors flûte ! Il faut en sortir !Pendant ce temps là la péninsule arabique fait son marché commun et pique jusqu'à nos banques, l'Asie avance tout autant pour un véritable traité Pacifique (l'océan, pas ne pas se foutre sur la gueule) !Sans compter que la nouuvelle donne pourrait nous faire vivre les mêmes affres avec les rives sud et est de la méditarranée, si on ne fait pas gaffe !Faudrait penser à avancer et rapidement !Bien à toi et amicalement !

Incognitototo 07/01/2008 21:59

Infree, tu nous fais quoi là ?1 - J'ai fait campagne pour le NON, pour autant je me fous d'avoir eu raison ou tort, car ce n’est pas la question posée par cet appel… Je pense que je serais autant révolté par ce déni de démocratie et que j'agirais pareil, si j'avais voté OUI...2 - Tous les traités précédents étaient, peu ou prou, dans la constitution proposée et c’est bien l’ensemble de ces textes qui ont été refusés pas les Français ! Qu’on ne leur ai pas toujours demandé leur avis précédemment, en dit simplement très long sur la haute idée que nos politiques se font de la démocratie…Jamais un De Gaulle ou un Mendès France, n’aurait laissé faire ça… d’ailleurs, eux ce sont noblement retiré quand ils ont été mis en minorité… Chirac, son gouvernement, Hollande et tous les élus qui ont appelé à voter OUI n’ont pas bougé un cil… Triste époque, sans aucun honneur, ni dignité, peuplée de coquins qui ne s’intéressent qu’aux places bien payées qu’ils pourront occuper dans la politique… 2 bis - Là, c’est du pur sophisme ce que tu nous réponds… Justement parce qu’ils sont nos représentants, ils devraient respecter notre volonté majoritaire !!! Cela veut dire qu’en politique quelqu’un peut se faire élire et faire ce qu’il veut sans qu’il n’y ait aucune sanction… sans respect pour la parole donnée, en s’asseyant sur la volonté majoritaire démocratiquement exprimée, (Cf. : notamment cette traîtresse de Royal qui a arraché mon vote in extremis, uniquement parce qu’elle s’était engagée à soumettre tout nouveau traité à référendum). Pour une fois, toi et moi, nous n’avons vraiment pas du tout la même conception de la déontologie et de l’éthique politique… 3 - Ha bon… Oui, l’idée d’un traité simplifié pouvait séduire, sauf qu’il ne t’a pas dit ce qu’il allait mettre dans ce traité simplifié… et au final nous nous retrouvons avec un texte qui reprend la quasi-intégralité de celui qui a été refusé… C’est ça la simplification ? Si c’est pas de l’e… d’électeurs ça, c’est quoi ? Même ceux qui ont voté Sarkozy, et qui ne sont pas d’accord avec cette usine à gaz qu’on essaye de nous refourguer à tout prix, devraient se sentir floués… Je ne pense pas que comprendre la démocratie comme un système, où, parce qu’il a reçu une majorité une personne se donne tous les pouvoirs soit vraiment juste… N’oublie pas que la majorité réelle de Sarkozy, c’est 25,75 % des électeurs inscrits, ni plus, ni moins !!! Et il s’autorise à nous refourguer un texte refusé par presque 55 % des votants… Ces gens (droite et gauche incluses) me dégoutent vraiment… d'autant plus, que je sors de la "messe" des vœux de Charzat et qu'il y avait sur l'estrade plus de judas que d'apôtres... Une belle bande d'hypocrites... 4 - Oui le traité de Nice est une vraie crotte et non celui de Lisbonne n’arrange rien à cette fosse à purin… Même usine à gaz, même déni de la démocratie et de la souveraineté des peuples, même impossibilité de fonctionner à 25, et cetera… La seule chose qui est sûre, c’est qu’avec ce système institutionnel, l’eurocratie a de beaux jours devant elle, sans aucune possibilité de les déloger… Oui, il faut en sortir ! Il y a plein d’alternatives proposées et de gens qui ont bossé pour proposer des constitutions un peu plus claires et démocratiques… Mais les as-tu entendus seulement une seule fois exposer ces propositions sur une chaîne publique ? Non le débat est verrouillé, parce que nos politiques pensent que les citoyens sont trop cons pour décider de leur avenir… et surtout pour remettre en cause leur place au chaud… Cela fait longtemps (depuis 1986, pour être précis à la suite des Accords de libre échange du GATT de L'Uruguay Round qui est un des premiers engagements fondamentaux sur lequel « on » ne nous a pas demandé notre avis) que les faits démontrent que les politiques se foutent du vote démocratique et cela fait longtemps que je me demande à quoi cela peut bien servir de continuer à voter (ce que je m’oblige à faire uniquement par respect pour ceux qui sont morts pour donner cette liberté au peuple)… Mais si cette entourloupe se confirme, je t’assure que j’irai sans plus aucune culpabilité rejoindre le clan des pêcheurs à la ligne, la prochaine fois qu’on me demandera mon avis… Ces gens-là ne méritent plus de perdre la moindre minute de nos précieuses vies pour eux… Tu es un démocrate et tu sais au fond de toi que, quelle que soit la position qu’on a eue pour le référendum, la façon dont tous les politiques essayent de s’affranchir depuis plusieurs années des décisions démocratiques est un mauvais signe ; une confirmation de plus, de l’ère néo-fasciste dans laquelle nous sommes entrés… et je pèse mes mots…Bien amicalement à toi itou.

jeanmich 05/01/2008 21:47

Mission accomplie Message transmis.

Incognitototo 06/01/2008 14:08

La démocratie te dit merci Jean-Michel... Le problème, c'est que je crains que ça ne serve pas à grand chose, tant les médias s'en foutent... Le problème de formes d'actions plus efficaces reste entier...