Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Solutions politiques (ou + de 400 propositions de réformes politiques...)
  • Solutions politiques (ou + de 400 propositions de réformes politiques...)
  • : Analyses et propositions de réformes politiques institutionnelles, économiques, fiscales, sociales, juridiques, et autres, issues de ma pratique professionnelle et de la vie tout simplement ; pour vraiment changer...
  • Contact

Sommaire

 

Sélection partiale des derniers articles mis en ligne

Faire-part...

À mes lectrices et lecteurs : avertissements importants !

« Après moi le déluge ! » : constats « navrants » sur plus on sait et plus on est con...

Changer par la loi et pour une « vraie révolution fiscale »... sans sortir de l’Europe...

« La société du spectacle » et « No future », nos seuls avenirs ?...

L’irrésistible progression des souverainistes et des nationalistes : l’horreur absolue... Qui est responsable ?...

Homoparentalité et « mariage pour tous » : de la réalité à la loi...

« Nul ne peut s’enrichir sans cause » : une jurisprudence malheureusement oubliée...

Rapport Gallois et compétitivité... De qui se moque-t-on ?...

« Double contrainte » : 40 ans d’accords internationaux et de lois, qui rendent fou...

La propriété privée et la finitude : des nœuds systémiques centraux...

 

Quelques classiques et textes fondateurs

Imprécis précis de fiscalité… pour en finir avec les « croyances populaires »… si, c’est possible…

(3) - Mises au point et compléments sur la TVA sociale… 

Les dettes publiques : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c’est quoi la pensée virtuelle ?

Histoires de dettes interbancaires : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c'est quoi l'économie virtuelle ?…

Exercises appliqués d’analyse systémique sur la mondialisation et à propos de la décroissance…

À ceux qui prônent un retour au Franc… et aux autres, qui manquent d’arguments pour leur répondre…

(1) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche... (début)

(1) Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur... (début)

(1) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (début)

 

Une toute petite sélection d'articles qui aurait pu figurer sous une rubrique « On ne vous dit pas tout »

Le faux débat sur l'évasion fiscale et les paradis fiscaux...

Solidarités sociales et retraites : ce qu’il faut savoir et ce qu'on ne vous dit pas ou si peu...

Vélib' : problèmes d'arithmétique élémentaires, niveau CM1…

 


Tout les articles publiés (regroupés dans l'ordre de leur parution par catégorie : du plus ancien au plus récent)

  A - Préambules

Introduction et justifications de ce blog

D’où je viens, comment je me situe, philosophie et cadre général des propositions

Petites mises au point pour comprendre la logique de ce blog et des 400 propositions…

 

B - Le programme de réformes

1 - Les institutions

2 - Les institutions

1 - Economie et fiscalité

2 - Economie et fiscalité

Santé, Sécurité Sociale et retraites

1 - Droit du travail

2 - Droit du travail

Formation - Éducation - Recherche

Justice

Emplois

Sécurité et qualité de vie

Europe

Plan de mise en œuvre des propositions

Pour conclure provisoirement

 

D - Anecdotes, réflexions et solutions suggérées

Voirie parisienne : l’honneur perdu de Delanoë qui cautionne l’ayatholisme de Baupin et Contassot

(1) - Déficit de la Sécurité Sociale… mes expériences dans l’univers kafkaïen des services de "santé" (début)

(2) - Déficit de la Sécurité Sociale… mes expériences dans l’univers kafkaïen des services de "santé" (fin)

Violence des cités… : Quand on n’a pas les mots et qu’on a tous les maux, il reste le passage à l’acte violent…

A propos d'éducation - Une lettre à Science & Vie

Médias : leur responsabilité dans l'absence de pensée…

Politique internationale : Attentats du 11 Septembre - Au-delà du bien et du mal, il me manque les mots…

Politique internationale : Combien de temps encore nous ferons-nous la guerre pour les fautes des pères ?

(1) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche… (début)

(2) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche… (fin)

Perversions des systèmes : la démocratie en danger

Nicolas Hulot : l'équation économique insoluble et insolvable…

Quelques problèmes auxquels, je réfléchis sans vraiment trouver de remède pratique…

Un problème qui me pose vraiment problème : la société du spectacle, c'est maintenant…

Suite aux présidentielles : politique-fiction sur le mode de scrutin...

(1) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (début)

(2) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (fin)

(3) - Mises au point et compléments sur la TVA sociale…

(1) - Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur... (début)

(2) - Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur… (fin)

À propos de l’intéressement des salariés aux résultats de l’entreprise…

Pour redonner à la monnaie son équivalence travail et empêcher qu’elle soit gérée comme une marchandise, faut-il éliminer les spéculateurs ?...

Souvenirs d'un vieux con, à propos du féminisme... + Épilogue

Tribune de l'action...

Tribune de l'action : rêvons un peu… avec les banques…

Divagations sur la crise... L'inconscient, cette donnée incontournable oubliée par la politique...

Le faux débat sur l'évasion fiscale et les paradis fiscaux...

Solidarités sociales et retraites : ce qu’il faut savoir et ce qu’on ne vous dit pas ou si peu…

Juste deux ou trois choses qui personnellement me soucient bien plus que l’avenir des retraites !

(1) - Burqa et loi : un débat démocratique entre citoyens - Catherine Kintzler et Incognitototo (début)

(2) - Burqa et loi : un débat démocratique entre citoyens - Catherine Kintzler et Incognitototo (suite et fin ?)

Réchauffement climatique global ou pas ? Religiosité et politique : les Verts et Europe Écologie, la nouvelle secte des béni-oui-oui…

À ceux qui prônent un retour au Franc… et aux autres, qui manquent d’arguments pour leur répondre…

(1) - Euro contre Franc : un débat démocratique entre citoyens - Laurent Pinsolle et Incognitototo (début)

(2) - Euro contre Franc : un débat démocratique entre citoyens - Laurent Pinsolle et Incognitototo (suite et fin ?)

Exercices appliqués d’analyse systémique sur la mondialisation et à propos de la décroissance…

La « lutte des places » : la septicémie de notre démocratie...

Histoires de dettes interbancaires : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c'est quoi l'économie virtuelle ?…

Les dettes publiques : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c’est quoi la pensée virtuelle ?

Imprécis précis de fiscalité… pour en finir avec les « croyances populaires »… si, c’est possible…

La propriété privée et la finitude : des nœuds systémiques centraux...

Tous les extrémistes sont de dangereux malades mentaux...

Sciences et politique : un mauvais mélange... Le cas des réchauffistes...

« Double contrainte » : 40 ans d’accords internationaux et de lois, qui rendent fou...

Rapport Gallois et compétitivité... De qui se moque-t-on ?...

« Nul ne peut s’enrichir sans cause » : une jurisprudence malheureusement oubliée...

Homoparentalité et « mariage pour tous » : de la réalité à la loi...

La politique virtuelle contre « l’économie réelle »...

L’irrésistible progression des souverainistes et des nationalistes : l’horreur absolue... Qui est responsable ?...

« La société du spectacle » et « No future », nos seuls avenirs ?...

Changer par la loi et pour une « vraie révolution fiscale »... sans sortir de l’Europe...

« Après moi le déluge ! » : constats « navrants » sur plus on sait et plus on est con...

 

G - Actualité

Investiture socialiste, quand les vieux gouvernent la France,… étonnant, non ?

A propos de la Démocratie Participative...

Un débat presque oublié… Ou comment choisir notre futur(e) président(e) ?

Tramway parisien, ils persistent et ils signent... et les conneries continuent...

Mon raisonnement à la con pour choisir un Président…

Delanoë menteur et médias complices !!!

Quelques réflexions en vrac sur les résultats du premier tour des présidentielles… et notre système démocratique.

Débat télévisé des présidentiables… le degré zéro de la politique...

Quelques sentiments et idées en vrac, avant la mise en sommeil…

Hommage à Madame Benazir Bhutto…

Constitution européenne : Appels contre le traité de Lisbonne et le déni de démocratie

Edvige, Cristina et tous les autres...

Crise financière mondiale et faillite de la banque Lehman Brothers

Burqa : la liberté et le doute doivent-ils profiter à l’obscurantisme ?… Réflexions et solutions alternatives…

Revue de presse et informations complémentaires sur les retraites…

L’Islande, oubli ou désinformation ?... La révolution, dont (presque) personne ne parle…

Islande, les suites de leur révolution… ou les débats que nous évitons en France…

Mitterrand : l’imposture de la gauche - 10 mai 1981 : la commémoration du deuil de la gauche…

Les dettes souveraines : l’arnaque d’un demi-siècle de mensonges, ou de qui se moque-t-on ?…

11 septembre : la commémoration des amnésiques…

Primaires socialistes : allez-y...

« Votez, pour eux !... »

Croyances et politique : variations et élucubrations sur un second tour...

En vrac...

Compte-rendu d'étape de la présidence Hollande : toujours plus de la même chose : 1 / changement : 0,001

C’est la rentrée... Tous les gens qui s’offusquent de l’incivisme ou de l’immoralité de Bernard Arnault m’emmerdent...

Tribune de l’action : séparer les activités des banques (urgent et important !)... 

Fin de la souveraineté économique des pays et de la démocratie européenne...

À mes lectrices et lecteurs : avertissements importants !

 

E - Émotions, sentiments, humeurs, rires...

Une lettre anonyme que l'INSEE ne recevra pas...

Europe, après la victoire du "non" : les politiques me fatiguent et les journalistes aussi...

Nouvelles cartes grises : carton rouge aux eurocrates qui ont encore frappé très fort…

Quelqu'un connaît-il un descendant de Champollion ? Ou de quoi parlent 2 amis experts-comptables quand ils se rencontrent ?

Insécurité routière... pardonnez-moi, je me défoule...

Je n’ai rien à dire… ou presque…

Lettre à la direction d’un hôpital ou comment sont utilisés nos impôts...

Sarkozy élu… pour partager ma bile… et message(s) à cette gauche atteinte de crétinisme avancé…

Tous derrière Delanoë… pour sauver le monde en plantant des carottes…

Tramway parisien : le bal des cocus continue… et la mascarade passe…

ASSEDIC (et autres) : qui sont les crétins qui écrivent les directives ?...

Une journée dans les bas-fonds de la justice française...

Michel Onfray… Au secours ! La pensée dogmatique et l’ostracisme sont de retour…

Juste pour rire... le langage politique… 

Service des urgences de l’hôpital Tenon : la « honte » de nos services de santé…

Divagations sur le consentement, la sexualité et autres considérations sociales…

Partage d’émotions : quand les humains comprennent ce qui les réunit plus que ce qui les divise...

Une symbolique de 2012 : pour rire jaune… 

Récréation philosophique…

Mes interrogations du moment... ou quand le vide politique ne présage rien de bon...

Nouvelles du « monde du travail » dans la France d’aujourd’hui… interdit au moins de 18 ans…

Nouvelles de la barbarie, de l’individualisme et de l’indifférence…

11 Novembre, hommage et mémoire…

Chine-USA : « Une guerre sans limite »…

Spécial vœux 2012, le temps des bilans… hommage posthume au Diceros bicornis longipes...

"L’Université des Va-nu-pieds", quand les hommes comprennent ce qui les relie…

Faire-part de vie...

Être un homme de gauche, par Alex Métayer...

Le pouvoir des banques, le cas d’école : Goldman Sachs...

Des vœux pour 2014 que je fais miens !...  

Faire-part...

 

  F - Ville de Paris : urbanisme et politique...

Informations sur la catégorie : "Ville de Paris : urbanisme et politique..."

Voirie parisienne : l'honneur perdu de Delanoë qui cautionne l'ayatholisme de Baupin et Contassot

A propos de la Démocratie Participative...

Violence des cités... : Quand on n'a pas les mots et qu'on a tous les maux, il reste le passage à l'acte violent...

Tramway parisien, ils persistent et ils signent... et les conneries continuent...

Delanoë menteur et médias complices !!!

Insécurité routière... pardonnez-moi, je me défoule...

Tous derrière Delanoë… pour sauver le monde en plantant des carottes…

L’Omerta sur Michel Charzat, liste différente de Paris 20ème

Tramway parisien : le bal des cocus continue… et la mascarade passe…

Vélib' : problèmes d'arithmétique élémentaires, niveau CM1…

 

H - Livre d'or des commentaires et autres...

