Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Solutions politiques (ou + de 400 propositions de réformes politiques...)
  • Solutions politiques (ou + de 400 propositions de réformes politiques...)
  • : Analyses et propositions de réformes politiques institutionnelles, économiques, fiscales, sociales, juridiques, et autres, issues de ma pratique professionnelle et de la vie tout simplement ; pour vraiment changer...
  • Contact

Sommaire

 

Sélection partiale des derniers articles mis en ligne

Faire-part...

À mes lectrices et lecteurs : avertissements importants !

« Après moi le déluge ! » : constats « navrants » sur plus on sait et plus on est con...

Changer par la loi et pour une « vraie révolution fiscale »... sans sortir de l’Europe...

« La société du spectacle » et « No future », nos seuls avenirs ?...

L’irrésistible progression des souverainistes et des nationalistes : l’horreur absolue... Qui est responsable ?...

Homoparentalité et « mariage pour tous » : de la réalité à la loi...

« Nul ne peut s’enrichir sans cause » : une jurisprudence malheureusement oubliée...

Rapport Gallois et compétitivité... De qui se moque-t-on ?...

« Double contrainte » : 40 ans d’accords internationaux et de lois, qui rendent fou...

La propriété privée et la finitude : des nœuds systémiques centraux...

 

Quelques classiques et textes fondateurs

Imprécis précis de fiscalité… pour en finir avec les « croyances populaires »… si, c’est possible…

(3) - Mises au point et compléments sur la TVA sociale… 

Les dettes publiques : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c’est quoi la pensée virtuelle ?

Histoires de dettes interbancaires : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c'est quoi l'économie virtuelle ?…

Exercises appliqués d’analyse systémique sur la mondialisation et à propos de la décroissance…

À ceux qui prônent un retour au Franc… et aux autres, qui manquent d’arguments pour leur répondre…

(1) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche... (début)

(1) Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur... (début)

(1) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (début)

 

Une toute petite sélection d'articles qui aurait pu figurer sous une rubrique « On ne vous dit pas tout »

Le faux débat sur l'évasion fiscale et les paradis fiscaux...

Solidarités sociales et retraites : ce qu’il faut savoir et ce qu'on ne vous dit pas ou si peu...

Vélib' : problèmes d'arithmétique élémentaires, niveau CM1…

 


Tout les articles publiés (regroupés dans l'ordre de leur parution par catégorie : du plus ancien au plus récent)

  A - Préambules

Introduction et justifications de ce blog

D’où je viens, comment je me situe, philosophie et cadre général des propositions

Petites mises au point pour comprendre la logique de ce blog et des 400 propositions…

 

B - Le programme de réformes

1 - Les institutions

2 - Les institutions

1 - Economie et fiscalité

2 - Economie et fiscalité

Santé, Sécurité Sociale et retraites

1 - Droit du travail

2 - Droit du travail

Formation - Éducation - Recherche

Justice

Emplois

Sécurité et qualité de vie

Europe

Plan de mise en œuvre des propositions

Pour conclure provisoirement

 

D - Anecdotes, réflexions et solutions suggérées

Voirie parisienne : l’honneur perdu de Delanoë qui cautionne l’ayatholisme de Baupin et Contassot

(1) - Déficit de la Sécurité Sociale… mes expériences dans l’univers kafkaïen des services de "santé" (début)

(2) - Déficit de la Sécurité Sociale… mes expériences dans l’univers kafkaïen des services de "santé" (fin)

Violence des cités… : Quand on n’a pas les mots et qu’on a tous les maux, il reste le passage à l’acte violent…

A propos d'éducation - Une lettre à Science & Vie

Médias : leur responsabilité dans l'absence de pensée…

Politique internationale : Attentats du 11 Septembre - Au-delà du bien et du mal, il me manque les mots…

Politique internationale : Combien de temps encore nous ferons-nous la guerre pour les fautes des pères ?

(1) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche… (début)

(2) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche… (fin)

Perversions des systèmes : la démocratie en danger

Nicolas Hulot : l'équation économique insoluble et insolvable…

Quelques problèmes auxquels, je réfléchis sans vraiment trouver de remède pratique…

Un problème qui me pose vraiment problème : la société du spectacle, c'est maintenant…

Suite aux présidentielles : politique-fiction sur le mode de scrutin...

