Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Solutions politiques (ou + de 400 propositions de réformes politiques...)
  • Solutions politiques (ou + de 400 propositions de réformes politiques...)
  • : Analyses et propositions de réformes politiques institutionnelles, économiques, fiscales, sociales, juridiques, et autres, issues de ma pratique professionnelle et de la vie tout simplement ; pour vraiment changer...
  • Contact

Sommaire

 

Sélection partiale des derniers articles mis en ligne

Faire-part...

À mes lectrices et lecteurs : avertissements importants !

« Après moi le déluge ! » : constats « navrants » sur plus on sait et plus on est con...

Changer par la loi et pour une « vraie révolution fiscale »... sans sortir de l’Europe...

« La société du spectacle » et « No future », nos seuls avenirs ?...

L’irrésistible progression des souverainistes et des nationalistes : l’horreur absolue... Qui est responsable ?...

Homoparentalité et « mariage pour tous » : de la réalité à la loi...

« Nul ne peut s’enrichir sans cause » : une jurisprudence malheureusement oubliée...

Rapport Gallois et compétitivité... De qui se moque-t-on ?...

« Double contrainte » : 40 ans d’accords internationaux et de lois, qui rendent fou...

La propriété privée et la finitude : des nœuds systémiques centraux...

 

Quelques classiques et textes fondateurs

Imprécis précis de fiscalité… pour en finir avec les « croyances populaires »… si, c’est possible…

(3) - Mises au point et compléments sur la TVA sociale… 

Les dettes publiques : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c’est quoi la pensée virtuelle ?

Histoires de dettes interbancaires : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c'est quoi l'économie virtuelle ?…

Exercises appliqués d’analyse systémique sur la mondialisation et à propos de la décroissance…

À ceux qui prônent un retour au Franc… et aux autres, qui manquent d’arguments pour leur répondre…

(1) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche... (début)

(1) Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur... (début)

(1) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (début)

 

Une toute petite sélection d'articles qui aurait pu figurer sous une rubrique « On ne vous dit pas tout »

Le faux débat sur l'évasion fiscale et les paradis fiscaux...

Solidarités sociales et retraites : ce qu’il faut savoir et ce qu'on ne vous dit pas ou si peu...

Vélib' : problèmes d'arithmétique élémentaires, niveau CM1…

 


Tout les articles publiés (regroupés dans l'ordre de leur parution par catégorie : du plus ancien au plus récent)

  A - Préambules

Introduction et justifications de ce blog

D’où je viens, comment je me situe, philosophie et cadre général des propositions

Petites mises au point pour comprendre la logique de ce blog et des 400 propositions…

 

B - Le programme de réformes

1 - Les institutions

2 - Les institutions

1 - Economie et fiscalité

2 - Economie et fiscalité

Santé, Sécurité Sociale et retraites

1 - Droit du travail

2 - Droit du travail

Formation - Éducation - Recherche

Justice

Emplois

Sécurité et qualité de vie

Europe

Plan de mise en œuvre des propositions

Pour conclure provisoirement

 

D - Anecdotes, réflexions et solutions suggérées

Voirie parisienne : l’honneur perdu de Delanoë qui cautionne l’ayatholisme de Baupin et Contassot

(1) - Déficit de la Sécurité Sociale… mes expériences dans l’univers kafkaïen des services de "santé" (début)

(2) - Déficit de la Sécurité Sociale… mes expériences dans l’univers kafkaïen des services de "santé" (fin)

Violence des cités… : Quand on n’a pas les mots et qu’on a tous les maux, il reste le passage à l’acte violent…

A propos d'éducation - Une lettre à Science & Vie

Médias : leur responsabilité dans l'absence de pensée…

Politique internationale : Attentats du 11 Septembre - Au-delà du bien et du mal, il me manque les mots…

Politique internationale : Combien de temps encore nous ferons-nous la guerre pour les fautes des pères ?

(1) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche… (début)

(2) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche… (fin)

Perversions des systèmes : la démocratie en danger

Nicolas Hulot : l'équation économique insoluble et insolvable…

Quelques problèmes auxquels, je réfléchis sans vraiment trouver de remède pratique…

Un problème qui me pose vraiment problème : la société du spectacle, c'est maintenant…

Suite aux présidentielles : politique-fiction sur le mode de scrutin...