 

Rechercher

Diverses infos pratiques

    

Syndication (RSS : 2.0) - Pour être prévenu(e) des derniers article mis en ligne

Pour préserver un ordre de présentation cohérent sur ce blog, j'ai dû modifier les dates de publication (c'était le système Over-Blog qui voulait ça). Donc, je ne proposais pas de lien de syndication, car celui-ci ne donnait pas la réalité des derniers articles publiés.

Depuis, tout a changer en pire et cette option n'est plus possible.

Aussi, si vous voulez être tenu au courant des dernières publications ou encore du déménagement de ce blog sur une autre plate-forme abonnez-vous à la newsletter (deuxième pavé en partant du haut à droite). Pour information, je n'ai pas accès aux mails complets des inscrits et ne peux donc en faire aucune utilisation détournée.

Merci.

 

 

Quoi que vous inspire ces textes, merci de prendre le temps de laisser vos commentaires, avis et propositions ; ils sont une source précieuse pour les faire évoluer... Soit en cliquant sur le lien "Ecrire un commentaire" qui se trouve à la suite de chaque article, soit pour les commentaires généraux, avis, propositions, réactions, discussions, états d'âme et "coucou", ... en cliquant directement sur le ien suivant : "Livre d'or des commentaires et autres..."

 

 

1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 01:01


Ici, c'est pour les commentaires, avis, propositions, réactions, discussions, états d'âme et "coucou"... que vous ne vouliez pas laisser sur un article.

Cliquez sur le lien "Ecrire un commentaire"et tapez
avec vos doigts sur le clavier (c'est mieux qu'avec les pieds).

Au plaisir de vous lire...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aran 10/03/2016 00:49

Bonsoir Incognitototo, je voulais simplement vous demander si vous saviez quel est le problème avec vos articles de la section "Quelques classiques et textes fondateurs" ? Je ne parviens en effet plus à y accéder, enfin, la page se charge mais le texte demeure invisible.

J'ignore si vous avez cessé toute activité sur ce blog ou si vous en avez un autre, mais quoi qu'il en soit je tenais également à vous remercier pour le travail accompli. Votre blog demeure à mes yeux une référence en termes de vision politique et sociale, et je continue encore à ce jour à le faire découvrir à mon entourage à titre d'exemple de ce que devrait toujours être une vision politique équilibrée.

Donc merci encore, en espérant que vous pourrez rétablir l'accès à la section en question, ou au moins identifier d'où vient le problème.

Incognitototo 19/03/2016 02:19

Bonjour Aran,

Merci pour votre fidélité et vos appréciations élogieuses... bien que l'anticulte de la personnalité fasse partie de mes positions de vie, ça fait du bien quand même de ne pas se sentir inutile.

Je vais voir pour les liens... bien que celui qui concerne le réchauffement climatique date un peu. Le fond "scientifique" a tellement évolué que je ne redirais plus la même chose ; donc si j'avais à le réécrire je mettrais surtout l'accent sur le problème que posent les sciences quand elles se mêlent de politique...

J'ai essayé Wordpress et c'est effectivement la solution la plus simple pour adopter une solution propriétaire. Mais je suis tombé sur un bug (impossible de me rebrancher sur ma base, probablement dû à mon FAI) et je n'ai pas su le résoudre.
De plus, il n'y a pas de solution pour importer cet actuel blog, sauf à le faire article par article, lien par lien, image par image, commentaire par commentaire, ... Il y a plus de 140 articles et il me faudrait un mois à temps plein pour y arriver... c'est trop, ça me dépasse... Alors, j'attends un "miracle"... Il y a bien quelqu'un qui va proposer un jour un progiciel accessible pour importer sous Wordpress...

Pour ce qui concerne la loi El Khomri, on pourrait penser au vu de certaines de mes propositions de réformes du droit du travail (très similaire par certains aspects : http://solutions-politiques.over-blog.com/article-3989277.html) que je sois pour... hé bien c'est totalement l'inverse, j'y suis farouchement opposé.
On peut en déduire les raisons, si on lit attentivement mes explications introductives ; notamment, si on comprend bien que toutes mes propositions de réformes n'ont de sens que si on les prend en bloc, y incluses celles concernant les réformes institutionnelles, démocratiques ou encore économiques.

Ce qui distingue mes propositions de réformes et de simplification du droit du travail par rapport à la loi El Khomri, c'est qu'à chaque fois que je propose une simplification ou une liberté, j'introduis également des compensations, des contres-pouvoirs, des limites, des mesures dissuasives... souplesses, mais cadrage de celles-ci...
La loi El Khomri ne fait pas ça, elle est totalement asymétrique. Qui peut penser qu'on peut faire confiance aux patrons pour qu'ils n'abusent pas, ou encore que les salariés seront en position de "négocier" (Sic !), si on multiplie les possibilités pour le dirigeant de passer outre une opposition.

Dans mes propositions, vous verrez notamment :
- que je généralise et amplifie l'intéressement aux bénéfices ; si on fait supporter aux salariés les baisses d'activité (souplesse et sécurisation du licenciement), on doit tout également leur donner leur part de bénéfice quand il y a des fruits ; sans oublier de renforcer notre système de protections sociales qui ne les laissera pas à la rue ;
- que j'introduis la codirection d'entreprise : un vrai serpent de mer qui aurait dû être mis en place par la première mouture des lois Auroux (1982) et qu'il est impossible de faire passer en France ; alors que l'Allemagne et les pays scandinaves la pratiquent activement depuis longtemps, avec profit.
- que je modifie profondément le système paritaire, pour que la voix des salariés (mais pas qu'eux) puissent se faire entendre à un niveau quasiment équivalent à celui de l'Assemblée nationale ;
- que quand j'introduis une liberté (par exemple sur le temps de travail ou le travail du dimanche) il y a de réelles compensations pour le salarié, qui sont en partie dissuasives pour le patron ;
- et cetera, et cetera...

Bref, tout est une question d'équilibre et la loi El Khomri n'en respecte aucun...

En ce sens, elle n'est qu'une adaptation (de plus) aux diktats libéraux les plus imbéciles (par exemple : qui peut croire qu'en libéralisant le droit au licenciement, on va créer du travail, alors qu'il y a tant de contre-exemples dans le monde ?) et les plus inhumains ; et elle porte en elle de vraies régressions à tous les niveaux... certains de nos prédécesseurs qui ont lutté pour améliorer les conditions de travail seront donc morts pour rien...

Je préfère penser que comme d'habitude nos politiques ne comprennent rien aux conséquences de leurs actes ; parce que si cette loi est réellement voulue par le PS, alors là - bien que le PS n'ait plus à démontrer qu'il n'est qu'un artefact soi-disant de gauche - c'est vraiment très grave.

Vous avez cependant raison sur les discours de l'opposition et je comprends parfaitement votre malaise, j'éprouve le même. Ils ne sont pas à la hauteur des enjeux ; ils se contentent d'opposer l'immobilisme à des problèmes réels, qui devront pourtant bien être pris en compte un jour...
Sauf que dans le cadre actuel, il n'y a pas d'autre alternative que de s'opposer à un projet inique, puisque nos politiques ne comprennent rien et ont abdiqué depuis longtemps (plus de 40 ans) aux "logiques" mondialistes (et tout ce qu'elles engendrent en termes de concurrence des misères), sans jamais penser aux contre-mesures.
C'est ainsi en France et c'est bien pourquoi je propose tant de réformes structurelles pour en finir avec l'immobilisme...

C'est plus clair ?

Vous n'êtes pas la génération sacrifiée, cela a commencé bien avant vous (dans les années 70-80 ma sœur a été stagiaire jusqu'à 29 ans, avant de trouver un emploi stable et sous-payé ; et c'est depuis le lot de quasiment tous les jeunes que j'ai côtoyés)... Vous êtes juste un avatar de plus (et à mon avis malheureusement pas ultime si on voit tout ce qui se passe dans les autres pays) des conséquences de la mondialisation, à laquelle les politiques n'ont jamais voulu apporter de remèdes dans ce qu'elle recèle de plus mortifère... C'est à cet endroit-là qu'il faut se battre, tout le reste est futile et inutile...

Merci de votre témoignage, il n'est ni en trop, ni inutile. Bien au contraire, sa sincérité est en-soi bouleversante.
Il faudra un jour que les jeunes interrogent et demandent des vrais comptes à la génération de leurs parents (et avant) qui ont laissé faire, qui ont abdiqué, qui n'ont pas pu, pas su, s'opposer à tout ce qui nous a conduits au désastre actuel... et malheureusement, je pense que le pire est toujours à venir...

Pas très engageant, ni optimiste... désolé, je ne vais pas vous dire que vous avez tort de déprimer, parce que la réalité, c'est qu'il y a de quoi... Il faut cependant raison garder et toujours veiller à s'émerveiller de ce que nous offre la vie. Elle a beaucoup à offrir en termes de "petits bonheurs" et il faut apprendre à en profiter ; se construire son espace de protection, où on est bien même quand la guerre fait rage au dehors ; sinon nous ne pourrions pas survivre au sombre présent et avenir que nous offre le Monde.

Amicalement.

Batman-Toto.

P.-S. : vous voyez j'arrive même pas à modifier l'ordre des commentaires pour que d'autres puissent les lire de manière logique...

P.-S. 2 : liens du sommaire réparés... merci beaucoup pour le temps que vous avez passé à vérifier ! Je sais combien, c'est pénible à faire. Ça m'a permis de m'apercevoir qu'ils ont bouleversé l'ordre des catégories ; un bordel de plus, pas possible à résoudre...
Pour les liens de sites ressources, c'est étrange ; le premier a semble-t-il été piraté (une page du site apparaît, puis elle disparaît au profit d'une pub pour un site pirate), et le deuxième a totalement disparu dans la nature (à moins qu'il n'ait été remplacé par "Politique.net"... bon, enlevés...

Merci pour tout Aran et au plaisir de vous lire.

Aran 18/03/2016 06:29

Rebonjour,

Tout d'abord merci de votre réponse, pour ne rien vous cacher, je craignais que cette période d'inactivité prolongée sur votre blog soit synonyme d'abandon ! Après tout le travail que vous avez accompli ici, cela m'aurait brisé le coeur.

Je suis ravi de savoir que vous veillez toujours sur l'actualité économique, sociale et politique de notre pays, ou devrais je dire de notre époque, en quête de solutions, tel le Batman de la vision politique : "not the one they deserve, but the one they need". ( pardonnez moi la référence, je n'ai pas pu résister haha )

Les français ne méritent pas le degré d'implication et de travail que vous avez fourni sur ce blog, mais ils ont cruellement besoin d'esprits comme le vôtre, et j'aimerais tellement voir ceux qui entreprennent un tel travail avec un tel engagement ( vous, mais bien d'autres également, à l'image d'Etienne Chouard ou de Maître Eolas que j'ai découvert à peu près en même temps que votre blog ) gagner en visibilité, en reconnaissance, et contaminer la scène politique jusqu'au point où nos élus ne pourront plus dissimuler ni leur incompétence évidente, ni leur mauvaise volonté, ni leur hypocrisie, même auprès du public le moins averti du monde.