(1) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (début)

(2) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (fin)

(3) - Mises au point et compléments sur la TVA sociale…

(1) - Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur... (début)

(2) - Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur… (fin)

À propos de l’intéressement des salariés aux résultats de l’entreprise…

Pour redonner à la monnaie son équivalence travail et empêcher qu’elle soit gérée comme une marchandise, faut-il éliminer les spéculateurs ?...

Souvenirs d'un vieux con, à propos du féminisme... + Épilogue

Tribune de l'action...

Tribune de l'action : rêvons un peu… avec les banques…

Divagations sur la crise... L'inconscient, cette donnée incontournable oubliée par la politique...

Le faux débat sur l'évasion fiscale et les paradis fiscaux...

Solidarités sociales et retraites : ce qu’il faut savoir et ce qu’on ne vous dit pas ou si peu…

Juste deux ou trois choses qui personnellement me soucient bien plus que l’avenir des retraites !

(1) - Burqa et loi : un débat démocratique entre citoyens - Catherine Kintzler et Incognitototo (début)

(2) - Burqa et loi : un débat démocratique entre citoyens - Catherine Kintzler et Incognitototo (suite et fin ?)

Réchauffement climatique global ou pas ? Religiosité et politique : les Verts et Europe Écologie, la nouvelle secte des béni-oui-oui…

À ceux qui prônent un retour au Franc… et aux autres, qui manquent d’arguments pour leur répondre…

(1) - Euro contre Franc : un débat démocratique entre citoyens - Laurent Pinsolle et Incognitototo (début)

(2) - Euro contre Franc : un débat démocratique entre citoyens - Laurent Pinsolle et Incognitototo (suite et fin ?)

Exercices appliqués d’analyse systémique sur la mondialisation et à propos de la décroissance…

La « lutte des places » : la septicémie de notre démocratie...

Histoires de dettes interbancaires : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c'est quoi l'économie virtuelle ?…

Les dettes publiques : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c’est quoi la pensée virtuelle ?

Imprécis précis de fiscalité… pour en finir avec les « croyances populaires »… si, c’est possible…

La propriété privée et la finitude : des nœuds systémiques centraux...

Tous les extrémistes sont de dangereux malades mentaux...

Sciences et politique : un mauvais mélange... Le cas des réchauffistes...

« Double contrainte » : 40 ans d’accords internationaux et de lois, qui rendent fou...

Rapport Gallois et compétitivité... De qui se moque-t-on ?...

« Nul ne peut s’enrichir sans cause » : une jurisprudence malheureusement oubliée...

Homoparentalité et « mariage pour tous » : de la réalité à la loi...

La politique virtuelle contre « l’économie réelle »...

L’irrésistible progression des souverainistes et des nationalistes : l’horreur absolue... Qui est responsable ?...

« La société du spectacle » et « No future », nos seuls avenirs ?...

Changer par la loi et pour une « vraie révolution fiscale »... sans sortir de l’Europe...

« Après moi le déluge ! » : constats « navrants » sur plus on sait et plus on est con...

 

G - Actualité

Investiture socialiste, quand les vieux gouvernent la France,… étonnant, non ?

A propos de la Démocratie Participative...

Un débat presque oublié… Ou comment choisir notre futur(e) président(e) ?

Tramway parisien, ils persistent et ils signent... et les conneries continuent...

Mon raisonnement à la con pour choisir un Président…

Delanoë menteur et médias complices !!!

Quelques réflexions en vrac sur les résultats du premier tour des présidentielles… et notre système démocratique.

Débat télévisé des présidentiables… le degré zéro de la politique...

Quelques sentiments et idées en vrac, avant la mise en sommeil…

Hommage à Madame Benazir Bhutto…

Constitution européenne : Appels contre le traité de Lisbonne et le déni de démocratie

Edvige, Cristina et tous les autres...