(1) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (début)

(2) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (fin)

(3) - Mises au point et compléments sur la TVA sociale…

(1) - Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur... (début)

(2) - Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur… (fin)

À propos de l’intéressement des salariés aux résultats de l’entreprise…

Pour redonner à la monnaie son équivalence travail et empêcher qu’elle soit gérée comme une marchandise, faut-il éliminer les spéculateurs ?...

Souvenirs d'un vieux con, à propos du féminisme... + Épilogue

Tribune de l'action...

Tribune de l'action : rêvons un peu… avec les banques…

Divagations sur la crise... L'inconscient, cette donnée incontournable oubliée par la politique...

Le faux débat sur l'évasion fiscale et les paradis fiscaux...

Solidarités sociales et retraites : ce qu’il faut savoir et ce qu’on ne vous dit pas ou si peu…

Juste deux ou trois choses qui personnellement me soucient bien plus que l’avenir des retraites !

(1) - Burqa et loi : un débat démocratique entre citoyens - Catherine Kintzler et Incognitototo (début)

(2) - Burqa et loi : un débat démocratique entre citoyens - Catherine Kintzler et Incognitototo (suite et fin ?)

Réchauffement climatique global ou pas ? Religiosité et politique : les Verts et Europe Écologie, la nouvelle secte des béni-oui-oui…

À ceux qui prônent un retour au Franc… et aux autres, qui manquent d’arguments pour leur répondre…

(1) - Euro contre Franc : un débat démocratique entre citoyens - Laurent Pinsolle et Incognitototo (début)

(2) - Euro contre Franc : un débat démocratique entre citoyens - Laurent Pinsolle et Incognitototo (suite et fin ?)

Exercices appliqués d’analyse systémique sur la mondialisation et à propos de la décroissance…

La « lutte des places » : la septicémie de notre démocratie...

Histoires de dettes interbancaires : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c'est quoi l'économie virtuelle ?…

Les dettes publiques : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c’est quoi la pensée virtuelle ?

Imprécis précis de fiscalité… pour en finir avec les « croyances populaires »… si, c’est possible…

La propriété privée et la finitude : des nœuds systémiques centraux...

Tous les extrémistes sont de dangereux malades mentaux...

Sciences et politique : un mauvais mélange... Le cas des réchauffistes...

« Double contrainte » : 40 ans d’accords internationaux et de lois, qui rendent fou...

Rapport Gallois et compétitivité... De qui se moque-t-on ?...

« Nul ne peut s’enrichir sans cause » : une jurisprudence malheureusement oubliée...

Homoparentalité et « mariage pour tous » : de la réalité à la loi...

La politique virtuelle contre « l’économie réelle »...

L’irrésistible progression des souverainistes et des nationalistes : l’horreur absolue... Qui est responsable ?...

« La société du spectacle » et « No future », nos seuls avenirs ?...

Changer par la loi et pour une « vraie révolution fiscale »... sans sortir de l’Europe...

« Après moi le déluge ! » : constats « navrants » sur plus on sait et plus on est con...

 

G - Actualité

Investiture socialiste, quand les vieux gouvernent la France,… étonnant, non ?

A propos de la Démocratie Participative...

Un débat presque oublié… Ou comment choisir notre futur(e) président(e) ?

Tramway parisien, ils persistent et ils signent... et les conneries continuent...

Mon raisonnement à la con pour choisir un Président…

Delanoë menteur et médias complices !!!

Quelques réflexions en vrac sur les résultats du premier tour des présidentielles… et notre système démocratique.

Débat télévisé des présidentiables… le degré zéro de la politique...

Quelques sentiments et idées en vrac, avant la mise en sommeil…

Hommage à Madame Benazir Bhutto…

Constitution européenne : Appels contre le traité de Lisbonne et le déni de démocratie

Edvige, Cristina et tous les autres...