Mais je m'égare. Les liens que je vous avais signalé fonctionnent à nouveau, quoi que vous ayez fait, ce fut un succès ! Désolé de vous répondre aussi tardivement, je voulais prendre le temps de vérifier un à un chacun des liens sur le blog afin de pouvoir vous rapporter d'éventuelles avaries, je ne l'avais pas trouvé jusqu'à ce soir. J'ai donc vérifié chacun des liens, et j'en ai trouvé quelques uns qui ne répondent pas comme ils devraient :

- Dans le sommaire, section C, le lien vers l'article "Réchauffement climatique global ou pas ? Religiosité et politique : les Verts et Europe Écologie, la nouvelle secte des béni-oui-oui…" renvoie à une page où le texte demeure invisible.
- Dans le sommaire, les liens de chacune des sections de A à F renvoient à la page d'accueil, et non à leur propre catégorie. ( bon, c'est loin d'être vital, d'autant que les liens dans "Catégories" à droite sont eux tout à fait fonctionnels )
- Les sites ressources "Blog économique et social : intéressant, pour l'actualité sociale et ses articles de fond" et "Netpolitique, le site des phénomènes politiques sur Internet et par Internet" ont soit fermé leurs portes, soit déménagé sans notice de redirection. ( ça, vous n'y pouvez rien je le sais, mais je tenais à vous le signaler ! )

En ce qui concerne la plate-forme qui vous héberge à l'heure actuelle, vous n'êtes définitivement pas le seul à vous plaindre des choix opérés ces dernières années par overblog. J'ignore vers quel concurrent vous pourriez vous tourner sans que cela implique d'avoir soit des compétences en développement web soit une quantité considérable de temps à y consacrer... Un couple d'amis, bien plus profanes que je ne le suis en informatique ( et cela n'est pas peu dire ! ), semble satisfait par les prestations délivrées par wordpress, en termes d'accessibilité et de clarté. A termes, le plus viable serait probablement que vous disposiez de votre propre domaine, à l'image de Mezetulle par exemple, mais sans la compétence d'un développeur web, c'est assez difficile d'accès...

Enfin, pour ce qui est de l'actualité politique que nous subissons en ce moment, je vous confesse qu'un billet de votre part sur le projet de loi El Khomri ( qui porterait mieux le nom de notre cher premier ministre... ) serait plus que bienvenue afin d'éclaircir un peu les choses ! ( au moins pour moi en tout cas )
En effet, je ne sais pas trop quoi en penser. Je suis directement concerné au sens où je fais partie de ces milliers de jeunes - j'ai 24 ans, diplômés du supérieur - L3 Philosophie dans mon cas, je reconnais ne pas avoir fait le choix le plus évident en termes d'orientation professionnelle, qui alternent boulots alimentaires et périodes de chômage.

Sauf que voilà... J'ai beau être concerné, déjà, le discours des opposants à ce projet de loi me paraît creux, vide de tout argumentaire raisonnablement fondé, et semble se complaire dans le déni le plus total des réalités économiques et sociales de notre époque. Comme trop souvent "à gauche" ( je n'aime pas parler en termes de droite et de gauche, mais à un moment, il faut bien communiquer ! ), entre ceux qui se cachent derrière de beaux principes humanistes et altermondialistes pour nourrir leur besoin de reconnaissance sociale, et ceux dont la sincérité ne fait aucun doute mais qui sont incapables de voir plus loin que le bout de leur nez et se contentent de s'indigner, de s'agiter bêtement, sans jamais proposer ne serait ce qu'un tout petit projet viable dans l'optique d'une restructuration économique et sociale... Bref, à part envoyer ma génération au charbon des manifestations se faire massacrer par les CRS - comme ce fut le cas dans la journée d'hier à Tolbiac ( une de mes amies est encore à l'hôpital à l'heure où j'écris ces lignes ), à grands coups de démagogie et de prosélytisme, les syndicats, les associations étudiantes, les partis "de gauche contre la gauche" ( ben oui, c'est bien le PS qui est au pouvoir si 2+2 font toujours 5... Euh... Attendez voir... ), ne font que jeter le discrédit sur une cause pourtant noble. ( je crois que je suis un social traître... )

Par ailleurs, j'ai conscience de ces réalités économiques sans lesquelles nous ne pouvons composer aujourd'hui, et je sais pertinemment que cette alternance boulot alimentaire / chômage fait partie du problème, que JE fais partie du problème. Tous bourreaux, tous victimes. Mais j'ai la sensation que, sans nous l'avouer ouvertement, le gouvernement ( ou la société ? je ne sais pas... ) demande à ma génération de se sacrifier, de sacrifier ses perspectives d'avenir, sa qualité de vie, allez soyons romantiques, ses rêves, pour pérenniser les acquis de celle qui nous précède et garantir un avenir à celle qui nous suit !! Comment peut on demander à toute une génération désabusée, en quête d'identité, de spiritualité, d'opportunités, et de beauté, de servir de tampon et d'assumer les erreurs engendrées par des comportements irresponsables et inconscients, par des décisions et des politiques socio-économiques qui ont été prises et menées alors que nous n'étions même pas nés ou à peine nés ?

Comment peut on nous demander de nous consacrer corps et âme à des boulots alimentaires qui n'ont rien de stimulant ou de gratifiant, et qui nous permettent tout juste de gagner assez d'argent pour payer le loyer et ne pas crever de faim ? Le simple fait d'aller prendre un verre avec des amis se traduit souvent par l'absence de déjeuner le lendemain... La seule perspective d'évolution pour beaucoup d'entre nous réside dans ces périodes de chômage qui nous permettent de consacrer du temps à des projets individuels, à des voyages, au développement personnel. Et le projet de loi El Khomri va nous l'enlever, dans un pays où les opportunités dépendent plus que jamais du fait d'être bien né... Et ensuite, ça sera quoi, les APL ?

J'ai l'impression de faire partie d'une génération qu'on a abandonné et qu'on laisse dériver en détournant le regard. On préfère regarder la prochaine, elle peut être... Sauf que voilà, une génération en perdition, c'est une génération vulnérable, manipulable, parce qu'en quête de sens, d'espoir, de quelque chose en quoi croire, de foi. Pour beaucoup, la réponse, ça sera la drogue ( je doute que le retour en force du LSD et autres psychédéliques made in Schulgin chez les jeunes de mon âge soit un hasard ), pour certains, la religion ( je vais le dire franchement, la Syrie ), d'autres - comme moi, seront régulièrement sujets à la dépression, à l'anxiété et autres troubles liés au stress et à cette boule au ventre qui ne manque jamais de se manifester dès lors qu'on tourne notre regard vers l'avenir et ses incertitudes.

Alors voilà, je ne sais quoi penser, étant à la fois victime du projet de loi El Khomri et en même temps une partie du ou des problèmes qui ravagent notre économie et entraînent des mesures de cet ordre en réponse. Ce dont je suis à peu près certain, c'est que ce projet de loi vise seulement à colmater quelques unes des brèches d'un navire qui prend l'eau, et oui, il est possible qu'à force de telles mesures, notre pays puisse survivre à un cycle de plus avant l'effondrement, au bénéfice de la génération suivante par le sacrifice de la mienne. Mais faut il vraiment que je l'accepte ? Doit on vraiment être sacrifiés ?

Je n'ai pas encore tous les outils intellectuels pour pouvoir répondre avec certitude à toutes ces interrogations auxquelles ce projet de loi me renvoie. Je suis encore trop jeune, je manque de connaissances et d'expérience et il m'est difficile d'adopter une position juste et équilibrée sur le sujet... Mais les événements de cette dernière semaine me laissent en bouche un goût amer, et même si je me rend bien compte que ce n'est pas forcément le meilleur endroit, je crois que j'avais besoin de vider mon sac. Je m'en excuse par ailleurs. Merci en tout cas pour votre attention.

Bien à vous,

Aran

Incognitototo 10/03/2016 04:46

Bonjour Aran,

Désolé, depuis qu'ils ont basculé sur un nouveau système (sans mon consentement) et changé l'interface utilisateur (une vraie saloperie inaccessible à l'utilisateur lambda), n'étant pas programmeur je ne maîtrise plus rien. Tout a été chamboulé : présentation, liens, modules, ordre des articles, images, ... sans que je ne puisse plus rien rétablir (d'autant qu'il y a beaucoup de bugs et d'impossibilités qui se sont rajoutés avec leur nouveau système).... du moins sans faire appel à des compétences que je n'ai pas ou sans y passer un temps considérable que je n'ai pas non plus.
De plus, cette plate-forme est un vrai repère de requins, méprisant ses clients, et je n'ai nulle intention de la nourrir en lui apportant du trafic...

Je n'abandonne pas pour autant, je cherche une solution propriétaire pour transférer ce blog ; mais là encore c'est pas simple et je n'ai pas trouvé de solutions pour l'instant, sauf encore une fois à y passer un temps considérable.

Croyez bien que je le regrette, car compte tenu de l'actualité politique pourrie que nous subissons, il y en aurait des choses à dire...

Merci pour votre intérêt et votre appréciation.

Bien amicalement.

P.-S. : je vais voir cependant ce que je peux faire pour les liens en question, sans aucune garantie malheureusement...

P.-S. 2 : je pense avoir réussi à modifier les liens qui n'allaient pas dans le sommaire (pour ceux qui sont dans les articles, c'est un autre problème ingérable pour les trouver tous)... Si vous en trouvez d'autres, merci de me les signaler.

Acheter Cognac 06/02/2016 16:33

Beaucoup de contenu intéressant et de très bonne analyse. Vous citez des hommes qui sont bénéfiques à notre pays et que l'on devrait plus écouter comme Etienne Chouard et beaucoup d'autres ! Continuez !

Xavier Peneau 25/09/2015 14:41

C'est de voir que vous sachez exprimer vos avis franchement de tel sorte que la libre expression est bien plus influente dans certains débat.

da silva 09/08/2015 13:31

La réalité de notre économie, qui est sur la bonne voie, prouve la ténacité de nos politiques à trouver des accords.
Les réformes sont elles nécessaires pour notre pays? Je ne pense pas pourquoi? Puisqu'il serait plus judicieux
de recruter des citoyens qui sont au chômage, en leur faisant participer à la vie politique. Une partie, bien
évidemment avec un langage qui ne soit pas prohibitif. Maintenant, l'assemblée nationale devrait faire participer
le peuple français, lors de leurs débats, de propositions de loi. Exemple, je suis une personne lambda, voilà je m'explique,
"Excusez-moi Monsieur le Premier ministre, pourriez vous nous entendre à travers nos propositions, une solution.
En fait, le problème à l'assemblée nationale, ne réunit que des députés, mais pourquoi ne serait ce pas le peuple, qui
puisse poser les questions. Sans attaque de toute part, j'ai l'impression que l'assemblée nationale ressemble à une corrida.
Où le matador doit invectiver en critiquant la politique d'un tel et d'un autre.
Vous savez, comment le chômage pourrait se terminer? En fait, il suffirait d'une entente cordiale entre chômeurs et politiques.
Les chômeurs doivent participer au débat, et pas forcément les syndicalistes, qui saccagent tout quelle tristesse?
Il faut faire inviter des chômeurs à l'assemblée nationale, et non pas dans un talk show, où le président aurait choisi ses
invités afin d'être tranquille dans les sondages. Il faut absolument se rapprocher du peuple.

site licenciement pour faute grave 02/12/2014 15:20


Félicitation pour ce blog qui propose tant de solutions politiques.Bravo à son auteur.


Je pense que les choses évoluent. Même si c'est toujours moins vite et toujours moins nettement que ce que l'on voudrait, mais des réformes commencent à se faire. Je pense, par exemple à la
réforme des prudh'ommes, qu semble devoir se faire et à
d'autres.


Il est sans doute encore tôt pour se réjouir, car il y a tant à faire. Mais un début doit être salué. Souhaitons que les idées émises inspirent les dirigeants et que se développent largement ces
réformes, dont notre pays a tant besoin.
Un grand merci à l'auteur de ce blog, pour sa très riche contribution aux idées de réforme.


Bien cordialement.


 

Incognitototo 08/12/2014 18:30



Oui, je pense qu'il est trop tôt pour se réjouir... tous les gouvernements (depuis 35 ans) qui ont tenté de réformer les tribunaux élus ont toujours fini par reculer... on en a une illustration
en ce moment avec les Tribunaux de commerce...

Merci de votre intérêt.



Florence JARRIER 04/08/2014 06:01


Bonjour Monsieur,

Mon histoire vous interpellera.
 
Fonctionnaire civile au ministère de la défense, j'ai refusé de participer à des détournements et géré avec rigueur un bureau de marchés. La hiérarchie a trouvé mon honnêteté et mon efficacité
gênantes : pour tout remerciement, le ministère de la défense m'a mise d'office en arrêt de maladie pour raisons psychiatriques pendant 26 mois et m'a licenciée sans droit à indemnités de chômage
ni retraite grâce à un faux dossier. Aucun psychiatre ne m'a estimée malade mentale. Aucun des représentants du personnel n'a participé à ces mesures. J'élevais seule mes enfants.
J'ai établi un recours devant les tribunaux, mais la procédure n’a pas suivi un cours normal. Le ministère a essayé de m'interner d'office pour dissimuler l’affaire et les méthodes employées.
Cependant les expertises que j'ai fait effectuer par des psychiatres assermentés ont déjoué cette manœuvre, mais je n'ai pas pu faire valoir mes droits devant les tribunaux. Sous l'impulsion du
pouvoir, aucun de ceux-ci n'a examiné les pièces de mon dossier, excepté le tribunal administratif qui l'a fait sans respect du contradictoire et au vu de la lettre du ministre.

