Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Solutions politiques (ou + de 400 propositions de réformes politiques...)
  • Solutions politiques (ou + de 400 propositions de réformes politiques...)
  • : Analyses et propositions de réformes politiques institutionnelles, économiques, fiscales, sociales, juridiques, et autres, issues de ma pratique professionnelle et de la vie tout simplement ; pour vraiment changer...
  • Contact

Sommaire

 

Sélection partiale des derniers articles mis en ligne

Faire-part...

À mes lectrices et lecteurs : avertissements importants !

« Après moi le déluge ! » : constats « navrants » sur plus on sait et plus on est con...

Changer par la loi et pour une « vraie révolution fiscale »... sans sortir de l’Europe...

« La société du spectacle » et « No future », nos seuls avenirs ?...

L’irrésistible progression des souverainistes et des nationalistes : l’horreur absolue... Qui est responsable ?...

Homoparentalité et « mariage pour tous » : de la réalité à la loi...

« Nul ne peut s’enrichir sans cause » : une jurisprudence malheureusement oubliée...

Rapport Gallois et compétitivité... De qui se moque-t-on ?...

« Double contrainte » : 40 ans d’accords internationaux et de lois, qui rendent fou...

La propriété privée et la finitude : des nœuds systémiques centraux...

 

Quelques classiques et textes fondateurs

Imprécis précis de fiscalité… pour en finir avec les « croyances populaires »… si, c’est possible…

(3) - Mises au point et compléments sur la TVA sociale… 

Les dettes publiques : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c’est quoi la pensée virtuelle ?

Histoires de dettes interbancaires : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c'est quoi l'économie virtuelle ?…

Exercises appliqués d’analyse systémique sur la mondialisation et à propos de la décroissance…

À ceux qui prônent un retour au Franc… et aux autres, qui manquent d’arguments pour leur répondre…

(1) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche... (début)

(1) Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur... (début)

(1) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (début)

 

Une toute petite sélection d'articles qui aurait pu figurer sous une rubrique « On ne vous dit pas tout »

Le faux débat sur l'évasion fiscale et les paradis fiscaux...

Solidarités sociales et retraites : ce qu’il faut savoir et ce qu'on ne vous dit pas ou si peu...

Vélib' : problèmes d'arithmétique élémentaires, niveau CM1…

 


Tout les articles publiés (regroupés dans l'ordre de leur parution par catégorie : du plus ancien au plus récent)

  A - Préambules

Introduction et justifications de ce blog

D’où je viens, comment je me situe, philosophie et cadre général des propositions

Petites mises au point pour comprendre la logique de ce blog et des 400 propositions…

 

B - Le programme de réformes

1 - Les institutions

2 - Les institutions

1 - Economie et fiscalité

2 - Economie et fiscalité

Santé, Sécurité Sociale et retraites

1 - Droit du travail

2 - Droit du travail

Formation - Éducation - Recherche

Justice

Emplois

Sécurité et qualité de vie

Europe

Plan de mise en œuvre des propositions

Pour conclure provisoirement

 

D - Anecdotes, réflexions et solutions suggérées

Voirie parisienne : l’honneur perdu de Delanoë qui cautionne l’ayatholisme de Baupin et Contassot

(1) - Déficit de la Sécurité Sociale… mes expériences dans l’univers kafkaïen des services de "santé" (début)

(2) - Déficit de la Sécurité Sociale… mes expériences dans l’univers kafkaïen des services de "santé" (fin)

Violence des cités… : Quand on n’a pas les mots et qu’on a tous les maux, il reste le passage à l’acte violent…

A propos d'éducation - Une lettre à Science & Vie

Médias : leur responsabilité dans l'absence de pensée…

Politique internationale : Attentats du 11 Septembre - Au-delà du bien et du mal, il me manque les mots…

Politique internationale : Combien de temps encore nous ferons-nous la guerre pour les fautes des pères ?

(1) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche… (début)

(2) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche… (fin)

Perversions des systèmes : la démocratie en danger

Nicolas Hulot : l'équation économique insoluble et insolvable…

Quelques problèmes auxquels, je réfléchis sans vraiment trouver de remède pratique…

Un problème qui me pose vraiment problème : la société du spectacle, c'est maintenant…

Suite aux présidentielles : politique-fiction sur le mode de scrutin...

(1) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (début)

(2) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (fin)

(3) - Mises au point et compléments sur la TVA sociale…

(1) - Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur... (début)

(2) - Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur… (fin)

À propos de l’intéressement des salariés aux résultats de l’entreprise…

Pour redonner à la monnaie son équivalence travail et empêcher qu’elle soit gérée comme une marchandise, faut-il éliminer les spéculateurs ?...