Crise financière mondiale et faillite de la banque Lehman Brothers

Burqa : la liberté et le doute doivent-ils profiter à l’obscurantisme ?… Réflexions et solutions alternatives…

Revue de presse et informations complémentaires sur les retraites…

L’Islande, oubli ou désinformation ?... La révolution, dont (presque) personne ne parle…

Islande, les suites de leur révolution… ou les débats que nous évitons en France…

Mitterrand : l’imposture de la gauche - 10 mai 1981 : la commémoration du deuil de la gauche…

Les dettes souveraines : l’arnaque d’un demi-siècle de mensonges, ou de qui se moque-t-on ?…

11 septembre : la commémoration des amnésiques…

Primaires socialistes : allez-y...

« Votez, pour eux !... »

Croyances et politique : variations et élucubrations sur un second tour...

En vrac...

Compte-rendu d'étape de la présidence Hollande : toujours plus de la même chose : 1 / changement : 0,001

C’est la rentrée... Tous les gens qui s’offusquent de l’incivisme ou de l’immoralité de Bernard Arnault m’emmerdent...

Tribune de l’action : séparer les activités des banques (urgent et important !)... 

Fin de la souveraineté économique des pays et de la démocratie européenne...

À mes lectrices et lecteurs : avertissements importants !

 

E - Émotions, sentiments, humeurs, rires...

Une lettre anonyme que l'INSEE ne recevra pas...

Europe, après la victoire du "non" : les politiques me fatiguent et les journalistes aussi...

Nouvelles cartes grises : carton rouge aux eurocrates qui ont encore frappé très fort…

Quelqu'un connaît-il un descendant de Champollion ? Ou de quoi parlent 2 amis experts-comptables quand ils se rencontrent ?

Insécurité routière... pardonnez-moi, je me défoule...

Je n’ai rien à dire… ou presque…

Lettre à la direction d’un hôpital ou comment sont utilisés nos impôts...

Sarkozy élu… pour partager ma bile… et message(s) à cette gauche atteinte de crétinisme avancé…

Tous derrière Delanoë… pour sauver le monde en plantant des carottes…

Tramway parisien : le bal des cocus continue… et la mascarade passe…

ASSEDIC (et autres) : qui sont les crétins qui écrivent les directives ?...

Une journée dans les bas-fonds de la justice française...

Michel Onfray… Au secours ! La pensée dogmatique et l’ostracisme sont de retour…

Juste pour rire... le langage politique… 

Service des urgences de l’hôpital Tenon : la « honte » de nos services de santé…

Divagations sur le consentement, la sexualité et autres considérations sociales…

Partage d’émotions : quand les humains comprennent ce qui les réunit plus que ce qui les divise...

Une symbolique de 2012 : pour rire jaune… 

Récréation philosophique…

Mes interrogations du moment... ou quand le vide politique ne présage rien de bon...

Nouvelles du « monde du travail » dans la France d’aujourd’hui… interdit au moins de 18 ans…

Nouvelles de la barbarie, de l’individualisme et de l’indifférence…

11 Novembre, hommage et mémoire…

Chine-USA : « Une guerre sans limite »…

Spécial vœux 2012, le temps des bilans… hommage posthume au Diceros bicornis longipes...

"L’Université des Va-nu-pieds", quand les hommes comprennent ce qui les relie…

Faire-part de vie...

Être un homme de gauche, par Alex Métayer...

Le pouvoir des banques, le cas d’école : Goldman Sachs...

Des vœux pour 2014 que je fais miens !...  

Faire-part...

 

  F - Ville de Paris : urbanisme et politique...

Informations sur la catégorie : "Ville de Paris : urbanisme et politique..."

Voirie parisienne : l'honneur perdu de Delanoë qui cautionne l'ayatholisme de Baupin et Contassot

A propos de la Démocratie Participative...

Violence des cités... : Quand on n'a pas les mots et qu'on a tous les maux, il reste le passage à l'acte violent...

Tramway parisien, ils persistent et ils signent... et les conneries continuent...

Delanoë menteur et médias complices !!!

Insécurité routière... pardonnez-moi, je me défoule...

Tous derrière Delanoë… pour sauver le monde en plantant des carottes…

L’Omerta sur Michel Charzat, liste différente de Paris 20ème

Tramway parisien : le bal des cocus continue… et la mascarade passe…

Vélib' : problèmes d'arithmétique élémentaires, niveau CM1…

 

H - Livre d'or des commentaires et autres...