Ma lettre à François Hollande http://florence-jarrier.net/lettre_francois_hollande.php est d'actualité.
Mon site internet donne plus d'informations http://florence-jarrier.net/

Merci de signer ma petition pour « un pas vers la démocratie et un pas pour une meilleure utilisation des impôts».

Cordialement

Florence Jarrier

Incognitototo 22/08/2014 15:33



Bonjour,

Rien à dire sur votre combat... en vous souhaitant le courage d'aller jusqu'au bout.

Bien cordialement.



DARAGON 04/08/2014 01:56


Bonjour,


je me sens moins seule !


MERCI


Cela va peut être m'aider à continuer...


Bien Cordialement


 


 


 

Incognitototo 04/08/2014 03:53



Bonsoir,

À continuer quoi ?... Il pleut encore en Bretagne ???

Merci à vous pour votre intérêt.

Bien cordialement. 



remio 28/07/2014 15:40


Merci pour toutes les informations et propositions que l'on peut trouver au quotidien sur ce site. Beaucoup de très bonnes idées, ça laisse rêveur quand ont regarde ce que devient peu à peu notre
monde...


A bientôt

Incognitototo 04/08/2014 03:51



Merci de votre intérêt. 



professeur Vazlin 20/05/2013 20:29


Cher Monsieur,


Je suis impressionné par vos articles, si clairs et si références, dans lequel je puise pour les miens. (sous le pseudo de « Professeur VaZlin’ »)


De mon coté, aidés d’amis, notre désir est d’écrire ou réaliser des petites vidéos très très didactiques (18 000 visites, je trouve que c’est pas mal) , c’est à dire très condensées et
faciles à lire ou voir. C’est pas facile !


Est-ce que, à l’occasion, je pourrais vous soumettre l’un d’eux pour profiter de votre expérience et connaissances ?


Encore bravo !


Le Professeur

Incognitototo 01/06/2013 18:02



Bonjour,

Merci pour votre appréciation... je vous réponds directement sur votre mail.

Bien cordialement.



notrefrance 24/03/2013 12:11









La fin de Hollande ? BRAVO
au Nouvel OBS, magazine de gauche !!!!
> > > > 







Nouvel Obs, les
journalistes ont osé !!! 










> > > > Après l'élection de Mitterrand il a fallu
attendre 1982 pour voir fleurir sur les pare-brise des voitures des macarons où on lisait 




"JE SUIS UN CON J'AI VOTE MITTERRAND"










Après six mois de
Hollanderie : --- leNouvel Obs écrit :




 






Monsieur
Hollande.







Je ne vous appelle pas
par votre titre, car, sauf le respect que je vous dois en tant que citoyen, je ne vous considère pas comme mon président.






Ô combien vous avez
gesticulé lors de vos discours de campagne, dénigrant votre prédécesseur en disant que la situation de la France était de son fait, et que vous, moi président' , aviez toutes
les solutions.






Qu'en est-il à ce jour
?






Pouvez-vous regarder
la France droit dans les yeux en disant que vous avez été honnête et que vous n'avez pas menti ?






Vous vous vouliez être
à la tête d'un gouvernement exemplaire, et "'moi président'", vous n'alliez pas vous entourer de gens ayant eu affaire à la justice.






Presque tous, ce ne
sont pas des casseroles qu'ils traînent derrière eux, mais des quinc









monde indien 05/12/2012 19:16


et de celà découle , bien sûr , de attitudes politiques très diffétrentes - voire , diamétralement opposées -


Faisons-nous tous l ' amour de la m^me façon ?


Les Mérous le font d ' une manière assez particulière -


Les singes Bonobos aussi -


Les corbeaux ont une façon bien à eux de le faire -


Et les indiens aussi -


Je te tiendrai au courant de mon idée de Forum - Je ne désespère pas - Le simple , ne rivalise pas avec le complexe - juste avec le compliqué - Mais celui-ci ne fait pas le poids -


Cordialement ,  M. I.

monde indien 05/12/2012 19:09


Non , ce n ' est pas du tout ce que je dis à propos des comportement sociaux de la sexualité - Je parle seulement des comportements du type mâles/femelles dominants/es - Certains humains vivent
dans ce modèle -


Mais , ni tous les animaux , ni tous les humains , ne vivent sur ces types de comportements -

monde indien 04/12/2012 22:01


Merci pour les liens - il faut que je creuse ça -


Je sais que des tentatives se font dans le sens que ce à quoi je pense -


Je ne lâche pas le morceau !


Pour ce qui est de Reich , ça fait très très longtemps que je ne l ' ai pas relu / il faut que je le re-lise -


mais je crois que je ne parle pas de la m^me chose -


C ' est ( ce que j ' expose dans mon premier message ) une attitude sociale de la pratique sexuelle - ( toute attitude persionelle est un positionement social ) -


Certaines postures sexuelles exigent l ' asservissment et l ' humiliationde l ' autre ( mâle ou femelle ) -


D ' autres postures sexuelles n ' ont pas cette exigence - poursuivent d ' autres buts -


A mon sens , de ces postures découlent des attitudes , des visions de l " ordre " social  -


" ordre " du type mâles/femelles dominants ; ou autres rapports sociaux qui ne fonctionnent pas de cette manière -


J ' émets l ' hypothèse que les visions politiques découlent de ces pratiques - et ne sont , je le crois , pas compatibles -


La question de l ' anorgasmie à mon sens est liée à ces postures sexuelles et politiques -


LovE - Monde Indien -


( Je suis en train d ' élaborer un petit site très provisoire et très rudimentaire , de textes , considérations , et ouvert / poèmes , photos , productions culturelles - je te balance son adresse
dès que pas trop nul - )  1000 souhaits à toi -

Incognitototo 05/12/2012 01:21



Ha... il y aurait une façon de droite ou de gauche de faire l'amour... j'avais pas remarqué... non, il y a une façon qui
fait plaisir aux deux partenaires, quelles que soient leurs préférences fantasmatiques, ou pas...

En tous les cas, ce n'est pas ce que dit Reich ; il dit que l'absence de plaisir orgastique (faut-il le préciser, et seulement orgastique) est concomitante aux options politiques fascisantes
(qu'elles soient de droite ou de gauche)... ce qui est cohérent avec l'impossibilité de la plupart de ces personnes-là à lâcher-prise, à s'abandonner, à faire confiance, et cetera...

Bon courage pour ton site.... prévois du temps parce que c'est très chronophage.



monde indien 03/12/2012 20:59


 «  il est rare qu'il y ait des solutions simples à des problèmes complexes...  » -


Ce ne sont m^me pas de solutions dont il s ‘ agit , mais plutôt de propositions ( presque au sens mathématique du terme ) –


Les propositions avancées ne sont pas ( pas forcément ) du m^me champ que les autres ( les propositions «  complexes  » ) -


Encore faut-il faire la distinction entre complexe , et compliqué :  ce qui est complexe n ‘ étant pas forcément compliqué ;  et des choses simples pouvant être très compliquées –


Ici , je parle donc de propositions «  pas compliquées  » -


Et qui ne sont , je crois , pas du m^me champ  que les situations compliquées et complexes que nous connaissons actuellement –


Dans l ‘ optique de propositions «  simples  » il n ‘ y a m^me pas à s ‘ occuper de situations compliquées – tout au plus  , élaborer les
transitions du compliqué vers le simple –


 


Bien évidemment , l ‘ important reste avant tout la nature et le contenu des propositions – Et  à mon petit niveau mes idées – idée de forum ,
certainement - / en tous cas ,  merci pour tout –


 


 ( N.B. :  à propos de Wilhelm Reich , des positionnements politiques & frustrations sexuelles /
il me semble qu ‘ il s ‘ agit de + que des frustrations :  des pratiques & convictions sexuelles totalement différentes les unes des autres –
Et de m^me ( à cause de cela ? ) des positions politiques diamétralement opposées , totalement incompatibles -  ) 

Incognitototo 04/12/2012 03:10



Deux forums qui peuvent t'intéresser et qui essayent la forme Wiki :
- http://fipcarolinep.xooit.fr/portal.php
- http://etienne.chouard.free.fr/forum/

Pour ce qui concerne Reich, non, il faisait un lien entre fascisme et frustration sexuelle, ou plus plus exactement entre fascisme et anorgasmie... Pour être plus clair, il reliait les options
politiques au fait pour un humain d'être privé de sexualité, ou de ne pas connaître l'orgasme (tel qu'il le définissait, à ne pas confondre avec la jouissance qui est accessible à presque tout le
monde)...



monde indien 30/11/2012 04:37


dézlé , je continue / ça passe pas en mail - je dois pas avoir outlook /


 


( suite : )


 


Mais maintenant   :   comment  , entre
nous  ( si l ‘ on admet l ‘ idée d ‘ une sécession ) ,  faire la démocratie   ??? –


 


Il est inconcevable de continuer d ‘ essayer de faire naviguer des démocraties telles qu ‘ elles le sont actuellement , sur le mode de : 
votations de quelques dispositions élaborées «  à l ‘ arrache  »


par tel ou tel groupe , chacun dans son coin – et où « l ‘ emporterait  » la «  victoire  » d ‘ une quelconque majorité , le fut-elle à + une voix :   ce , au mépris de quelque minorité que ce soit , m^me s ‘ il s ‘ agit de tout petits groupes –


 


Une démocratie digne de ce nom , au contraire doit avoir pour exigence absolue de servir les intérêts , l ‘ épanouissement , et le bonheur de TOUS ses citoyens –


 


Comment atteindre ce but ?


 


Comment cela se passe-t-il dans des tout petits groupes ?  Des familles – des groupes d ‘ amis – des petites sociétés telles que les
indiens  . . .   ?


 


Par exemple , qu ‘ allons-nous faire cet après midi ?


 


Il arrive bien souvent que les avis divergent  -


 


Eh bien on cherche alors d ‘ autres idées – et il arrive que les divergences persistent un certain temps , ou un temps certain ( mais finalement peu importe le temps que ça prend ! ) avant
que n ‘ émergent des propositions qui satisfassent tout le monde –


 


Il m ‘ est venu l ‘ idée qu ‘ un tel fonctionnement pourrait être applicable à très très grande échelle –


 


Ce que je veux dire va peut-être sembler utopique ( encore ! ) ou complètement zinzin , mais la gravité de l ‘ enjeu n ‘ en vaut-elle pas la chandelle  ?


 


Il s ‘ agirait de mettre en place un site , peut-être une sorte de forum , ouvert à TOUS –


 


( j ‘ aurais aimé essayer de le faire , mais je n ‘ ai ni le temps , ni surtout les compétences techniques informatiques – internet  ) –


 


Le principe de base en serait de récolter surtout des propositions dans tous les domaines et de pouvoir les valider / ou pas –


 


Il ne serait m^me pas «  obligatoire  » que tout le monde y participe - / après tout , tout le monde s ‘ intéresse-t-il à la politique ou en a-t-il la compétence ? – Le + important
est ce qui en sort –


 


L ‘ organisation de la présentation de ces propositions en domaines et arborescences serait essentielle – elle devrait être très claire , très lisible , et certainement modifiable au fur et à
mesure de la complexification de ce travail –


 


Il faudrait certainement établir aussi dans cette organisation des strates – des niveaux – par exemple pour des domaines très techniques –


 


Les strates touchant les questions plus basiques n ‘ en seraient pas moins essentielles :  telles celles que j ‘ évoquais + haut  comme la culture , le bien-être de TOUS , l ‘ incompatibilité de certains avec le partage , etc  . . .  Ce n ‘ est pas un hasard si la devise lapidaire «  liberté – égalité – fraternité  » n ‘ a pour beaucoup qu ‘ assez peu de sens –


Et combien les déclarations de l ‘ homme et des citoyens portent-elles de trous , de questions sans réponses ?