Crise financière mondiale et faillite de la banque Lehman Brothers

Burqa : la liberté et le doute doivent-ils profiter à l’obscurantisme ?… Réflexions et solutions alternatives…

Revue de presse et informations complémentaires sur les retraites…

L’Islande, oubli ou désinformation ?... La révolution, dont (presque) personne ne parle…

Islande, les suites de leur révolution… ou les débats que nous évitons en France…

Mitterrand : l’imposture de la gauche - 10 mai 1981 : la commémoration du deuil de la gauche…

Les dettes souveraines : l’arnaque d’un demi-siècle de mensonges, ou de qui se moque-t-on ?…

11 septembre : la commémoration des amnésiques…

Primaires socialistes : allez-y...

« Votez, pour eux !... »

Croyances et politique : variations et élucubrations sur un second tour...

En vrac...

Compte-rendu d'étape de la présidence Hollande : toujours plus de la même chose : 1 / changement : 0,001

C’est la rentrée... Tous les gens qui s’offusquent de l’incivisme ou de l’immoralité de Bernard Arnault m’emmerdent...

Tribune de l’action : séparer les activités des banques (urgent et important !)... 

Fin de la souveraineté économique des pays et de la démocratie européenne...

À mes lectrices et lecteurs : avertissements importants !

 

E - Émotions, sentiments, humeurs, rires...

Une lettre anonyme que l'INSEE ne recevra pas...

Europe, après la victoire du "non" : les politiques me fatiguent et les journalistes aussi...

Nouvelles cartes grises : carton rouge aux eurocrates qui ont encore frappé très fort…

Quelqu'un connaît-il un descendant de Champollion ? Ou de quoi parlent 2 amis experts-comptables quand ils se rencontrent ?

Insécurité routière... pardonnez-moi, je me défoule...

Je n’ai rien à dire… ou presque…

Lettre à la direction d’un hôpital ou comment sont utilisés nos impôts...

Sarkozy élu… pour partager ma bile… et message(s) à cette gauche atteinte de crétinisme avancé…

Tous derrière Delanoë… pour sauver le monde en plantant des carottes…

Tramway parisien : le bal des cocus continue… et la mascarade passe…

ASSEDIC (et autres) : qui sont les crétins qui écrivent les directives ?...

Une journée dans les bas-fonds de la justice française...

Michel Onfray… Au secours ! La pensée dogmatique et l’ostracisme sont de retour…

Juste pour rire... le langage politique… 

Service des urgences de l’hôpital Tenon : la « honte » de nos services de santé…

Divagations sur le consentement, la sexualité et autres considérations sociales…

Partage d’émotions : quand les humains comprennent ce qui les réunit plus que ce qui les divise...

Une symbolique de 2012 : pour rire jaune… 

Récréation philosophique…

Mes interrogations du moment... ou quand le vide politique ne présage rien de bon...

Nouvelles du « monde du travail » dans la France d’aujourd’hui… interdit au moins de 18 ans…

Nouvelles de la barbarie, de l’individualisme et de l’indifférence…

11 Novembre, hommage et mémoire…

Chine-USA : « Une guerre sans limite »…

Spécial vœux 2012, le temps des bilans… hommage posthume au Diceros bicornis longipes...

"L’Université des Va-nu-pieds", quand les hommes comprennent ce qui les relie…

Faire-part de vie...

Être un homme de gauche, par Alex Métayer...

Le pouvoir des banques, le cas d’école : Goldman Sachs...

Des vœux pour 2014 que je fais miens !...  

Faire-part...

 

  F - Ville de Paris : urbanisme et politique...

Informations sur la catégorie : "Ville de Paris : urbanisme et politique..."

Voirie parisienne : l'honneur perdu de Delanoë qui cautionne l'ayatholisme de Baupin et Contassot

A propos de la Démocratie Participative...

Violence des cités... : Quand on n'a pas les mots et qu'on a tous les maux, il reste le passage à l'acte violent...

Tramway parisien, ils persistent et ils signent... et les conneries continuent...

Delanoë menteur et médias complices !!!

Insécurité routière... pardonnez-moi, je me défoule...

Tous derrière Delanoë… pour sauver le monde en plantant des carottes…

L’Omerta sur Michel Charzat, liste différente de Paris 20ème

Tramway parisien : le bal des cocus continue… et la mascarade passe…

Vélib' : problèmes d'arithmétique élémentaires, niveau CM1…

 

H - Livre d'or des commentaires et autres...