 

Rechercher

Diverses infos pratiques

    

Syndication (RSS : 2.0) - Pour être prévenu(e) des derniers article mis en ligne

Pour préserver un ordre de présentation cohérent sur ce blog, j'ai dû modifier les dates de publication (c'était le système Over-Blog qui voulait ça). Donc, je ne proposais pas de lien de syndication, car celui-ci ne donnait pas la réalité des derniers articles publiés.

Depuis, tout a changer en pire et cette option n'est plus possible.

Aussi, si vous voulez être tenu au courant des dernières publications ou encore du déménagement de ce blog sur une autre plate-forme abonnez-vous à la newsletter (deuxième pavé en partant du haut à droite). Pour information, je n'ai pas accès aux mails complets des inscrits et ne peux donc en faire aucune utilisation détournée.

Merci.

 

 

Quoi que vous inspire ces textes, merci de prendre le temps de laisser vos commentaires, avis et propositions ; ils sont une source précieuse pour les faire évoluer... Soit en cliquant sur le lien "Ecrire un commentaire" qui se trouve à la suite de chaque article, soit pour les commentaires généraux, avis, propositions, réactions, discussions, états d'âme et "coucou", ... en cliquant directement sur le ien suivant : "Livre d'or des commentaires et autres..."

 

 

26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 11:00
Quand j’essaye de comprendre le conflit israélo-arabe, je ne sais plus pour qui je suis… Rien ne semble pouvoir résoudre ce conflit, à moins d’une extermination massive des Palestiniens ou des Israéliens, un génocide réciproque au finish, il y aura toujours des combattants pour vouloir garder ou reprendre cette terre… Et plus Israël se défend, plus il génère de nouvelles générations prêtes à prendre les armes contre lui et plus il crée des kamikazes prêts à se faire sauter, pour tuer et se venger de tout ce qui peut, de près ou de loin, représenter l’occident.
J’ai eu l’occasion de le dire ailleurs, à propos des émeutes dans les banlieues, si j’avais 15 ans aujourd’hui que ce soit dans une banlieue-dortoir française ou à Gaza, je serais probablement comme tous ces jeunes prêts à en découdre avec tout le monde.
 
Même, si l’idée sioniste est antérieure à sa concrétisation, la création de l’État d’Israël a été possible uniquement à cause de la culpabilité des occidentaux de ne pas avoir su empêcher la Shoah et même d’une certaine façon d’en avoir été complice. En réparation, ils ont pudiquement détourné les yeux sur la spoliation des Palestiniens et leur légitimité historique à vivre dans cette région.
Oui, les Alliés ont laissé faire la plus grosse bêtise de l’après-guerre. Mais peut-être était-ce délibéré, peut-être avaient-ils déjà machiavéliquement anticipé qu’ils auraient besoin de cette tête de pont pour servir de gendarmes dans cette région, éminemment névralgique d’un point de vue géostratégique, pour l’accès aux ressources pétrolières…
C’est pourquoi, je suis sensible à l’argument de certains Palestiniens qui disent, tout à fait légitimement, qu’après tout, puisqu’il y avait une réparation à donner aux juifs, la seule qui aurait eu un sens, à l’époque, aurait été de leur donner un bout de l’Allemagne, de l’Italie, du Japon (et même de la Pologne, de l’Autriche, de la France, …) et pas leur terre.
 
Alors, que faire ? Israël existe et est prêt à tout pour vivre et rester là… Les Palestiniens existent et ils ne décolèrent pas qu’on les ait privés de leur pays. Et on ne peut même plus savoir qui a raison ou tort ; et plus inextricable encore, si on remonte dans l’histoire de la Palestine, qui a commencé ; car les sentiments d’aujourd’hui ne sont que la conséquence des fautes commises hier par les pères. Comme dans ces vieilles querelles de voisinages qui ont perduré pendant des générations entre des familles de voisins, où, les enchaînements des vendettas ne semblaient jamais pouvoir s’arrêter.
 