Réponses qu ‘ on pourrait peut-être parfois trouver aussi dans des strates intermédiaires –


 


Je parlais de propositions ;  on pourrait créer aussi deux autres parties intéressantes ;  l ‘
une où chacun pourrait apporter ses questionnements & questions ;  l ‘ autre où on pourrait rencontrer des critiques – critiques de systèmes
& points déjà existants – tous pouvant être aussi validés / ou pas -


 


Il faudrait je crois exclure la possibilité des « commentaires » , qui aboutissent souvent comme on le voit souvent sur les blogs à des pugilats débiles – de m^me , pour éviter cela ,
les propositions devraient-elles peut-être rester anonymes ( un titre suffisant pour les identifier ) -


 


A quoi tout cela mènerait-il ?


 


Eh bien je crois qu ‘ après un certain temps pourraient apparaître des propositions réellement intéressantes pouvant déboucher sur de vraies constructions et de vraies actions  . . . . 


 


Voilà , je vais arrêter là –


 


Peut-être sont-ce des idées un peu simplistes (?) – je ne sais pas –


 


Je vais continuer de scruter ton site – J ‘ y trouverai sûrement des choses que je comprendrai –


 


En tous cas , merci pour ce que tu tentes de faire ,


 


cordialement  ,     Monde Indien –


 


( est-ce que c ‘ est possible de faire gratuitement un blog , un site , un forum – dignes de ce nom ? ? ? )


 

Incognitototo 03/12/2012 16:40



Sur ton interprétation du fonctionnement humain, oui, c'est une partie de l'explication développée, notamment, dans deux ouvrages :
- "La lutte des places" de Vincent de Gaulejac qui démontrent que nous continuons à nous comporter comme des grands singes (et l'actualité de l'UMP, ainsi que de la vie politique et sociale en
général, ne démontrent pas autre chose) ;
- "Psychologie de masse du fascisme " de Wilhem Reich, qui relie, entre autres, les options politiques à la frustration sexuelle...

Par rapport à ta proposition d'un forum, j'en parle d'ans l'intro : "(...) J’aurais rêvé d’organiser ce blog en mettant un système de vote du type : pour / contre / pour avec tels
aménagements / contre parce que / je ne sais pas… Mais ça dépasse mes compétences informatiques… et mon temps disponible.(...)"
Cependant, des expériences de ce type ont été tentées et cela reste assez peu convaincant et constructif... Un mystère de la pensée humaine fait que tout en partageant les analyses de l'origine
des problèmes et les buts à atteindre, bizarrement quand il faut passer à "comment, on fait", les divergences irréconciliables commencent... Par exemple, il y a beaucoup de courants politiques
qui ont fini par comprendre que le problème de la mondialisation est central ; pour autant, aucun n'est d'accord sur les remèdes à y apporter.

Quant à l'anonymat, je l'ai adopté d'abord par obligations, puis comme un vrai choix devant empêcher le "culte de la personnalité "... Cependant, il est très peu apprécié et même totalement
rejeté par beaucoup...

Donc, il se confirme qu'il est rare qu'il y ait des solutions simples à des problèmes complexes...

Bien cordialement itou.

P.-S. : Oui, il est possible de faire des blogs et des forums gratuitement sur Over-Blog ou sur http://www.eklablog.com/ et même sur des bases gratuites, comme Free en met à disposition pour ses
abonnés ; mais la forme "Wiki" demande quelques compétences techniques de pointe et donc du temps...



monde indien 29/11/2012 21:30


non , ça ne passe pas via ton mail -


alors j ' essaye de passer le reste en commentaire -


de ttes façons je suppose que tu as mon mail -


alors , bon courage pour tout !


amicalement , Monde Indien -


et , donc , le reste   :


/ Critique de la démocratie et du libéralisme –


 


 


( je commence par le deuxième )   :


 


 


Je conçois que certain/e/s sur terre aient envie , désir , besoins , de + d ‘ action , ou + de biens matériels que d ‘ autres –


 


Certains aussi , surtout , ont plus de potentiels , de capacités – et + de chance – que d ‘ autres –


 


Pour autant je n ‘ admets pas les différences de salaires existantes ni surtout que les conditions de vie indignes et non épanouissantes pour des êtres humains – qu ‘ ils/elles travaillent , ou
pas – puissent exister –


 


Le nombre d ‘ heures et la « qualité  » du travail du balayeur , du soudeur de pièces mécaniques , de l ‘ artiste , sont aussi importants et admirables que ceux de celui/celle qui a ( la
chance d ‘ avoir ) un cerveau ou les compétences pour des choses + sophistiquées –


 


Le produit du travail de ces «  humbles  » est certainement autant , peut-être m^me + , important que celui des soit-disant «  élites  » :


 


ce sont eux , ces «  humbles  » , qui assurent les bases de notre existence matérielle sans lesquelles nous ne pourrions m^me pas vivre :  le pain et les produits de la terre , le bâtiment et les routes , le vêtement , la propreté , l ‘ art et la culture . . etc .


 


Enfin , quand bien m^me certains d ‘ entre nous ne sont pas aptes à créer ou m^me à participer au travail collectif , je n ‘ admets pas qu ‘ aucun d ‘ entre nous-tous puisse être rejeté de son
épanouissement personnel et social –


 


( Pour illustration ,  je n ‘ oublierai jamais ces mots dans le film «  La Strada  » , de Fellini  :   Anthony Quinn  , merveilleux baladin allumé-halluciné , à sa petite
compagne pommée Gelsomina qui se trouve complètement nulle , sous la nuit estivale étoilée d ‘ une campagne non-moins pommée d ‘ une Italie rurale éloignée : «  tu es aussi
importante que n ‘ importe laquelle de toutes ces étoiles du ciel , aussi belle que n ‘ importe lequel de ces petit cailloux de ce chemin qui sont plus beaux que n ‘ importe lequel des diamants d
‘ une bijouterie  » -  ) –


 


Quels peut être le fonctionnement du libéralisme et de l ‘ économie de marché dans une société qui assurerait le bonheur et l ‘ épanouissement de TOUS et du partage de la vraie culture ?


 


Je ne le sais pas – Je sais seulement que cette harmonie prime sur les systèmes –


 


 


Pour terminer , et en préambule de ce que je vais dire ensuite de la démocratie ,  je n ‘ ai pas de doute que grand nombre ( la plupart ? ) des
tenants de l ‘ actuel système culturel , économique et politique  , sont fondamentalement et essentiellement opposés à une culture du partage , pour
une culture de la domination et de l ‘ humiliation   : 


 


Il n ‘ y a aucune compatibilité , aucune démocratie , possibles avec ces gens-là   -


 


Je ne vois qu ‘ une seule possibilité :  La sécession -   ( de quelle manière ,  je n ‘ en sais rien ?  ) –


 


Il n ‘ y a là aucune «  utopie  » dans ce que j ‘ affirme :  pour moi ces gens sont tout à fait conscients de la misère et de la mort
de tous ces gens qu ‘ ils oppriment :  ils  y ont non-seulement cynisme , mais sans doute
jouissance  -


 


Comment expliquer cela   ?


 


Je propose à ce sujet une hypothèse   :


 


Qu ‘ est-ce qui peut faire que des individu(e)s accumulent ainsi autant de richesses , de biens , en fait totalement inutiles , et aient besoin d ‘ asservir et humilier les autres ?


 


En effet ils , elles , ne semblent pas particulièrement tirer plaisir – quoiqu ‘ ils en disent – de ces biens ( dont ils ignorent  , tant ils sont
nombreux , l ‘ inventaire m^me ) , mais plutôt du statut que cela leur confère , et – je le crois – du pouvoir de domination et d ‘ humiliation qu ‘ ils conquièrent –


 


Voilà donc l ‘ hypothèse que j ‘ émets :


 


que ce pouvoir ne vise aucunement un bien être ou un bien-jouir matériels , mais une posture sexuelle –


 


Une attitude qui serait la m^me que celle de grand nombres d ‘ animaux , mammifères surtout , sur le modèle des (grands) mâles – et femelles – dominants , dominantes –


qui , non contents d ‘ écarter les «  rivaux  » des femelles ou des mâles qu ‘ ils/elles convoitent , désirent en fait s ‘ approprier toutes les femelles ( ou tous les mâles ) et
cherchent à anéantir tous les autres , physiquement , ou par humiliation-asservissement –


 


Et de la m^me manière que chez ces mammifères , on trouve chez les humains une quantité énorme d ‘ individus pour se soumettre à ce système de fonctionnement-asservissement  -


( qui aspireraient à être un jour mâle-femelle dominants !  )


( en attendant d ‘ être humiliés-anéantis à chaque instant  )


 


Heureusement , je reste persuadé que tous les animaux , ni tous les animaux , ni tous les humains , ne sont dans ce modèle de sexualité – donc dans ce modèle de rivalité –


 


Je ne mange pas de ce pain-là   !


 


Certains avis amis m ‘ encouragent à défendre cette hypothèse –


 


Ce serait en tous cas une raison de + de penser que certains sont réellement opposés à une société de partage et démocratique – qu ‘ il n ‘ y a rien de possible avec eux/elles

monde indien 14/11/2012 16:28


pourkwa l ' es pas passée la suite de mon pti texte  ?  SA Beugue  ??

Incognitototo 29/11/2012 14:37



Non, les commentaires sont coupés automatiquement à 6000 caractères texte... et je ne sais pas où tu veux en venir...

Mon mail direct est partout, mais au cas où : mon mail



monde indien 14/11/2012 13:56


tant pis , j ' ai essayer de balance çà sur ton adresse contact , mais ça marche pas - donc je le mets ici -


 


Bonjour ,


( je t ‘ envoie ce ptit texte via ton mail – j ‘ ose pas balancer ça sur ton blog – j ‘ aurais aimé le faire ( le texte ) un peu mieux – pas le temps ( precious time !!! ) et peut-être pas l
‘ énergie – ça fait rien , je reste branché – courage , on les aura !!!   )


( j ‘ essaye , si ca passe , de joindre des photos d ‘ 1 ou 2 petites peintures que je fais avec ma femme – on peint à deux – Je n ‘ ai jamais vendu mon âme au diable – c ‘ est de l ‘ art
populaire - )


Je découvre ton site avec plaisir - beaucoup de choses ( de mots ) y sonnent bien –


Je dis «  sonnent  » car je ne comprends pas de très nombreuses de ces choses - / mes connaissances en politique et économie sont très très très limitées –


Mais ça ne fait rien , ça ne m ‘ empêche pas de vouloir une société heureuse , un monde ( ?) juste –


de réfléchir aussi -


Dans ta dédicace d ‘ accueil tu parles de l ‘ utopie avec justesse –


Eh bien , non :  ce que certains nomment de cet horrible mot , n ‘ est absolument pas illusions , mais juste l ‘ expression de notre désir , que
certains ne comprennent pas , soit parce que nous les exprimons mal , soit parce qu ‘ ils feignent de ne pas comprendre ( ils les comprennent très bien , c ‘ est juste qu ‘ ils les
refusent ! ) - 


En C10,b  tu parles de la culture :


 


1/   La Culture


Je tiens cette question pour fondamentale –


La culture est l ‘ échange qui nous permet de faire exister ce que nous désirons – un consensus diraient les psychanalystes , ou les chamans –  
Je préfère dire  échange -


Et il ne s ‘ agit pas ici que de désirs de «  faire  » -


C ‘ est aussi et surtout la célébration ( ?) , depuis la nuit des temps , toujours la m^me , toujours renouvelée , de ce qui nous fait exister , du bonheur de ce miracle d ‘ être vivants , d
‘ échanger , de partager –


Cette vie qui est essentiellement gratuite –


En ce sens la culture doit toujours garder un lien avec cette gratuité –


La culture est aussi l ‘ occasion de la célébration des désirs –


Les désirs ne sont pas que sexuels –


Tant s ‘ en faut !


Dans les désirs de ce que nous espérons de l ‘ autre , nous lui révélons des potentiels qu ‘ il ( elle ) a , et qui sont souvent inconnus de lui ou elle –


Et vice et versa , les désirs que l ‘ autre nous confie nous font vivre aussi , et nous révèlent des potentiels en nous -


Je parle de ces choses qui semblent évidentes car je crois que justement on n ‘ en parle plus guère – pourtant la culture se doit de continuer leur célébration !