Souvenirs d'un vieux con, à propos du féminisme... + Épilogue

Tribune de l'action...

Tribune de l'action : rêvons un peu… avec les banques…

Divagations sur la crise... L'inconscient, cette donnée incontournable oubliée par la politique...

Le faux débat sur l'évasion fiscale et les paradis fiscaux...

Solidarités sociales et retraites : ce qu’il faut savoir et ce qu’on ne vous dit pas ou si peu…

Juste deux ou trois choses qui personnellement me soucient bien plus que l’avenir des retraites !

(1) - Burqa et loi : un débat démocratique entre citoyens - Catherine Kintzler et Incognitototo (début)

(2) - Burqa et loi : un débat démocratique entre citoyens - Catherine Kintzler et Incognitototo (suite et fin ?)

Réchauffement climatique global ou pas ? Religiosité et politique : les Verts et Europe Écologie, la nouvelle secte des béni-oui-oui…

À ceux qui prônent un retour au Franc… et aux autres, qui manquent d’arguments pour leur répondre…

(1) - Euro contre Franc : un débat démocratique entre citoyens - Laurent Pinsolle et Incognitototo (début)

(2) - Euro contre Franc : un débat démocratique entre citoyens - Laurent Pinsolle et Incognitototo (suite et fin ?)

Exercices appliqués d’analyse systémique sur la mondialisation et à propos de la décroissance…

La « lutte des places » : la septicémie de notre démocratie...

Histoires de dettes interbancaires : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c'est quoi l'économie virtuelle ?…

Les dettes publiques : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c’est quoi la pensée virtuelle ?

Imprécis précis de fiscalité… pour en finir avec les « croyances populaires »… si, c’est possible…

La propriété privée et la finitude : des nœuds systémiques centraux...

Tous les extrémistes sont de dangereux malades mentaux...

Sciences et politique : un mauvais mélange... Le cas des réchauffistes...

« Double contrainte » : 40 ans d’accords internationaux et de lois, qui rendent fou...

Rapport Gallois et compétitivité... De qui se moque-t-on ?...

« Nul ne peut s’enrichir sans cause » : une jurisprudence malheureusement oubliée...

Homoparentalité et « mariage pour tous » : de la réalité à la loi...

La politique virtuelle contre « l’économie réelle »...

L’irrésistible progression des souverainistes et des nationalistes : l’horreur absolue... Qui est responsable ?...

« La société du spectacle » et « No future », nos seuls avenirs ?...

Changer par la loi et pour une « vraie révolution fiscale »... sans sortir de l’Europe...

« Après moi le déluge ! » : constats « navrants » sur plus on sait et plus on est con...

 

G - Actualité

Investiture socialiste, quand les vieux gouvernent la France,… étonnant, non ?

A propos de la Démocratie Participative...

Un débat presque oublié… Ou comment choisir notre futur(e) président(e) ?

Tramway parisien, ils persistent et ils signent... et les conneries continuent...

Mon raisonnement à la con pour choisir un Président…

Delanoë menteur et médias complices !!!

Quelques réflexions en vrac sur les résultats du premier tour des présidentielles… et notre système démocratique.

Débat télévisé des présidentiables… le degré zéro de la politique...

Quelques sentiments et idées en vrac, avant la mise en sommeil…

Hommage à Madame Benazir Bhutto…

Constitution européenne : Appels contre le traité de Lisbonne et le déni de démocratie

Edvige, Cristina et tous les autres...

Crise financière mondiale et faillite de la banque Lehman Brothers

Burqa : la liberté et le doute doivent-ils profiter à l’obscurantisme ?… Réflexions et solutions alternatives…

Revue de presse et informations complémentaires sur les retraites…

L’Islande, oubli ou désinformation ?... La révolution, dont (presque) personne ne parle…

Islande, les suites de leur révolution… ou les débats que nous évitons en France…

Mitterrand : l’imposture de la gauche - 10 mai 1981 : la commémoration du deuil de la gauche…

Les dettes souveraines : l’arnaque d’un demi-siècle de mensonges, ou de qui se moque-t-on ?…

11 septembre : la commémoration des amnésiques…

Primaires socialistes : allez-y...

« Votez, pour eux !... »

Croyances et politique : variations et élucubrations sur un second tour...

En vrac...