 

Rechercher

Diverses infos pratiques

    

Syndication (RSS : 2.0) - Pour être prévenu(e) des derniers article mis en ligne

Pour préserver un ordre de présentation cohérent sur ce blog, j'ai dû modifier les dates de publication (c'était le système Over-Blog qui voulait ça). Donc, je ne proposais pas de lien de syndication, car celui-ci ne donnait pas la réalité des derniers articles publiés.

Depuis, tout a changer en pire et cette option n'est plus possible.

Aussi, si vous voulez être tenu au courant des dernières publications ou encore du déménagement de ce blog sur une autre plate-forme abonnez-vous à la newsletter (deuxième pavé en partant du haut à droite). Pour information, je n'ai pas accès aux mails complets des inscrits et ne peux donc en faire aucune utilisation détournée.

Merci.

 

 

Quoi que vous inspire ces textes, merci de prendre le temps de laisser vos commentaires, avis et propositions ; ils sont une source précieuse pour les faire évoluer... Soit en cliquant sur le lien "Ecrire un commentaire" qui se trouve à la suite de chaque article, soit pour les commentaires généraux, avis, propositions, réactions, discussions, états d'âme et "coucou", ... en cliquant directement sur le ien suivant : "Livre d'or des commentaires et autres..."

 

 

30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 11:00

Première date de publication : 16/09/2008
Date de la dernière mise à jour : 16/09/2008

 


Si cela n'allait et n'avait pas déjà des conséquences désastreuses pour les gens qui bossent et qui gagnent péniblement leur croûte, on pourrait se réjouir que quelques milliers de spéculateurs et leurs serviteurs se retrouvent, enfin, en slip dans la rue... enfin, les plus petits, car les gros auront toujours suffisamment de graisse pour se remettre d'une petite liposuccion...

 

Ce qui est le plus époustouflant dans ce genre d'affaires, c'est de continuer à entendre ces "supers" analystes financiers et ces responsables économiques (relayés par les médias à leur botte), les mêmes qui nous disaient, hier, "dormez et bossez, braves gens, tout va bien", nous expliquer, avec le même aplomb, aujourd'hui, pourquoi tout va si mal... comme si, ce n'était pas prévisible et comme si, on n'y pouvait rien...

 

On a déjà vécu ça, avec l'affaire Vivendi (et d'autres)... Deux ans avant la déconfiture du titre, les analystes financiers (ceux qui écrivent dans les médias et qui "font" l'opinion économique et financière) ne tarissaient pas d'éloges sur cet "excellent placement"... Alors qu'une simple analyse des comptes et des stratégies d'acquisitions du groupe me faisait déjà dire que la cote du titre était totalement surévaluée et l'entreprise en danger... Bah pas grave, 2 ans après et quelques semaines avant le plongeon du titre, les journaux financiers faisaient encore des bons papiers sur Vivendi...

 

C'est pareil pour le système financier, tous les gens un peu sérieux, qui ne sont pas juges et partie, savent bien que le système spéculatif mondial est atteint à 90 % d'un cancer mortel qu'il faudra bien éradiquer un jour, et le plus tôt étant le mieux. Ce cancer est constitué par toutes les bulles spéculatives et virtuelles, qui représentent plus de 90 % des échanges financiers mondiaux...

 

Rappel d’un tableau déjà donné, ailleurs :

 

Sur le plan international, beaucoup de solutions ont été proposées, ici et là (C.f. : C - 17 - Pour redonner à la monnaie son équivalence travail et empêcher qu’elle soit gérée comme une marchandise, faut-il éliminer les spéculateurs ?...). Sans oublier sur le plan local, quand on constate l’inefficacité des instances de contrôle des entreprises (CAC (Commissaire aux comptes) et AMF (Autorité des Marchés Financiers, ex COB)), qu’il faudrait profondément remanier leur rôle et leur fonctionnement, pour qu’elles arrêtent d’avoir toujours un métro de retard.