On mesure, à l’aune de l’histoire de cette région, que même les solutions politiques les plus réalistes proposées (création d’un État palestinien, évacuation des zones occupées, etc.) ne satisferont jamais les milliers de Palestiniens qui ont tous une raison personnelle de continuer à haïr Israël…
Quand il s’agit de "justice", nous ne sommes plus dans l’ordre des considérations raisonnables, ou de celles des réparations matérielles fussent-elles d’une portée symbolique forte. Nous sommes dans des problèmes psychologiques et émotionnels profonds que connaissent tous ceux qui ont eu à endurer des maltraitances, des traumatismes et des injustices. Et il n’est pas nécessaire de les avoir subis personnellement, il suffit qu’un seul membre de la "famille" en ait été victime pour que les problèmes deviennent ceux de tous les membres du groupe. Ceci est vrai pour les victimes ou les bourreaux directs, mais également pour tous ceux qui en sont les collatéraux, parents, aïeuls, cousins, descendants… et mêmes voisins.
 
Tous ceux qui se sont interrogés un jour sur l’origine de leur souffrance actuelle, le savent bien, même en identifiant l’origine historique, même en connaissant "les responsables et les coupables", non seulement ils prennent conscience que rien ne peut changer le passé, mais qu’en plus ils peuvent rester toute leur vie à pleurer, à se révolter, à demander réparation et même à l’obtenir, sans que cela ne change strictement rien à leur niveau de douleur.
Quand j’entends des victimes sortir d’un tribunal en disant "justice a été rendue, je vais pouvoir faire mon deuil", je sais, par expérience, qu’ils ne sont qu’au tout début du long et difficile chemin qu’ils vont avoir à parcourir, car un deuil et la douleur qui l’accompagne, ne se terminent jamais, … du moins, c’est mon expérience. C’est seulement en vivant le présent et en se tournant vers l’avenir que le chagrin et la colère se font moins présents, sans pour autant jamais disparaître.
 
Alors, que faire ? Comment arriver à une solution de justice qui satisferait les 2 parties ? Les Juifs et les Arabes sont-ils condamnés à perpétuellement se faire la guerre ?
Puisque les pères ne peuvent comparaître pour leurs fautes et leurs erreurs, puisque les enfants ne peuvent renier leurs parents, puisque personne ne peut défaire ce qui a été fait, comment estomper les terribles souffrances de ces peuples déchirés ?
 
Seule une communauté internationale responsable pourra mettre un terme à ce conflit, en agissant comme un parent qui viendrait mettre un terme à une bagarre dans une fratrie, en renvoyant chacun dans sa chambre. De ce point de vue la position de la France, qui propose de mettre en place une force d’interposition internationale, est exemplaire…
Seulement pour aller jusqu’au bout de l’exemplarité peut-être faudrait-il que les États membres du conseil permanent de sécurité arrêtent également d’être les plus gros fournisseurs d’armes du monde (le podium étant constitué dans l’ordre par les USA, la Russie et… la France, talonnés de près par la Grande-Bretagne et la Chine, chacun armant quasiment indifféremment n’importe quels belligérants du monde). Rappelons-nous également, qu’il fut un temps où les USA armait massivement l’Irak pour entretenir sa guerre contre l’Iran, ainsi que les mollahs afghans contre l’URSS, alliés d’hier devenus aujourd’hui leurs pires ennemis…
"Si tu veux la paix prépare la guerre" (Végèce : IVème siècle après JC), cette phrase (que tous les dirigeants du monde prennent pour une vérité biblique) lui a probablement été soufflée par un "copain" marchand d’armes. En réalité, si tu veux la paix désarme les ennemis, car même dans le pire des cas quelques châtaignes font moins de mal que les bombes et même les machettes (fournies par milliers par la Chine aux Hutus pour le génocide des Tutsis). Voilà une des missions que pourrait se fixer l’ONU : pas seulement compter les points, mais avoir également mandat pour désarmer les belligérants et empêcher toutes nouvelles ventes d’armes.
 