Compte-rendu d'étape de la présidence Hollande : toujours plus de la même chose : 1 / changement : 0,001

C’est la rentrée... Tous les gens qui s’offusquent de l’incivisme ou de l’immoralité de Bernard Arnault m’emmerdent...

Tribune de l’action : séparer les activités des banques (urgent et important !)... 

Fin de la souveraineté économique des pays et de la démocratie européenne...

À mes lectrices et lecteurs : avertissements importants !

 

E - Émotions, sentiments, humeurs, rires...

Une lettre anonyme que l'INSEE ne recevra pas...

Europe, après la victoire du "non" : les politiques me fatiguent et les journalistes aussi...

Nouvelles cartes grises : carton rouge aux eurocrates qui ont encore frappé très fort…

Quelqu'un connaît-il un descendant de Champollion ? Ou de quoi parlent 2 amis experts-comptables quand ils se rencontrent ?

Insécurité routière... pardonnez-moi, je me défoule...

Je n’ai rien à dire… ou presque…

Lettre à la direction d’un hôpital ou comment sont utilisés nos impôts...

Sarkozy élu… pour partager ma bile… et message(s) à cette gauche atteinte de crétinisme avancé…

Tous derrière Delanoë… pour sauver le monde en plantant des carottes…

Tramway parisien : le bal des cocus continue… et la mascarade passe…

ASSEDIC (et autres) : qui sont les crétins qui écrivent les directives ?...

Une journée dans les bas-fonds de la justice française...

Michel Onfray… Au secours ! La pensée dogmatique et l’ostracisme sont de retour…

Juste pour rire... le langage politique… 

Service des urgences de l’hôpital Tenon : la « honte » de nos services de santé…

Divagations sur le consentement, la sexualité et autres considérations sociales…

Partage d’émotions : quand les humains comprennent ce qui les réunit plus que ce qui les divise...

Une symbolique de 2012 : pour rire jaune… 

Récréation philosophique…

Mes interrogations du moment... ou quand le vide politique ne présage rien de bon...

Nouvelles du « monde du travail » dans la France d’aujourd’hui… interdit au moins de 18 ans…

Nouvelles de la barbarie, de l’individualisme et de l’indifférence…

11 Novembre, hommage et mémoire…

Chine-USA : « Une guerre sans limite »…

Spécial vœux 2012, le temps des bilans… hommage posthume au Diceros bicornis longipes...

"L’Université des Va-nu-pieds", quand les hommes comprennent ce qui les relie…

Faire-part de vie...

Être un homme de gauche, par Alex Métayer...

Le pouvoir des banques, le cas d’école : Goldman Sachs...

Des vœux pour 2014 que je fais miens !...  

Faire-part...

 

  F - Ville de Paris : urbanisme et politique...

Informations sur la catégorie : "Ville de Paris : urbanisme et politique..."

Voirie parisienne : l'honneur perdu de Delanoë qui cautionne l'ayatholisme de Baupin et Contassot

A propos de la Démocratie Participative...

Violence des cités... : Quand on n'a pas les mots et qu'on a tous les maux, il reste le passage à l'acte violent...

Tramway parisien, ils persistent et ils signent... et les conneries continuent...

Delanoë menteur et médias complices !!!

Insécurité routière... pardonnez-moi, je me défoule...

Tous derrière Delanoë… pour sauver le monde en plantant des carottes…

L’Omerta sur Michel Charzat, liste différente de Paris 20ème

Tramway parisien : le bal des cocus continue… et la mascarade passe…

Vélib' : problèmes d'arithmétique élémentaires, niveau CM1…

 

H - Livre d'or des commentaires et autres...

 

Rechercher

Diverses infos pratiques

    

Syndication (RSS : 2.0) - Pour être prévenu(e) des derniers article mis en ligne

Pour préserver un ordre de présentation cohérent sur ce blog, j'ai dû modifier les dates de publication (c'était le système Over-Blog qui voulait ça). Donc, je ne proposais pas de lien de syndication, car celui-ci ne donnait pas la réalité des derniers articles publiés.

Depuis, tout a changer en pire et cette option n'est plus possible.

Aussi, si vous voulez être tenu au courant des dernières publications ou encore du déménagement de ce blog sur une autre plate-forme abonnez-vous à la newsletter (deuxième pavé en partant du haut à droite). Pour information, je n'ai pas accès aux mails complets des inscrits et ne peux donc en faire aucune utilisation détournée.

Merci.