( y a-t-il encore de belles chansons d ‘ amour et de désir ?  - dit-on encore :  je t ‘ aime
-  tu es tellement belle mon amour !  -  quand je te
vois , mon cœur et mon corps s ‘ emballent de passion et de désirs  - il me semble que je vais me noyer dans un bonheur sans fin  . . .  etc   ?  )


Maintenant :  la culture n ‘ est pas le fait des artistes , écrivains , . .    Elle EST
cet  échange entre TOUS les humains –


Le musicien ou la chanteuse qui font danser une foule ne sont pas plus importants , ni moins , que cette foule qui danse , que les personnes qui se réjouissent d ‘ un beau dessin , une belle
peinture :  c ‘ est ce qui se passe dans cette réjouissance qui est important –


Les stars sont haïssables –


FUCK the stars ! !


La soit-disant culture actuelle n ‘ est pas celle-là –


Elle est la culture apologétique de la gloire étincelante du bonheur de dominer , - et d ‘ asservir - , de posséder le + possible , de la «  richesse  » économique –


Ses artistes et acteurs se doivent ainsi d ‘ être riches et dominateurs –


BEURK ! ! !   - Tout çà est très grave ! ! !  -


La culture actuelle est dans un état LAMENTABLE ! ! ! ! ! !


Des exemples :


La PuB  -


Il s ‘ agit hélas bien d ‘ un fait CULTUREL   !


( toute production humaine est culturelle )


culture du marché


( pourquoi pas du partage ?  )


La PuB envahit le paysage culturel –


Les producteurs de biens matériels ( qui ne servent strictement à rien – style balais de chiottes électroniques /sic – gentes de roues de voitures assorties aux cravates – recettes culinaires au
goût de «  fruits des bois  »/ elles ont toutes , comme les vins « grand crus » , un goût de fruits des bois – etc  - / ah , une
bonne piquette ! ) ne s ‘ y trompent pas , qui y consacrent des budgets faramineux – ( de quoi anéantir toutes les dettes publiques du monde et d ‘ éradiquer toute la misère ) –


La Pub projette dans l ‘ espace culturel les médias , les rues , les activités urbaines ( réduites au seul commerce ) toutes les images qu ‘ elle veut bien – non , qu ‘ elle veut
absolument : celles de cette nécessité absolue du fric –


LaPolitique –


Idem la pub –


Elle occupe l ‘ espace culturel !


Mais pas n ‘ importe quelle politique !


On voit ici qu ‘ il ne s ‘ agit plus ici de culture mais d ‘ espace culturel !


Il s ‘ agit là de pouvoir – de pouvoir sur l ‘ espace culturel –


Faire croire qu ‘ il s ‘ agirait là de la culture que nous aimons –


A moins que beaucoup ( c ‘ est vraisemblable ) n ‘ adhèrent à cette culture !!


Au concept de lutte des classes j ‘ oppose la proposition de Lutte de Cultures -


J ‘ ajoute que , pour nous , faire vivre la vraie culture , est indispensable –


Que , sans cette célébration de ce qu ‘ est la vraie vie , sans savoir ce que nous aimons et désirons , nos luttes , nos tentatives d ‘ organisation n ‘ ont AUCUNE chance d ‘ aboutir – ( je pèse
mes mots ) –


 


/ Critique de la démocratie et du libéralisme –

teramsed 27/09/2012 13:45


Bonjour,  Vous ne pouvez  savoir comme j'approuve votre vision de nos hommes politiques  et de leur  fonctionnement. J'ai cru un instant que j'avais moi-même rédigé  tous
ces commentaires et cela fait du bien de voir que d'autres personnes on un regard juste. Mais malheureusement ils auront toujours assez d'électeurs pour  continuer à sévir.  bien
cordialement.

Incognitototo 28/09/2012 02:35



Bonjour Teramsed,

Non, vous n'êtes pas seul, je pense même que nous sommes de plus en plus nombreux (d'après moi 20 % des électeurs) à penser qu'il n'y a pas grand-chose à attendre de notre classe politique
actuelle, où qu'elle se situe sur l'échiquier...

Le problème reste, comment se faire entendre, comment fédérer ces forces, comment passer des idées aux actes... et là je sèche.

Merci pour vos encouragements, bien cordialement.



Marcus 20/07/2012 00:43


Bonjour,


j'ai lu une partie de votre blog avec une certaine curiosité et un véritable intérêt.


L'approche encyclopédique est un peu repoussante au départ mais il s'agit effectivement de la seule possible vu l'ampleur de la tâche que vous vous êtes fixée. En gros: changer le monde :-).


Je vais aussi mettre mon cynisme, qui peut être facilement assimilé à de la fainéantise (contre laquelle je lutte avec la plus grande ferveur chaque jour), de côté au moment de poster ce
commentaire.


2 points me perturbent dans votre approche et j'aimerais obtenir votre ressenti.


Le premier est que vos mesures ont pour but de "traiter le mal", qui est certes en grande partie une réalité, par un biais systémique. Êtes-vous réellement persuadé que même en les appliquant
toutes en même temps, il n'y aura personne pour être encore un peu plus créatif que vous et contourner ce système? Et comme tout va très vite aujourd'hui, la moindre petite faille aurait vite
fait de devenir un torrent. L'exemple des antivirus en informatique ou même de la carte à puce, doivent être suffisants pour comprendre que peu importe le niveau de complexité du système, on
arrive toujours à le contourner.


Le deuxième est que l'approche est unilatérale. En gros, occupons de nous de nous, les autres suivront. Ou plus simple: si on a la meilleure idée, elle doit s'imposer d'elle même, non ?. Etant
chef d'entreprise depuis de nombreuses années, je suis bien placé pour savoir qu'une mauvaise idée bien vendue aura plus de chance d'aboutir qu'une bonne bien documentée. Si j'étais méchant, je
dirais que vous nous proposez une autre solution miracle, juste qu'elle fait 25 volumes au lieu de remplir une copie double à petit carreaux. :-) 


L'orginie réelle du problème n'est pas une question technique mais malheureusement philosophique (et ça me fait mal au fesses de dire ça car même si mes capacités d'analyses sont certainement
inférieures aux votres, dire que je suis quelqu'un de cartésien est un doux euphémisme).


L'homme est un loup pour l'homme ou tout du moins, une partie des hommes sont des loups pour d'autres hommes et que le biais soit guerrier, financier ou autre, le résultat est le même, le plus
fort exploite le plus faible. Essayer de mettre des barrières pour rendre la chose compliquée est parfaitement nécessaire et louable mais on ne peut pas rêver obtenir de bons résultats. Les loups
étant par définitions des animaux très intelligents avec une capacité d'adaptation sans limite.


Les traders sont des loups à visage de loups, ils ont donc le mérite de la cohérence (je n'ai pas dit franchise car le terme est peu adapté pour un trader).


Les politiques (de gauche et de droite) sont des loups à visage d'agneaux qui emmène la masse des moutons vers le précipice en leur faisant croire en de verts pâturages. On peut même leur faire
le cadeau de croire en l'apsect involontaire de leur démarche tant il est stupide de précipiter le troupeau dans le vide.


Si je devais me présenter à une élection quelconque et essayer d'expliquer ne serait-ce que 5% de votre blog à la moyenne des gens, je devrai très vite avouer mon impuissance. Qu'à cela ne
tienne, je n'ai donc qu'à simplifier dans les grandes largeurs, une fois élu, je ferai bien ce que j'ai prévu, de toute façon, ils ne comprennent rien... et en rien de temps, me voici devenu un
loup. Mais un loup gentil, attention, un loup que veut le bien collectif! OK, d'accord, mais un loup quand même. ;-)


Je finis quand même sur une note positive: votre blog est d'une très grande utilité. Il permet aux gens ayant un niveau d'instruction suffisant, de se dire qu'il ne faut pas céder aux raccourcis
intellectuels et aller aux fonds des problèmes pour au moins les comprendre à défaut d'avoir une solution pour les traiter.


(En plus de fournir une très belle matière pour les diners du samedi soir ou on refait le monde avec ardeur.)


Donc merci pour m'avoir fait sortir un peu de ma fainéantise habituelle et bonne continuation, je ne manquerai pas de vous lire.


A+

Incognitototo 20/07/2012 14:54



Bonjour,

Merci de votre commentaire, j'apprécie vraiment que vous souleviez de vrais problèmes... et que vous les développiez.

Cependant, les réponses sont assez simples puisque je suis d'accord en tout avec vous sur les limites de ma démarche, ainsi que sur votre analyse de ses possibles écueils...

1 - Oui, expliquer et résumer la cohérence de ces 400 propositions serait proprement impossible au citoyen dit "moyen"... cependant, il y a un tronc commun de logiques à l'oeuvre qui sont assez
bien "résumables" en une douzaine de points : Petites mises au point pour comprendre la logique de ce blog et des 400 propositions...

2 - Oui, il y aura toujours des petits malins pour contourner les systèmes ou les pervertir... cependant, parmi mes propositions figurent un renforcement des systèmes d'évaluation des politiques
publiques, à travers plusieurs mesures et je pense que cela peut pallier aux problèmes. Par ailleurs, la réponse sur la complexité est totalement inverse de ma part, puisque je simplifie tout ce
qui est devenu très compliqué... C'est beaucoup plus facile de contrôler un système qui comporte la même règle pour tout le monde, plutôt qu'un autre qui avec cette même règle comporte 160
exceptions... C'est particulièrement vrai, par exemple, en droit fiscal, où c'est la complexité du système lui-même qui autorise les contournements...

3 - Oui, sans nier la dimension de la prégnance du contexte et de l'environnement, je me situe résolument du côté de ceux (très peu nombreux) qui pensent qu'on n'a pas besoin d'attendre que le
monde change pour nous changer nous-mêmes.
Un exemple pratique. Dans le meilleur des cas seuls 2 % des entreprises survivent à leur mise en redressement judiciaire quand elles sont confiées aux mains des administrateurs judiciaires...
Pendant quelques années, j'ai travaillé en sous-traitance pour ceux-ci et sans vous mentir, j'atteignais avec mon équipe des taux de survie et de pérennisation de plus de 80 %... Cherchez
l'erreur... Elle tient essentiellement dans l'approche des problèmes et au système de contraintes en place, l'une est adaptative et offensive, elle trouve son bénéfice dans la pérennisation de
l'entreprise, l'autre ne cherche qu'à toucher au plus vite les rémunérations liées à la cession des actifs... Et tout est comme ça dans nos systèmes pervers, en fait l'environnement a assez peu à
voir avec les choix qui surdéterminent ce que nous pouvons faire pour y répondre ou pas...

4 - Oui, l'homme est un loup pour l'homme, et c'est exactement de cette base que je suis parti pour faire un certain nombre de propositions qui en tiennent compte au lieu de le nier. Il ne faut
pas se demander comment on peut empêcher un trader de se comporter en prédateur, il faut lui fixer des règles du jeu qui lui permettront de dériver son énergie sur des choses utiles pour tout le
monde... c'est bien ce que j'applique d'ailleurs tout également pour le patronat et d'autres catégories qui auraient tendance à s'exonérer des règles du "bien commun"...
Puisque vous êtes chef d'entreprise, vous savez que c'est très pervers, par exemple, de motiver le rendement des commerciaux par le seul intéressement au CA, parce qu'à ce moment-là, ça devient
très compliqué de leur faire également respecter des limites et des critères contraignants dans le choix des clientèles (solvables, avec un certain standing, situé à tel endroit stratégique, et
cetera)... Vous les mettez en système de double contrainte ; et pourtant, c'est très simple de faire respecter ce genre de choix avec un système de sanctions et de récompenses adaptées aux
objectifs... C'est malheureusement aussi trivial que ça... Alors effectivement ça peut sembler complexe parce qu'il faut énumérer les lois et dans quels cas elles s'appliquent, avec quelle
sanction ou récompense, mais c'est ça qui fonctionne... pas en faisant confiance au fait que les gens respecteront ce que vous demandez...
Un autre exemple plus politique : Mises au point et compléments sur la TVA
sociale… Voilà un outil extraordinaire, mais dont aucun analyste et politique n'a compris les tenants et aboutissants et comment ça pourrait vraiment fonctionner, uniquement parce qu'ils ne
vont pas au bout des raisonnements et qu'ils sont dans l'incapacité d'aller au bout des logiques.