Ensuite, il y a le problème des territoires : qui peut imaginer qu’un État palestinien serait viable en restant coupé en deux, entre Gaza et la Cisjordanie, et même en puzzle, non assemblé, avec les accords d’Oslo et le mur des Israéliens qui s’approprient 12 % de territoire supplémentaire d’autorité… Il faut être sérieux et recréer une identité géographique non divisée pour les Palestiniens, quitte à ce que les Israéliens abandonnent une partie du sud de leur pays. Et puisque tout le monde veut Jérusalem, que celle-ci devienne une ville à statut international gouvernée par l’ONU qui pourrait même symboliquement y mettre son siège.
 
Enfin, il ne suffit pas d’avoir un territoire pour faire un pays et reconstituer une identité. Pour détourner de la guerre (et de la vengeance) le peuple palestinien, il faut impulser un vrai plan Marshal de développement économique dans toutes les directions qui permettront à ce peuple de sortir des dépendances financières multiples qu’il est obligé d’accepter aujourd’hui pour survivre ; et même pourquoi pas créer une zone de libre échange économique sur le modèle de la CEE (avec la paperasse en moins bien sûr…) ; ce qui devrait également les détourner des influences et de leur reconnaissance à tous les pays (Syrie, Iran, et autres) qui les instrumentalisent, pour éviter que leur population se pose des questions sur leur propre état de misère. Les tyrans de ces pays manient à merveille la, ô combien, vieille technique du bouc émissaire et le pire c’est que ça marche encore. Que deviendraient tous ces pays s’ils n’avaient plus de "diable" à combattre ? Ils finiraient bien par comprendre que l’enfer n’existe qu’en eux-mêmes et dans leur système dictatorial. Quelle révolution ce serait…
 
Combien coûteraient ces mesures ? Cher, très cher… Aussi bien d’un point de vue politique que financier, mais depuis presque 60 ans que cette guerre perdure, combien a-t-elle déjà coûté en pure perte et souffrances des deux côtés ? Si tout l’argent qui a été dépensé pour faire la guerre et construire des bunkers avait été investi dans le développement économique, le social, l’éducation, la santé, la Palestine serait aujourd’hui un paradis, un modèle de société multiconfessionnel exemplaire. Elle serait aussi un vrai cheval de Troie idéologique pour la démocratie dans tous les pays voisins, dont les régimes dictatoriaux ne survivent que grâce à des ennemis désignés. Bien plus efficace, bien plus positive, bien moins coûteuse que cette guerre absurde et meurtrière que les Américains font en Irak pour "imposer la démocratie" ou que l'effort de guerre permanent qu'est obligé de faire Israël depuis 60 ans…
 
Le jour où les grandes puissances de l’ONU seront capables d’impulser tout cela, alors elles auront gagné la crédibilité qui leur fait aujourd’hui cruellement défaut pour oser donner des leçons au monde entier… Il faudrait pour cela que ces mêmes grandes puissances comprennent qu’au final vendre des infrastructures ou des biens de consommation n’est pas moins rentable que de vendre des armes. Le prix de la paix coûtera toujours moins cher que cette guerre perpétuelle.
On peut toujours rêver…
 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

silversamourai 06/07/2013 19:15


Bonjour,


vous qui appréciez la rigueur :


http://www.huffingtonpost.fr/assia-rabinowitz/argent-ue-palestine-energie_b_2932007.html


 

Incognitototo 22/07/2013 19:40



Oui, une vraie tragédie, de tous les côtés...



fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 18/10/2011 14:50



Blog(fermaton.over-blog.com)No-1,THÉORÈME POLITIQUE.- C'est mathématiques.



Incognitototo 19/10/2011 21:35



Je ne comprends rien à vos interventions et à votre blog Fermaton... Je veux bien que la conscience puisse se réduire à des équations, mais encore faudrait-il démontrer expérimentalement que cela
fonctionne...



castougne 06/08/2010 10:19



Bonjour incognitototo,


@ jasmin,


Le genre humain peut-être pas, par contre en ce qui concerne l'espèce humaine et au premier degré, la programmation du rêve  est bien inscrite dans la phase sommeil sur le plan neurologique,
mon chien et mon chat régissent aussi aux stimuli interne et rêvent comme nous.


Pris au second degré, que penser du rêve éveillé de nos populations occidentales et du déni des réalités depuis des décennies ; comment qualifier cette phase d'inconscience collective entraînant
les pires dérives et les problèmes sans solutions indolores.