 

 

Quoi que vous inspire ces textes, merci de prendre le temps de laisser vos commentaires, avis et propositions ; ils sont une source précieuse pour les faire évoluer... Soit en cliquant sur le lien "Ecrire un commentaire" qui se trouve à la suite de chaque article, soit pour les commentaires généraux, avis, propositions, réactions, discussions, états d'âme et "coucou", ... en cliquant directement sur le ien suivant : "Livre d'or des commentaires et autres..."

 

 

2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 13:00

Première date de publication : 26/09/2006
Date de la dernière mise à jour : 10/2012
 
 
Je ne suis pas figé dans mes propositions, à part ceux de l'efficacité et de l'honnêteté, je ne suis à la solde d'aucun dogme, ni d’aucun extrémisme, simplement je crois qu’il faut explorer de nouvelles voies, quitte à les abroger si elles n’ont pas les résultats escomptés ou à les modifier quand elles auront atteint leurs objectifs (d’où le renforcement de la commission d’évaluation des politiques publiques qui devra, par exemple, se pencher régulièrement sur les résultats d'une mesure comme les abattements pour les - de 25 et les + de 55 ans).
 
Ne vous méprenez pas sur les fondements de mes propositions, il n'y a aucun esprit revanchard, poujadiste ou populiste, ni aucun jugement sur les hommes… Seules les structures, la façon ou pas dont elles atteignent leurs objectifs, ce qu'elles produisent en terme de sens, et leur optimisation m'intéressent. Pour le reste, je sais très bien que personne ne peut lutter seul contre le rouleau compresseur des systèmes qui produit des sortes de clones comportementaux, même s'ils sont ou deviennent inadaptés par rapport aux buts de la structure. Il n'y a donc aucun jugement à porter sur les personnes, n'importe quel humain placé dans un environnement donné de double contrainte, adopte des comportements similaires qui deviennent ceux du plus grand nombre… Les seules choses que je déplore vraiment, ce sont tous ces gâchis d'énergie, de compétences, de moyens, de volonté et le plus souvent de bonnes intentions, qui se perdent dans les labyrinthes de nos organisations et qui pourraient être tellement mieux orientés et valorisés pour le bien du plus grand nombre.
 
Autant je comprends que tous ceux qui font partie de ces systèmes aient baissé les bras depuis longtemps (même si certains continuent à lutter envers et contre tout), autant c'est beaucoup moins admissible ou excusable pour nos politiques, pour lesquels j'ai toujours eu une haute estime. Ce qui m'inquiète vraiment, c’est l’absence totale actuelle du moindre programme qui "tenterait quelque chose en profondeur" pour inverser les tendances structurelles lourdes de notre société, aussi bien à gauche qu'à droite… Car à ce rythme de passivité et de fatalisme, il me paraît évident :
● Que je ne nous donne pas 20 ans pour que plus aucun produit manufacturé ne soit fabriqué dans l'UE (à part chez les nouveaux entrants), avec un taux de chômage autour des 30 %.
● Que dans quelques années, on nous fera passer l'abandon de nos protections sociales, comme la seule solution possible à la concurrence internationale… comme on a fait passer l'allongement du temps de travail pour ouvrir le droit à la retraite, comme la seule solution possible, alors que bien d'autres solutions étaient possibles, juste avec un tout petit peu plus de courage politique.
● Que la paupérisation de l'État deviendra une réalité effective avec son lot de conséquences tragiques… dont le retour à la loi de la jungle et l'exacerbation des extrémismes ; la progression de la violence aveugle jusqu'à son paroxysme.
 
Je fais mien le sentiment, ô combien prophétique, d'un scientifique qui a exhorté en vain, pendant des années, le gouvernement américain à consolider les digues avant qu'un cyclone n'emporte tout en Louisiane : "Ma grande peur, c'est que pour que la société se décide à bouger, il faut presque toujours passer par un désastre. "
 

J’ai eu beaucoup de mal à mettre un point final à ces propositions ; car c’est tous les jours que je suis confronté à des lois ou obligations absurdes et contreproductives ; aussi c’est tous les jours que je pense à de nouvelles mesures. Mais il a bien fallu que je termine momentanément cet essai pour que vous puissiez le lire. Cependant, compte tenu des diarrhées législatives de nos élus, toujours à côté du pot, il est inévitable que, d’ici votre lecture, certaines informations seront devenues erronées. Aussi, j’essayerai de le mettre à jour régulièrement en fonction des évolutions législatives, mais également de vos contributions.