Mais, nos politiques, quitte à faire quelques entorses aux sacro-saints principes libéraux, préfèrent colmater les brèches en injectant, à grand renfort de milliards (150 milliards de dollars, depuis la crise avec Lehman Brothers (BCE + FED et ça augmente tous les jours), 900 milliards de $ pour les seuls E.U. depuis le début de l'année !!!), de l'argent dans le système (étonnant, comme « ils » savent trouver l’argent pour sauver le « système » et jamais pour financer son changement ou donner à bouffer à ceux qui meurent de toutes les misères)... et qui paye ? Vous et moi par le surenchérissement du coût de l'argent, par la contraction des investissements productifs, par l'inflation, par le chômage, par l'impôt, et cetera...

Si, on faisait le compte de tous les milliards que nos gouvernements et les Banques Centrales ont réinjectés dans les circuits financiers, depuis toujours, uniquement pour empêcher qu’il s’effondre, si, on avait mis tout cet argent dans la construction de systèmes de production d’autosuffisance alimentaire, énergétique et manufacturière, dans l’éducation, la santé, et que sais-je encore, nul doute que la terre entière aurait certainement un autre visage. Mais voilà « on » préfère renflouer les financiers qui eux-mêmes financent les politiques qui nous gouvernent, et la boucle est bouclée…

 

« On » se fout vraiment de nous à un point que je me demande qu'est-ce qu'il faudrait de plus, pour que les gens se décident, enfin, à bouger... Apparemment, tout est permis à nos gouvernements, même de démontrer ouvertement, à quel point ils sont incompétents et menteurs, sans que cela n'ait jamais la moindre conséquence pour eux... Mais nous avons l'habitude, n'est-ce pas ?
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par : Incognitototo - dans G - Actualité
commenter cet article

commentaires

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 07/10/2011 11:58



Blog(fermaton.over-blog.com) Page No-16, THÉORÈME DE KONDRATIEFF -LA CRISE FINIE



Incognitototo 07/10/2011 14:31



Rigolo votre site surréaliste... J'attends que vous trouviez une équation qui dirait le point limite. 



Infreequentable 22/09/2008 08:56

2.000 dollars par tête de pipe que ça va leur coûter aux USA, leur CDR à eux !Homme, femme, enfant, nourrisson, viellard et grabataire !Tu me diras, que qu'avec nos 2.000 milliards d'euros de déficits publics et "autres engagements", si on se compte 63 millions, ça ne fera QUE 31.746 € par chez nous !Et on me fait chier pour un chèque de 54,05 € ou 06 tiré à découvert (la faute à un autre de mes créanciers qui vient de passer au rouge en banque de france) !Moi, je trouve cela très drôle !

jasmin 19/09/2008 20:22

Est ce qu'un volontaire peut m'expliquer pourquoi le CAC40 d'aujourd'hui a pris 367 points ! Un reccord historique depuis sa création.A Paris 9.27 % rien qu'aujourd'hui.A Bruxelles, 9.66 % d'augmentation sur cette seule journée.A Milan, 8.62 %.A Istanbul, 12.89 %A Vienne 11.50 %.A Madrid, 8.71 %A Londres, 8.84 %Je peux continuer, mais le baril de pétrole continue decrescendo, tant mieux pour les pleins.Parallèlement,  8 milliards sont perdus pour FORTIS, DEXIA et KBC.Euh...on doit s'inquiéter ou sabler  de l'eau gazeuse ?

Incognitototo 19/09/2008 22:16


Les "acteurs" financiers (comme, on dit !) ont testé et "ça" a tenu... en face, toutes les plus grandes banques centrales ont ouvert à fond le robinet du refinancement (à coup de dizaines de
milliards de $ par jour) de tous les titres pourris en circulation qui risquaient de provoquer des faillites en chaîne... De plus, le gouvernement américain a annoncé qu'il allait créer une
structure géante destinée à récupérer tous les actifs douteux nés de la "dernière bulle" (une espèce de CDR
à la mesure de l'Amérique, histoire de repousser la résolution des problèmes à plus tard, quand les Américains et surtout le reste du monde (car, pour les Américains, c'est facile de payer, ils
laissent tout simplement chuter la valeur de leur monnaie) devront payer...). On croit rêver, mais non, c'est ainsi.