5 - Eh oui, aucun système n'est parfait, sauf s'il est auto-adaptatif et répond rapidement aux menaces... et vous aurez sûrement remarqué que la profonde refonte du système démocratique et paritaire que je propose est presque un préalable, à la mise en place de tout le reste. Parce
qu'effectivement, c'est impératif quand on veut vraiment changer les choses de ne pas donner au système la possibilité de faire toujours plus de la même chose... Et pour revenir au point "1", il
est également impératif que le système démocratique évolue pour que nos représentants deviennent des "mandataires" d'un programme qu'ils respecteront, et non plus des "délégués" qui une fois leur
pouvoir acquis feront ce qui leur plait... Vous verrez qu'à ce moment-là, les citoyens s'intéresseront beaucoup plus au "comment on fait" plutôt qu'aux belles déclarations d'intention.
D'où par ailleurs, l'impérieuse nécessité que les élus puissent être correctement évalués sur leurs résultats, et qu'ils puissent être remplacés rapidement... Je fonde l'hypothèse que si la
réforme du système électif que je propose était à l'oeuvre, en 8 ans, nous n'entendrions plus parler des gens qui nous bourrent le mou déjà depuis 30 ans (et plus pour certains), et qui vont
continuer à le faire encore longtemps, alors même que tout nous prouve qu'ils sont en échecs partout...
Quand en terme de "révolution fiscale" le gouvernement Ayrault travaille sur une augmentation de 2 à 4 % de la CSG, les bras m'en tombent... même si en désespoir de cause, j'ai voté pour eux, il
y a vraiment des têtes au bout d'une pique qui se perdent...

Au plaisir de vous lire, bien cordialement. 

P.-S. : j'ai supprimé votre commentaire en double.



caroline porteu 17/07/2012 01:03


Grâce à votre commentaire sur Marianne , je viens de découvrir votre site qui me laisse pantoise ; 


J'ai déjà lu quelques articles , mais je pense m'y plonger à fond dans les jours qui viennent. 


Mais il y a autre chose dans vos billets , vos citations .. il y a de l'humain , de l'humain et de la poésie .. et c'est tellement rare .. de trouver politique , économie, humanité et poésie
rassemblés  sous un meme bannière .. 


A très bientôt 

Incognitototo 17/07/2012 02:15



Merci Marie Caroline, je suis sensible à votre reconnaissance... Effectivement, je ne conçois pas la politique autrement qu'enracinée dans l'humain, sinon c'est autre chose, de la
science-fiction, de l'arrivisme, une religion, ... mais plus de la politique...

Hou lala, j'espère que vous allez soigneusement sélectionner vos sujets, parce que je dois en refaire le classement depuis longtemps et certains datent un peu... J'ai vu que vous "aimez" la
finance, alors commencez par la sélection du premier pavé en haut à gauche...

Au plaisir de vous lire, bien cordialement.



Anthony Gallic 09/07/2012 10:06


Merci pour votre site et pour votre travail remarquable. Longue vie au site !

Incognitototo 09/07/2012 12:41



De rien, et merci pour votre appréciation et vos encouragements.



emile 25/06/2012 18:51


Il y a peu de temps, Michel Martin je crois donnait le lien vers un site traitant de thermoacoustique. Revenant d'un séjour en clinique et ayant perdu un peu le fil de vos discussions je n'arrive
pas a retrouver ce lien qui avait rappelé à Incognitoto le rève de Nikola Tesla d'une énergie inépuisable. Si le lien pouvait être redonné j'en serais ravi..... Merci d'avance Emile

Incognitototo 25/06/2012 20:44



Le commentaire avec les liens est là...

De rien



jasmin 07/06/2012 16:04





Merci pour toutes ces années de conversations symboliques ou autres. 


 

Incognitototo 08/06/2012 01:48



:0010:



jasmin 07/06/2012 15:04


Personnellement, je ne te trouve pas laborieux Inco. J'aime venir me poser dans ton salon tout simplement parce qu'on n'est pas contraint d'y consommer le très répandu et presque
universel "dogme", ou se faire éjecter manu militari aussi pour avoir osé prophaner l'idée à la mode.


Tes articles sont fort bien documentés et j'ai pu observer que tes lecteurs apprécient les liens généreusement glissés qui renvoient à plus amples informations. 


Bref....à consommer avec modération ou pas, par tou(te)s ceux et celles qui veulent comprendre.

Incognitototo 07/06/2012 15:36



Si, si, je t'assure mes plans sont souvent mal construits et je suis trop digressif, trop adepte de "l'association libre", ce qui conduit à des articles qui se lisent difficilement...
 
Mais, je te soupçonne de dire tant de bien de moi, parce que tu m'aimes...



Ettepuohc 05/06/2012 19:40


Re,


 


il n'est pas aussi parfait que je le laissais entendre...(...) on trouve également sur son blog des données qu'on ne trouve nulle part ailleurs et qui sont très précieuses pour comprendre les
évolutions et phénomènes économiques.


 


Oui, je me doutais, rien qu'au vu des positions climatiques du blogger, que c'est comme cela que tu positionnais ton salut à son apport, au-delà de ta formule initiale, avantageusement brève au
prix d'un rabotage de tes réserves qu'il eût fallu évoquer (voire, développer pour les soutenir, ce qui aurait dilué ton propos dommageablement pour la discussion).


 


Je relève que tu signales qu'il faut faire un tri éclairé pour extraire ces perles dont tu parles, tri que le tout venant internaute n'est pas forcément en mesure de faire. En tout cas pas moi,
pour détecter auxquels de ces foisonnants apports il est intéressant de consacrer du temps.


 


De plus, pour autant que j'aie pu constater, pas plus pour ces perles que pour le cas des données du sujet "trou d'ozone", la source des données est aisément retraçable.


Or, tu fais toi-même remarquer dans certains de tes articles, qu'il y a des trous dans tes simulations ou estimations économiques, ou que tu en es insatisfait, tout simplement parce que les
données insee ou d'autres sources sont inexistantes, ou incomplètes, ou incomplètement détaillées, ou carrément en contradiction ou avec d'énormes écarts entre elles.


Ce qui rappelle que comme pour toute donnée, Il y a un contexte de récolte des valeurs brutes - fournies par l'insee et autres sources -  mais que si on n'y a pas accès, on est rapidement
limité dans l'analyse critique des interprétations qui en sont présentées, ou des utilisations ou interprétations qu'on peut construire à partir d'elles, même - ou plutôt,  justement parce
que -, on est compétent dans le domaine.


 


C'est pourquoi au passage, j'ai grimacé que tu envies le blog d'O. Berruyer pour sa partie "moins prise de tête que le tien", alors que c'est précisément là que je vois un saut qualitatif vers le
haut entre le sien et le tien.


Chez toi, quand tu crois savoir, tu dis pourquoi, et aussi quand tu ne sais pas, ou quand tu doutes.


Chez lui, je te rejoins sur l'impression que tes vocables véhiculent (ses "solutions"; son adhésion totale; ses crédos sur; la façon dont il diffuse des données, où la forme de la
présentation induit des analyses faussées; il répond assez peu aux objections et c'est impossible de conduire un débat sur le fond avec lui).


Pour avoir picoré sur ce blog, j'ai nettement eu l'impression de quelqu'un plus versé en rhétorique pour persuader que dans l'argumentation fondée en raison pour convaincre.


 


Un discours rhétorique n'exclut pas de receler des perles précieuses de données, bien sûr. Pour autant, même moins rébarbatif au premier abord qu'un discours argumentatif, il est moins
enrichissant en contenu (sauf à titre de lieu d'exercice de l'analyse critique).


 


 


"gardienne du mot juste, et de la rigueur rationnelle et scientifique", ça te va comme fonction ?


 


Je n'aspire à aucune autre fonction que celle de lectrice chronique mais néanmoins assidue et un brin admirative.


Si en fait: j'aspire à pouvoir faire autre chose un jour que de faire la mouche du coche sur des points secondaires des commentaires, et pouvoir participer plus constructivement sur les questions
de fond en discussion.


Malheureusement, là, je n'ai pas les épaules, trop de fondamentaux m'échappent encore. Je n'en tire pas d'amertume, seulement l'envie d'assimiler ces fondamentaux, mais une envie qui, pour
l'instant, tient plus du vœu pieu qu'autre chose.


 


Merci de ton attention valorisante à mes petits "picorages",


 


et respectueuse salutation,


 


'Puohc

Incognitototo 06/06/2012 00:18



Bon, apparemment, tu n'aimes pas Berruyer... et je comprends ce que tu veux dire ; en fait, il ne donne pas les moyens aux lecteurs de se faire par eux-mêmes une opinion et/ou de réfléchir avec
lui; et effectivement, je comprends que cela ne te convienne pas, tout en te rappelant que nous sommes assez peu (comme tu le sais) à préférer partager une pensée, plutôt qu'une "religion".
Cependant, tu verras bientôt (quand je serai moins pris par ce qui m'absorbe en ce moment), qu'il donne quand même des informations fondamentales ; puisque je vais en faire un article...

Merci de tes appréciations sur la valeur de mes écrits et leur honnêteté, je suis confus de contentement, d'autant que je ne sais pas si je le mérite, tant parfois je me juge bien
laborieux...

Mais, hum, ... je te trouve bien dévalorisante pour toi-même... tu déprimes ? J'espère bien que non, parce qu'à mon sens tu n'as rien à prouver.

Bien amicalement.



Ettepuohc 05/06/2012 13:28


Épilogue à mon commentaire précédent:


 


http://plutgen.wordpress.com/2007/09/30/trou-dozone-et-cfc-capricieux/


 


C'est un article de vulgarisation d'un autre blogger, publié 4 ans plus tôt que celui d'O. Berruyer à propos des trous de la couche d'ozone.


Il permet de mettre, en regard des affirmations citées plus haut, les éléments suivants (et là, on peut au moins remonter aux sources grâce à la précision des termes de citations fournies, voire,
carrément, trouver leurs coordonnées directement fournies en notes. Autre indice : l’auteur n’hésite pas à mettre les conditionnels de rigueur, c’est-à-dire il montre, premièrement, qu’il
rapporte des données ou conclusions intermédiaires qu’il résume, sur lesquelles il s’appuie, et deuxièmement, qu’il envisage donc qu’elles pourraient nécessiter d’être amendées...):


 


"(...) Des données sur l’ozone stratosphérique existent depuis les années 30. S.Larsen et T.Hendrikson ont analysé les données accumulées depuis 1935 à Oslo et Trömso sur l’ozone du cercle
arctique et publié des résultats dans Nature en 1990. La concentration en ozone serait restée constante, si on exclut la baisse des années 1958 à 1962, époque où les CFC n’étaient pas encore
utilisés à grande échelle. 4 études américaines et qui portent sur les années 1970 à 1984 donnent une variation de la concentration d’ozone stratosphérique qui va de -0,26 à +1,5, variation
insignifiante et qui reste dans les limites de l’erreur de mesure [A.Wildavsky, But is it true, Harvard Univ.Press, 1995,p315.]. (...) A Cordoba en Argentine il est resté constant de 1991 à 1999.
D’après les mesures de l’Institut Royal Météorologique d’Uccle la couche d’ozone n’a pas diminué au cours des dernières vingt années.[www.meteo.oma.be 24.02.2001]. A Uccle en Belgique, l’ozone
stratosphérique a augmenté de 0,31% entre 1984 et 1991[H.De Bakker et al., Journal of Geophysical Researche,97,5921,1992.]. B.Soukharev de l’Université de St.Pétersbourg ne trouve pas non plus de
diminution de la concentration d’ozone stratosphérique au-dessus de la Russie [B.Soukharev, Ann.Geophysicae, 15, 1595, 1997].


(...)