 

Il y a tant et tant de choses à faire encore… que je ne cesse de m’étonner de l’indigence, du manque d’ambition et de la tiédeur des programmes politiques de tous nos partis. Fondamentalement, je pense que les structures produisent des fruits ou limitent selon leur forme ; et qu’il est plus qu’urgent de sortir de celles qui empêchent toute évolution réelle de la société française, en cessant les replâtrages continuels.
 
Enfin, je voudrais vous signaler qu’il n’y a, très souvent, pas besoin d’aller chercher bien loin certaines réformes à faire ; il suffit d’aller puiser dans celles, innombrables, qui n’ont jamais abouti dans leur forme initiale. Je prendrais simplement 4 exemples ô combien symboliques :
● le IXème plan du PS (8 juin 1983 !!! Déjà cité dans les notes…),
● la première mouture des lois Auroux sur la participation des salariés dans les entreprises,
● celle de Monsieur Quillot sur le droit au logement,
● ou encore, celle de Madame Guigou sur les tribunaux de commerce.
 
Mais il y a encore pire, ce sont les réformes votées (de mémoire en 1983 et 84) et jamais appliquées ; comme les lois Roudy sur l'égalité homme / femme qui devaient, entre autres, supprimer de tous les formulaires administratifs la distinction "Madame / Mademoiselle" et qui consacrait "à travail égal / salaire égal"…
 
J’attends toujours de comprendre ce qui a bien pu empêcher la validation des textes initiaux ou l'application des réformes prévues.
 
Mais peut-être faut-il que je perde mes dernières illusions en me résignant à admettre que les politiques ne décideront jamais qu’en fonction du vent qui souffle le plus fort, des corporations qui les tiennent par leur pouvoir de nuisance et de leurs intérêts particuliers ou partisans…
Pour ce dernier point, mon plus grand espoir, c'est que quelqu'un me démontre que je me trompe.
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

michel-la-six 14/01/2016 17:50

Bonjour , respectueusement. Je Vous découvre , en effet , avec toute votre assurance d'analyste confirmé des problèmes sociétaux du Monde et de la France en particulier , qualité qui Vous positionne bien au-delà des quelques "idées" que j'ai pu échafauder moi-même sans , jusqu'ici , les formaliser en dehors de quelques articles publiés sur Over-blog aux hasards de l'actualité. Nouvel entrant dans votre domaine , j'espère , en Vous lisant , ouvrir ma connaissance et nourrir mes raisons pour contribuer , peut-être , en quelques occasions , à la vie d'une belle œuvre dont Vous êtes le Père et qui est destinée à devenir commune pour le seul but du mieux. Bravo à Vous.

christophe 08/10/2014 21:08


Bonsoir incognitototo,


Finalement, je constate que tu as quand même pas mal réflechi à la question...Personnellement je ne suis pas non plus un va t'en guerre .. petit fils de résistant que je suis! Mais l'histoire
nous a appris que si on ne s'occupe pas de certains problèmes dans le monde, ils vous reviennent à la figure surtout dans le monde globalisé d'aujourd'hui.


Moi aussi j'avais espéré que l'europe soit un tremplin pour une véritable armée,mais il ne faut pas oublier qu'une puissance militaire n'existe que si une politique étrangère existe.Elle est même
à son service! Donc en europe, il ne peut y avoir d'armée continentale que s'il y a une politque étrangère unifiée... seulement les pays européens ont encore des interêts divergeants.... Nous
n'avons toujours pas compris que si nous nous unifions pour de bon, avec des objectifs supranationnaux communs nous serions la zone économique la plus puissante du monde ( ce que nous sommes déjà
mais on n'est pas fichu de le mettre en avant)


Bref pour l'armée européenne ce n'est pas gagné!!


Pour le volet OTAN, je pense en effet que la ré intégration est une grosse bêtise car elle nous lie aux décisitions américaines. Avec une nouveau problème russe qui se profile on devine les
difficultés de faire entendre une troisième voix dans les négiociations.


Enfin  sur le service militaire obligatoire, je suis d'accord avec toi . Certain membres de ma famille, eux même anciens de la grande muette, m'ont confirmé que la suppression  du
service obligatoire s'est faite pour des raisons essentiellement economiques... mais c'est une grosse erreur! car comme tu le dis, combien de jeunes aurait on pu éviter de sombrer dans les
mouvances extrémistes, combien de personnes auraient pu se  "retrouver" dans ce cadre certe strict mais construit qu'est l'institution militaire. Ce service militaire avait un role
social et identitaire important pour peu qu'il soit bien fait!!!