Les "acteurs" financiers ont donc analysé que les plus grosses brèches sont maintenant colmatées et que ce sont les États, donc toi et moi et le plus grand nombre, qui supporteront les pertes
accumulées des bulles virtuelles. Ça se fête, non ? Et ils profitent, tous, de la baisse des cours pour racheter à tout va, tout ce qui leur semble des "bonnes affaires" à des cours aussi bas...
Donc, face à l'afflux de demandes, les cours remontent... les autres marchés spéculatifs (pétrole et matières premières) sont délestés des demandes qui se sont reportées sur les actions
d'entreprise, et donc leur cours à eux continue à baisser.

De simples problèmes de vases communicants...

Mais ne sois pas trop pressée de connaître la suite, toi et moi et le plus grand nombre, on n'a pas fini de payer leurs conneries...  Au lieu de te demander si, tu dois t'inquiéter ou sabler
l'eau gazeuse, pense plutôt à t'acheter une arme, pendant que tu peux encore... on risque d'en avoir besoin.

Tu remarqueras par ailleurs que Le Figaro et le
JDF ne donnent à aucun moment les explications que je viens de
te fournir. Étonnant, non ? Des fois qu'on finirait par comprendre que c'est nous qui allons payer, tandis que les financiers continueront à sabler le champagne et à rouler en Porsche...


jasmin 19/09/2008 10:29

...Victor Hugo...Oui, mais qu'est ce qu'il écrivait bien ! Et il aimait les femmes.Alors celui là, il a toutes les excuses. 

Infreequentable 19/09/2008 09:11

Warf ! Jasmin...Je n'y avais pas pensé non plus.Je crois que le dernier qui a mis tout le monde dans la rue et que ça s'en est terminé par un vaste partouse campagnarde à la ville, c'était Victor Hugo.Le jour de ses obsèques "triomphales" !

jasmin 18/09/2008 23:25

@ INCO"Mettre les gens dans la rue.....Logique immonde et révoltante" ??Ah bon ? T'es sûr ?  (ironique)Et...il y en a qui ne sont pas d'accord ?

Incognitototo 18/09/2008 23:36


Drôle, je n'avais pas vu le double sens... Oui, les gens feraient mieux de descendre dans la rue, avant de s'y retrouver contraints et forcés en slip...


Infreequentable 17/09/2008 17:19

@ Michel : maintenant j'en suis convaincu !Le "capitalisme sauvage", dans les bureaux de New-York, c'est comme partout ailleurs (y compris en Italie avec Air Italia, en France avec la sidérurgie, le Crédit Lyonnais & le CDR de Tapie, etc.) : "On nationalise les pertes et on privatise les profits !"Quoi faire d'autres avec du pognon qui n'appartient à personne, puisque tout le monde accepte qu'on le lui en pique un bout, mon Ami !J'y serais - à leur place - je crois bien que je ferais pareil !

Michel MARTIN 17/09/2008 11:29

La finance, c'est pas ma tasse de thé, mais j'ai quand même noté que la banque anglaise Barclays a déjà racheté les meilleurs morceaux de Lehman Brothers, dès le landemain de sa faillitte. Ca sent le coup monté, non? D'autant plus que les zotorités américaines ont renfloué l'assureur AIG le même jour.

Incognitototo 18/09/2008 14:16



Y a le feu et les milliards pleuvent... Comme je le disais sur le blog d'Infree, cette logique qui consiste "à privatiser les profits et nationaliser les pertes" devrait mettre les gens dans la
rue, tellement elle est immonde et révoltante.