Rêves, psychose, endoctrinement, hypnose collective, "autruchisme" inconfortable, égoïsme, cannibalisme... peu importe, au delà de nous, la vie de nos petits enfants nous indiffère tout
simplement... Le moi l'emporte !!!



jasmin 05/08/2010 17:32



Mouais...il y en a un autre, illustre, qui : "I have a dream..."


Vous voyez où ça l'a conduit d'avoir un rêve humanitaire ? Pour le moment il rêve pour l'éternité ! Personnellement, je ne pense pas que le genre humain soit "programmé" pour rêver, quand
bien même il n'est pas interdit de le faire... 



Incognitototo 05/08/2010 18:11



Bé t'aurais pu aussi nous citer Jésus Christ (Aimez-vous les uns les autres), Gandhi et tous ceux qui sont morts avec et à cause de leurs
convictions... Mais au final, c'est quand même eux et leurs rêves qui ont réussi à changer le monde, ils n'étaient juste plus là pour le voir... C'est dommage et dramatique, mais ils ne sont pas
morts inutilement pour les suivants... c'est la loi du genre et de ce genre de destin.

P.-S. : n'utilise pas Word, mais le bloc-note pour tes messages, sinon ça met des balises qui modifient le code html de la page entière, qui foutent en l'air les styles et les couleurs...



castougne 03/08/2010 21:56



Bonsoir incognitototo,


Pour tenter une réponse à ce vaste et complexe problème, je me permet modestement de vous faire partager mon temps universel du poids de l'Histoire des peuples...


Quand on ne comprend pas le fond des Histoires et la complexité des réactions humaines ou inhumaines, on peut se prendre à rêver et à reécrire l'Histoire du monde... Comme le papier n'a jamais
refusé l'encre, un écran d'ordi accepte souvent n'importe quoi !


Le poids de l'Histoire !


 


J'ai rêvé que les pères de nos pères n'aient jamais voyagé.


J'ai rêvé aussi, quelle que soit leur couleur qu'ils n'aient jamais fauté.


J'ai rêvé que tous les maux dont on nous affublaient étaient la vérité.


J'ai rêvé  aux vols des richesses dont on nous accusaient.


J'ai rêvé  à toutes ces promesses et tous ces damnés venus pour les sauver.


J'ai rêvé aussi à tous ces deniers savamment distribués.


J'ai rêvé aux libertés perdues, puis un jour retrouvées pleines de futilités.


J'ai rêvé que par le sang versé nous étions tous frères et bien nés.


J'ai rêvé aux rancoeurs, aux aigreurs, aux terreurs effacées par le temps.


Puis j'ai rêvé au temps... qui passe et qui m'a réveillé...


Il avait le temps lui, mais n'avait rien réglé !




BODY {
BACKGROUND-POSITION: left top; MARGIN-TOP: 15px; FONT-SIZE: 10pt; MARGIN-LEFT: 30px; COLOR: #008080; BACKGROUND-REPEAT: repeat; FONT-FAMILY: Tahoma
}


Incognitototo 04/08/2010 01:02



Silence... ça me serre toujours le coeur de penser à tous ces humains en guerre pour leur survie, quels que soient leur bord et leurs
motivations... oui, le temps n'arrange rien...

En échos à votre cadeau, cette citation d'Albert Cohen dans "O vous frères humains” :
“Que cette épouvantable aventure des humains qui arrivent, rient, bougent, puis soudain ne bougent plus, que cette catastrophe qui les attend ne
les rende pas tendres et pitoyables les uns pour les autres, cela est incroyable”...



jasmin 25/12/2006 16:03

Dans une ère d'expansionnisme territorial, religieux et économique, il est illusoire de penser "paix".
L'Europe a traversé en son temps les mêmes tourments, puis un jour les humains se sont essoufflés et posés.
Les Palestiniens ou les Israéliens (pour n'évoquer qu'eux) n'ont rien à nous envier en matière de massacres prestigieux.

Tu parles de "prix de la paix".
A-t-il déjà été estimé vraiment ?
Oui sans doute.