Enfin, personnellement (cela merite débat) je pense que l'investissement militaire est un investissement sur le long terme; d'un point de vue stratégique (défense de nos intérets dans le monde
(ressources énergetiques, stabilité des marché) et d'un point vue développement economique. Aux USA l'armée est génératrice d'un nombre incalculable de brevets qui s'appliquent ensuite au monde
civil et donc à l'économie de tous. Je suis pour à un retour de 3à4% du PIB consacré au budget militaire !!Seul ce seuil permet de posséder une vrai structure performante....


enfin un vrai débat.


bien à toi


christophe

Incognitototo 09/10/2014 00:07



Bonsoir,

Hum... J'ai des doutes sur le fait qu'augmenter le budget de la défense puisse être incitatif du développement économique... Nous faisons déjà partie des 5 plus grands vendeurs d'armes dans le
Monde et personnellement, je trouve que tant d'énergie dépensée à diffuser la mort ferait mieux d'être recyclée à inventer et vendre de la vie... Il faudrait combien de temps pour obtenir de
vrais résultats, si on allouait 2 % de notre budget à la recherche pour qu'elle trouve une énergie "propre" et renouvelable ? Ou un vaccin contre le SIDA ?...
Je reste réservé, par ailleurs, sur le fait que nous aurions à faire la guerre pour préserver nos intérêts... Je pense que nous les préserverions beaucoup plus en arrêtant de vendre à la découpe
tous nos fleurons industriels et autres, au Qatar, à la Chine, aux US, et cetera...

Enfin, n'oublie pas que nous ne sommes pas les USA qui disposent d'une planche à billets illimitée, du moins tant que les Russes et les Chinois n'auront pas finalisé leurs accords de Swap qui
leur permettront de se passer du dollar... c'est facile d'être les maîtres du Monde quand on dispose d'un levier monétaire fait sur le dos de tous les autres...
 
Pour le reste, on est à peu près d'accord.

Bonne soirée.



christophe 06/10/2014 21:15


bonsoir incognitototo,


Je reviens sur une autre page ( j'ai lu l'ensemble des posts du cadre institution... ouf!).


Dans ton programme, je n'ai pas trouvé trace de l'armée, sa place, son développemnt... etc.


Perso, je pense qu'elle devrait avoir une place bien plus grande car elle pourrait être une très bonne instution de recherche mais aussi d'influence stratégique dans monde visant à protéger et
développer nos interets...


enfin quelle place l'armée doit elle avoir pour toi?


cordialement


ps: je ne suis ni militaire ni fils de...

Incognitototo 07/10/2014 00:27



Bonsoir Christophe,

Effectivement, il y a un total vide sur ce sujet, pour moi... c'est le cas chaque fois que je n'ai pas un avis arrêté ; ou quand je n'ai pas suffisamment réfléchi sur un problème ; ou encore pour
éviter de dire des bêtises quand je ne sais pas (ce qui arrive plus souvent que les apparences pourraient le laisser croire).
Par nature, je suis plutôt antimilitariste (si tous les milliards dépensés pour faire la guerre étaient utilisés dans le développent économique et humain, je pense qu'on aurait de facto moins de
guerres à faire).
Cependant, je ne suis pas non plus angélique, ni un pacifiste forcené et je pense que parfois la guerre est nécessaire... donc j'ai des contradictions sur ce sujet...
Dans l'idéal, si cette foutue UE était autre chose que cette usine à gaz, je pense qu'il faudrait surtout mettre en place une défense européenne (avec un service militaire européen)... et toute
la question est de savoir si c'est une armée de défense que nous souhaitons ou une armée d'intervention (et ça change tout !), et là encore je ne sais pas, vu que je suis assez réservé sur le
"droit d'ingérence".

D'un autre point de vue, je regrette le "service militaire obligatoire" (ou ce qu'il aurait pu devenir si on avait permis qu'il soit également civil)... c'était assurément un grand plus, en
termes d'intégration, de mixité sociale et même de connaissances citoyennes (on aurait peut-être moins de jeunes prêts à faire le djihad)... Les raisons qui ont motivé sa suppression m'ont
toujours paru obscures (essentiellement budgétaires ; mais on peut aussi penser que le maintien d'un "sentiment national" ait été incompatible avec la (dé)construction de l'Europe).

Bref, je n'ai pas grand-chose à proposer sur ce sujet... cependant, je suis totalement d'accord avec toi, c'est d'une importance capitale.

Cordialement itou.