17/09/2008 09:36

@ Inco : merci pour tes précisions ! Dès que j'en aurai le temps, je lirai ça dans le détail...Mais je ne sais pas si la FED a décidé de ne pas publier ses chiffres. C'est peut-être tout simplement que l'information ne nous est pas parvenue. A suivre.Ta réponse à Jasmin m'inspire deux articles, car c'est très juste. Un post de mon "VCRM" de marseillais sur "l'inceste" finance publique et finance privée. Pas assez "fort" à mon goût, mais je vais peut-être le mettre en ligne la semaine prochaine quand même !Un autre, dès demain, de "DD" (pour Disque Dur, son surnom dans "mon" équipe, prof à HEC) sur "libéralisme et capitalisme" (odieux, s'il en est) avec la brillante démonstration que les autorités américaines nous font dans la gestion de la crise de la "haute finance" actuelle, qui reste aussi de "l'inceste" consanguin abominable.Mais je me demande si finalement ce n'est pas encore pire que ça, que tout le monde se trompe : ce n'est ni le libéralisme ni le capitalisme (son rejeton batardisé) qui sont en cause, mais bien plus cette alliance contre nature, de la carpe et du lapin que son les "capitalismes" privés et d'Etat, creuset de "l'impérialisme ploutocratique" (fruit de leurs ébats mutuels) !Besancenot, De-La-Nuée (et son "libéralisme socialiste") et d'autres mélangent adroitement l'ensemble pour ne retenir qu'un tout. Or il y a bien deux natures de "capitalisme", là sous nos yeux et personne ne semble le voir.Je ne comprends pas, parce que moi je le vois bien.Faut que je creuse la question !Tu me laisses un délai (le week-end, par exemple), Inco ?

Incognitototo 17/09/2008 18:38


Non, non, c'est une vraie décision de la FED qui a donné lieu à un communiqué. Va voir les liens donnés dans Wikipedia sur la masse monétaire, c'est là que j'ai trouvé cette information, pour le
moins étonnante...

C'est drôle, j'évite, tant que je peux de faire appel à des images qui renvoient à des problématiques psy... mais, tu le fais pour moi. Je suis totalement persuadé que ces pratiques financières, où
on mélange tout, sont des avatars de problématiques incestueuses ; l'image est non seulement exacte, mais elle recouvre vraiment des faits qu'on ne peut pas qualifier autrement...
Notre Sarko, dernier avatar de la "droite décomplexée" et fière de ces pratiques contre nature, en est un exemple flagrant, ce n'est pas un De Gaulle qui se serait affiché avec les grands patrons
du CAC 40...

Bon, on attend ton article, alors, je sens que ça va m'intéresser.


jasmin 16/09/2008 18:20

IncoTu parles de l'inefficacité des Instances de contrôle...Mais, qui a dit qu'elles étaient créées pour être efficaces ? D'autre part, y a-t-il des personnels suffisamment compétents que pour tendre vers une efficacité ?La bourse n'a jamais été une Caisse d'Epargne, quand bien même c'est orchestré presque en ce sens.Que les gros aient permis aux petits de venir jouer dans la même cour, peut sembler suspect, d'autant que le partage n'est pas dans leurs moeurs.Et il n'y en a pas un meilleur que l'autre.Alors ...

Incognitototo 16/09/2008 20:26


Ce n'est pas tant un problème de compétence (quoique, j'ai rencontré des intervenants, dont, je me demande encore comment, ils avaient pu avoir leurs diplômes, qui sont pourtant particulièrement
difficiles), mais d'indépendance qui fonde l'inefficacité de ces instances.

Si tu savais le mal que j'ai eu, en 2 ans d'exercice, dans un cabinet moyen, à faire exercer au CAC en titre, une procédure d'alerte et un signalement de faits délictueux au procureur, pour 2
dossiers différents totalement pourris... ça a été la croix et la bannière, car il était évident pour le CAC qu'en conséquence, il allait perdre ses 2 dossiers... et l'argent dû par les
"clients".
Il s'est résolu à le faire devant l'énormité des problèmes (ce qu'il aurait même dû faire sur l'exercice précédent), et surtout, après que je lui aie fortement forcé la main... L'avenir m'a donné
raison, ces 2 entreprises ont planté salement leurs clients et fournisseurs peu après, et il s'est félicité de mon "insistance", car sa responsabilité aurait pu être engagée ; cependant, il a
toujours continué à me reprocher la perte de ses honoraires... Tu vois la schizophrénie ?

Pour l'AMF, ce n'est pas un problème d'argent, mais politique... Tu les imagines remettant en cause la gestion de Pinault ou d'autres "grands patrons", cela équivaudrait à faire une déclaration de
guerre au Président de la République et à bon nombre de politiques. Alors, les dossiers ont une tendance lourde à mettre beaucoup de temps à être instruits, et les remarques les plus
compromettantes disparaissent "magiquement" des rapports...