P.-S. : ça me fait penser que tu soulèves un vrai lièvre... Je ne sais pas depuis combien de temps les questions de défense nationale ne sont plus du tout intégrées, ni même un sujet des
programmes des candidats à la présidentielle (mais ça fait longtemps)... C'est très significatif, alors que c'est pourtant capital !!! D'autant qu'il y a eu un changement fondamental (avec
Sarkozy et poursuivi par Hollande) de politique française par rapport à l'OTAN et son positionnement atlantiste ; en totale rupture avec la tradition gaullienne non alignée... ça s'est fait sans
aucun débat national, et pour le coup, je suis totalement en désaccord avec ces nouvelles orientations. 



Jacques Heurtault 25/11/2013 14:44


Je confirme : mauvaise méthode! Si vous voulez être lu, il faut publier assez régulièrement afin de maintenir une certaine "pression" de communication ... Faute de quoi, vous risquez de tomber
dans l'oubli.


Il faut des mois et des mois pour conquérir un lectorat régulier. Il ne faut que quelques semaines pour le perdre plus ou moins ...

Incognitototo 25/11/2013 15:07



Je vous le confirme également , je n'ai pas de méthode de "conquête" de lectorat, vu que je n'aspire à rien, même pas à
la "gloire"... Ce d'autant plus que je déteste me répéter et que comme la "politique", c'est du "toujours plus de la même chose", je n'ai même pas le goût de commenter une actualité affligeante
de "toujours plus des mêmes bêtises"...

Cela dit sur tous les grands sujets, je pense que ce blog donne tous les outils pour penser par soi-même... et donc encore une fois, je ne ferais que me répéter... 



Jacques Heurtault 25/11/2013 00:14


Je ne comprends décidément pas comment fonctionne votre blog ... Pourquoi ne faites vous pas "comme tout le monde" en publiant, périodiquement, vos propositions mises à jour si nécessaire ...


Je pense être inscrit à la newsletter mais je dois vous signaler que je ne reçois jamais rien!

Incognitototo 25/11/2013 13:55



Bé, c'est normal que vous ne receviez rien, vu que je n’ai rien publié depuis 8 mois... mais bon, je ne désespère pas de m'y remettre...
Les dates d'actualisation qui changent ne sont pas assez significatives pour faire l'objet d'un envoi. J'apporte juste des précisions ou des modifications mineures au texte original, et il me
semble en conséquence normal de le signaler au niveau de la date de mise à jour.



temps 26/02/2013 05:41


Je vais encore le dire en d'autres mots, et je retourne faire du code, j'arrête sur le sujet.


Si vous n'avez pas un moyen pour récupérer votre propre eau (cuve, puit...), si vous n'avez pas un petit coin pour produire quelques nutriments, si vous n'avez pas une technqiue pour produire
votre énergie (dinamo sur eau ou air, ou échange chimique, ou thermique, ou photovoltaique, ou ...), si vous n'avez pas un minimum de connaissances médical et pour plus à proximité, et si vous
n'avez pas un moyen autre que des systèmes utilisant wikipedia qui conditionne pour trouver des savoirs, Alors vous êtes un des pauvres de cette Nation selon quatrevingtreize, peu importe votre
pouvoir de destruction, vos titres, vos concepts de chiffres étranges sur des écrans ou bout de papier. Un homme sans indépendance, sans liberté est un pauvre qui courre derrière des chimères.


Cordialement

Incognitototo 27/02/2013 20:12



Oui, certainement... mais je ne vois toujours pas le rapport avec l'article sur lequel votre commentaire est écrit... mais, pas grave...

À propos de la "perversion des langages", il y a cet article qui
l'aborde... 



temps 26/02/2013 05:21


Le point d'interrogation questionne.


Je viais essayer de dire la même chose en d'autres termes.


Quatrevingt-treize, le début de notre Nation (1793), avait déclaré qu"un pays n'était composé que d'hommes, et que ceux-ci devaient être riches (manger,soins corporels,cultures), il fallait que
chacun puisse être indépendant donc riche. Ce qui implique microculture et une des nombreuses techniques d'indépendance énergétique, soins médicaux de proximité généralisé, savoir général diffusé
en utilisant la technique d'apprendre à apprendre en opposition à la technique d'apprendre à croire en présentant des sachants. La technique se propose mais ne se présente jamais comme absolue,
elle n'est la qu'en attendant une meilleure.


Tout ceci n'était possible qu'en utilisant des langages dédiés à chaque science, contrairement à un langage servant à tout, donc à rien, car un langage qui sert à tout pousse à croire et trompe
la raison. C'est dans les mauvaises techniques d'association d'idées (une tehcnique qui peut être bonne pour d'autres sciences) que nait l'erreur de raisonnement.