Je ne vais pas jusqu'à penser que ces systèmes ont délibérément été mis en place pour être inefficaces... Je pense plutôt que le mélange des genres, et la non prise en compte des conflits
d'intérêts, est une maladie très française, indigne d'une grande démocratie.

Quant aux gros qui laissent jouer les petits, ... ce n'est pas très grave... C'est surtout à quoi ils jouent qui compte, comme je le répondais précédemment à Infree.


Infreequentable 16/09/2008 10:42

Très bien mon ami !Très juste aussi...(D'autant que pour ce qui était de "Vivendi-universal" - "nos artistes ont du talent" de chez Mercury ! - j'avais fait la même analyse au banquier de ma Môman à peu près à la même époque, ça et pour France Télécom du bon temps de Bon (michou, celui qui avait finit par se faire jeter de chez Carrouf).Eh bin, il n'avait pas voulu en démordre et n'avait pas vendu à temps...Bé tu sais quoi ? Elle n'a toujours pas changé de banquier !)Deux questions mon ami : 1 - Où as-tu trouvé ces chiffres ?J'aimerai pouvoir les actualiser, car je reste persuadé que la masse monétaire, rapportée à celle des flux annuels s'est considérablement enflée et accélérée...Ce n'est pas possible autrement.2 - Celle-là est "philosophique" : Et alors ?Ce que tu décris reste vrai (j'en prépare un post de mon côté).Mais alors ? Ca change quoi ? N'y a-t-il pas un mécanisme systémique qui interdit cette "remise à l'endroit" du système qui échappe à tout le monde au point qu'on fait à peu près tout pour qu'il subsiste encore et toujours ?Perso, à part la "peur du vide", je ne vois pas trop, sauf à vraiment douter que les "vraies racines" sont ailleurs : là, on ne voit que la partie émergée de l'iceberg en train de vaciller sur son axe.

Incognitototo 16/09/2008 19:13



Ce tableau est extrait du livre "Le nouveau mûr de l’argent" de François MORIN (Édition du Seuil - 2007). Il y a beaucoup d'articles sur le net
qui commentent ces chiffres. Au hasard, tu peux lire celui-là. Je te confirme que l’enflure des bulles
spéculatives n’a cessé depuis de progresser, de manière exponentielle, mais je ne retrouve pas, là tout de suite, l’article qui donnait les pourcentages de progression, en commentant ces mêmes
chiffres.

Tu me fais penser qu'il serait effectivement intéressant de mettre ces chiffres en relation avec la masse monétaire
en circulation...
Et surprise, après avoir beaucoup cherché, figures-toi que je n'arrive pas à trouver sur le Net des chiffres concernant la masse monétaire mondiale, émise et en circulation... Étonnant, non ? Et
ce d'autant plus que si la BCE continue à publier des chiffres pour la zone euro, la Réserve Fédérale des E.U. a arrêté de publier ses chiffres depuis début 2006 !!!
Si, ça n’est pas à du camouflage de tragédie financière, ça y ressemble vraiment beaucoup, quand même...

Concernant le mécanisme systémique, à part celui qui consiste à ce que les « maîtres du monde » s’entraident les uns les autres, car leur survie est intrinsèquement liée, je n’en vois
pas qui expliquerait qu’on persiste économiquement dans la voie de ces bulles spéculatives… Pour moi, ce genre de marchés est assimilable à des jeux de hasard qui reposent sur des logiques
pyramidales et/ou de cavalerie et n’ont rien à faire dans l’économie. C’est une vraie plaie… Ces marchés attirent les masses monétaires que tu sais, alors que tout cet argent pourrait s’investir
dans les entreprises et le soutien à l’économie réelle…
Je me souviens d’une nouvelle de science-fiction (dont je ne me rappelle plus les références) qui se déroulait dans un monde qui avait déclaré illégale toutes les spéculations boursières… assez
marrant, de voir les irréductibles pratiquer leur vice en cachette et considérés par le reste de la société, comme des addicts malades ; c'est à dire, comme des joueurs pathologiques, ce que je
pense, pour ma part, qu'ils sont vraiment…

En bonus, une interview de James Tobin
en février 1999... Même si, je ne partage pas tout de ses analyses, cet homme est vraiment un visionnaire...