Cordialement

temps 23/02/2013 08:44


Nous parlons toujours de ce qui nous manque.


Pour compenser, il faut en analyser la raison. Comme un aveugle qui dit je veux voir, il faut en premier identifier les limites de nos outils " depuis 1793, puis gravé dans la pierre CNAM rue St
Martin, "


Ainsi notre langage n'est pas conçu pour des relations humaines depuis la latinisation, pas conçu pour un système au service de l'homme, notre langage est conçu pour que nous puissions être
esclave du système.


En d'autres mots, courrir après l'impossible, ça a un prix qui s'appelle souffrances.


Mais chacun est libre d'aimer ça.


Cordialement

Incognitototo 26/02/2013 03:06







Michel MARTIN 10/09/2008 13:23

@Jasmin,Heu...Hé ben si t'es sur ma longueur d'onde sur ce coup là, tu donnes bien la réponse que j'attends. Le but était de montrer ,de façon un peu poussée, les limites de la division du travail et plus généralement de l'activité. La division du travail, c'est le credo de la monopensée économique (homo economicus). J'attendais donc bien non comme réponse. Le but était de montrer que la délégation (division du travail) n'était pas non plus adaptée à l'activité que j'ai définie comme sociale et pour laquelle les critères usuels du monde productif (croissance, profit, gains de productivité...) n'étaient pas non plus adaptés. En conséquence, toute la proposition que je formule dans l'Etat Providence Participatif est de ne pas marchandiser cette activité sociale comme on est en train de le faire misérablement par exemple sur le secteur de l'aide à la personne, mais de s'organiser pour effectuer ce travail directement.Bisous

jasmin 10/09/2008 11:55

Ouh là là Michel ! Non, je ne délègue surtout pas l'éducation de mes enfants, surtout pas. Je n'ai aucune confiance dans notre société.Décidément j'ai du mal à naviguer sur ta longueur d'ondes.Bisous.

Michel MARTIN 10/09/2008 10:45

Les coulisses de la grande distribution. Consommer, c'est voter.Toto, je ne vois rien dans ton programme sur cette question pourtant très importante de la grande distribution. Je comprends bien que tu es plus porté sur la production que sur la consommation, mais il me semble que ce volet pourrait être abordé dans ton programme. Je te propose d'examiner le travail d'investigation d'un quasi-collègue à toi: Christian Jacquiau qui a écrit 2 bouquins: en 2000 "les coulisses de la grande distribution" et en 2006 "Les coulisses du commerce équitable".Pour ceux qui préfèrent l'audiovisuel:http://www.youtube.com/watch?v=f6LnjSZU78I

 

http://www.youtube.com/watch?v=t_KIeC_wEE0

 

http://www.youtube.com/watch?v=sOY8a2Pf8XU

 

http://www.youtube.com/watch?v=Q7inhdhKWEo

 

http://www.youtube.com/watch?v=Ekl2m4gFRwk

 

http://www.youtube.com/watch?v=N17UlIFW_ys

Incognitototo 11/09/2008 01:09



Ça a dû t'échapper Michel, je fais plusieurs propositions concernant la grande distribution... notamment la suppression totale des marges arrières. Et je suis d'accord pour dire que la façon dont
on fait du commerce a des conséquences certaines sur beaucoup de choses ; je le dis notamment par rapport à l'inflation ou à la spéculation immmobilière...
Je pense que nous ne sommes pas au bout de nos évolutions là-dessus... J'attends avec impatience qu'Internet et le commerce équitable se substituent progressivement aux potentats de la grande
distribution. Il y en a qui ont du souci à se faire...

Merci pour les références que tu donnes.



Michel MARTIN 02/11/2007 19:26

Une question: seriez-vous d'accord pour sous-traiter ou déléguer la procréation et l'éducation de vos enfants si celà pouvait accroître notre efficacité économique? Ce n'est pas pour être insultant, mais pour attirer votre attention sur la prise en charge des personnes dépendantes (et de toutes les activités sociales ou socio-cultrurelles non rentables selon les critères de l'économie productivistes). Pourquoi ne pas faciliter la pratique de deux métiers pour chacun (je devrais dire trois avec la famille), un métier productif (privé si le principe de marché est pertinent ou public dans le cas contraire) et un métier social (privé si le principe de marché fonctionne ou public sinon)?Amicalement.