Les scientifiques commencent à se poser des questions sur ce fameux  trou d’ozone. Pourquoi le trou se trouverait-il au-dessus de l’Antarctique, où, à coup sûr, il y a beaucoup moins
d’émissions de fréon? Pourquoi les fréons qui sont essentiellement utilisés dans l’hémisphère nord exerceraient-ils leurs ravages dans l’hémisphère sud ?


(...)


Les molécules de CFC sont très lourdes, six fois plus que les molécules d’air. Pourquoi monteraient-elles dans la stratosphère à 30-40 km d’altitude ? Des mesures faites à 30 km d’altitude
montrent qu’on n’y trouve pas de CFC[L’Actualité Chimique, janvier/février 1993.],[www.cis.ohio-state.edu/ozone-depletion


] là précisément où les baisses les plus fortes en ozone ont été enregistrées. On n’en trouve pas non plus à 17 km d’altitude. Certains disent qu’il y serait détruit immédiatement par les rayons
du soleil alors que d’autres avaient prétendu le contraire, c’est-à-dire une longévité à toute épreuve et donc la faculté d’intervenir dans de multiples réactions de destruction de l’ozone.


(...)"


 


‘Puohc

Incognitototo 05/06/2012 14:37



Bonjour Ettepuoch,

Totalement d'accord avec toi, j'aurais dû dire "très pédagogique pour un certain nombre de sujets" (et je vais essayer de retrouver mes commentaires pour les modifier de suite)... sans donner
l'impression que je partage toutes ses vues, alors que j'ai de très nombreux points de désaccord avec ses "solutions" et analyses : sur la TVA sociale, son adhésion totale aux thèses
réchauffistes, ses crédos sur les origines des crises, ou encore pour l'euro et ce qu'on doit faire pour l'Europe, et cetera, et cetera, ..
De même, je suis souvent en désaccord avec la façon dont il diffuse des données, où la forme de la présentation induit des analyses faussées ; par exemple, c'est très différent de présenter
l'évolution d'un total de façon brute comparativement entre pays, ou de la présenter rapportée au nombre d'habitants ou par rapport au PIB...
De plus, il répond assez peu aux objections et c'est impossible de conduire un débat sur le fond avec lui...
Bref, je suis d'accord, il n'est pas aussi parfait que je le laissais entendre...

Cependant, compte tenu de sa prolifique production (je ne sais pas, comment il fait...), on trouve également sur son blog des données qu'on ne trouve nulle part ailleurs et qui sont très
précieuses pour comprendre les évolutions et phénomènes économiques.

Merci beaucoup de ta vigilance... "gardienne du mot juste, et de la rigueur rationnelle et scientifique", ça te va comme fonction ?



Ettepuohc 05/06/2012 13:27


Bonjour Incognitototo,


 


dans le fil "http://solutions-politiques.over-blog.com/article-c-les-dettes-publiques-dans-la-serie-on-ne-vous-dit-pas-tout-et-c-est-quoi-la-pensee-virtue-93342838.html", tu écris dans la partie
commentaire [Réponse de Incognitototo le 19/01/2012 à 13h42]:


"(...)J'ai rajouté Berruyer dans mes "Sites ressources", il n'y a pas longtemps, quand je l'ai découvert... Son blog est très bien, je l'envie d'ailleurs, beaucoup moins prise de tête que le
mien.."


(Partie de commentaire que l'on retrouve dans un autre fil,
http://solutions-politiques.over-blog.com/article-c---imprecis-precis-de-fiscalite-pour-en-finir-avec-les-croyances-populaires-si-c-est-possible-97266361-comments.html)


 


Je mets mon propre commentaire ici, car il est annexe aux discussion qui y ont lieu, et que je voudrais éviter de les diluer.


En effet, je ne questionne pas, dans les discussions où ton propos s'insère, l'apport qui y est salué des éléments de réflexion issus de O. Berruyer. Mon propos est secondaire : il est de faire
part que je ne partage pas l'appréciation globale "son BLOG est très bien".


 


À l'appui de ma réserve: la façon dont le blogger traite le sujet du trou d'ozone: http://www.les-crises.fr/le-trou-de-la-couche-d-ozone-2/


Dans son webarticle publié le 8 septembre 2011, on trouve la polémique ainsi présentée:


 


"(...) Controverses et réactions


Dès 1976, l’Académie des sciences américaine conclut à une possibilité crédible d’une diminution de l’ozone causée par les CFC. Le public commence à s’en inquiéter.


(...) les fautifs sont bel et bien identifiés : les CFC. Dès qu’ils arrivent dans la haute atmosphère, quelque 10 à 15 années après leur émission, ils se décomposent sous l’effet du rayonnement
plus intense et libèrent du chlore et du brome, capables de détruire l’ozone. (...)


(...)


Dès lors, deux écoles s’affrontent. L’une estime que cette diminution aurait pour origine des effets dynamiques naturels de la stratosphère. L’autre suggère que son origine se trouve dans
l’augmentation des chlorofluorocarbures (CFC) et autres chlorines émis par l’homme. C’est à la seconde que l’histoire donnera raison – la relation ozone/chlorine étant devenue patente :


(...)"


 


 


Ce qui me frappe d'abord, c'est que telles que les choses sont présentées, les dés sont déjà jetés et l'histoire résolue. La double question


1) était-ce un situation écologique planétaire susceptible de poser problème - sous-entendu, problème pour notre sauvegarde- à terme ?


2) si oui, était-elle d'origine majoritairement anthropomorphique ?,


cette double question est présentée comme dépassée, et résolue. Selon l'auteur, deux écoles de pensées se sont affrontées à son propos, il y en a une qui avait raison, affaire réglée.


Soit, ce serait éventuellement possible: un tel sujet bénéficie, au moment où l'article est publié, d'un peu de recul, la polémique à l'échelle "grand public" ayant démarré il y a une trentaine
d'années.


Pour exemple de mémoire, cela a été le cas pour la question de la dérive des continents pendant le XXe siècle. C'est un exemple de ce qui est toujours le cas en science: il faut du temps pour
constituer les données, les confronter, les amender, arriver à un niveau consolidé au niveau des connaissances admises. Après environ 60 ans (toujours de mémoire) de polémiques et confrontations,
on enseigne, dans les livres scolaires, la notion de dérive des continents depuis une masse continentale originelle pangémique. 


Cela m'est alors d'autant plus désagréable, dans le cas des trous de la couche d'ozone, de ne trouver aucune référence - au moins d'article de synthèse documenté-, encore moins des données qui
conduisent l'auteur à ses affirmations successives.


On sait ce que pense le monsieur, on ne sait d'où il tire ses sources: on n'a aucune chance de savoir si on arriverait aux mêmes types d'affirmation si on allait les consulter...


 


C'est gênant: j'ai tendance à augmenter mes réserves sur la qualité de TOUT un blog d'auteur, quand j'y trouve un sujet qu'il semble avoir creusé, suivi, le traite par des propos très assertifs,
mais où la manière dont il utilise les données est une complète boîte noire: pas de renvoi aux sources, ni sur le cheminement d'interprétation et d'analyse qu'il a suivi... On n'a que ses
conclusions. Leur présentation réduite à cette forme de "vérité révélée" les rend quasiment inaccessibles à la discussion argumentée.


 


En me penchant vers un autre sujet polémique de même nature sur ce blog, j'y trouve la même démarche à propos de "crise écologique du réchauffement climatique d'origine anthropomorphique".
Autrement dit, une fois encore, la double question de départ est évacuée comme s'il elle était résolue.


 


Ces éléments ne discréditent pas tous les éléments de réflexion fournies par O. Berruyer, c'est juste que je trouve qu'ils n'incitent pas à accorder de crédit en bloc pour tout son blog.


 


 


Amicalement,


 


'Puohc

Flo-Avril 17/05/2012 19:49


Bon week-end mon toto et oui du levain dans la sopressa


Mille bisous, Flo

Incognitototo 17/05/2012 20:43



Merci ma Flo, bon week-end itou.

Bon, je te crois pour le levain et je suis curieux de voir ce que ça va donner...

Gros bisous itou :0010:



richy 25/04/2012 14:54


la cause des causes de nos problèmes , 


un gramme d'or prêté à la naissance de Jésus-Christ à 3,25% par an 


représenterait actuellement (en 2007) 7,3 x 1021 tonnes d'or, soit plus que la masse de la terre :


7302 322 661 677 310 000 000 tones d'or en 2007 


.Ceci illustre fortement la tyrannie de la dette et l’escroquerie monumentale que constituent
les intérêts composés.


 


vous pouvez le vérifier sur un calculateur d'intérêts !!


http://jumk.de/formules-bancaires/calculs-du-interets-composes.shtml


 


   Ce qui explique aussi pourquoi  Jésus-Christ a chassé les marchands du temple, en fait ce ne sont pas les marchands ce sont les banquiers que Jésus a chassés, il a aussi dit, tu
gagneras ton pain a la sueur de ton front.


   Le fait de toucher des intérêt nous amène à gagner notre pain sur le travail  (réel) des autres.   


     Pour moi la religion au départ était une manière de gérer les peuples par la crainte, très rapidement les prêtres prennent le pouvoir et deviennent eux aussi un parasite du
travail des autres .


 La religion musulmane elle aussi interdit les intérêts.


    La seule manière de sortir de l'escroquerie monumentale, c'est la guerre ou la révolution(pas une du genre de celle de 1789 retournée par les bourgeois en 1792 ! )


    Bon courage

Incognitototo 28/04/2012 16:06



Bizarre, quelqu'un se trompe quelque part, moi je trouve 7,54 X 1021, avec vos données... ce qui n'enlève rien à vos assertions... Merci, pour cette image intéressante et
frappante...

Plus généralement, cela pose un problème qui n'est plus jamais abordé : celui de la propriété privée ; des droits qu'elle donnerait et de la liberté d'en disposer comme chacun le souhaiterait...
On en dissertait beaucoup au 19ième siècle et puis plus rien et encore moins depuis la chute de l'URSS... comme si plus personne n'osait parler de ce sujet, pourtant central pour
l'avenir de l'humanité. Il faudra bien que nous remettions en cause un jour les droits que cette sacro-sainte propriété privée donnerait...

Il faudra que je fasse un article là-dessus un jour, ça me parait, effectivement, tout à fait central.

Bien cordialement.



Flo-Avril 12/04/2012 10:05


Coucou mon gentil Toto, tu me diras si tu as aimé le pain de viande?


Gros bisous, Flo

Incognitototo 15/04/2012 13:11



C'était très bon, mais un peu sec... La prochaine fois, je rajouterai de la crème fraîche à la farce, pour voir...

Merci pour tes recettes qui me font voyager.

Gros bisous :0010:



Flo-Avril 01/03/2012 15:59


J'ai toujours mis les trois plantes dans ma recette, je fais comme la nonna me l'a appris


Elle a sourit quand je lui en ai parlé ce matin, après la lecture de ton commentaire, tu sais elle a eu 92 ans en janvier et cuisine encore


Bisous, Flo

Incognitototo 03/03/2012 16:02



Bon, si la nonna fait comme ça, rien à dire, respect... de toute façon, je vais tester (dès que j'aurai retrouvé mon nez et le goût)... vive les nouvelles expériences culinaires.

Bises ma Flo et bon week-end.



Flo-Avril 24/02/2012 11:31


Coucou mon Toto, je vois que tu es gourmand, mais le défaut est très agréable à assumer


Amitiés, bisous, Flo :0010:

Incognitototo 26/02/2012 23:16



Oui, gourmand, je ne peux pas le nier, puisque ça commence à se voir ... mais toi, t'es une tentatrice, aussi, avec
tes recettes d'enfer...

Gros bisous ma Flo :0010:



Flo-Avril 16/02/2012 16:14


Pour le roti oui c'est mieux en casserole, mais je n'en ai pas en fonte


Gros bisous mon toto :0010:

Incognitototo 16/02/2012 23:24



Le papier d'alu ça le fait aussi... bien enveloppé...

Gos bisous itou ma Flo :0010:



Flo-Avril 02/02/2012 10:17


Trop top de te retrouver mon Toto, j'ai été très souffrante et ce n'est pas entièrement terminé, mais  je reste au chaud.


Merci de tes passages sur mon blog pendant mon absence
Amitiés, baci :0010: Flo

Incognitototo 02/02/2012 12:32



Bé dis-donc, plus de 8 jours de maladie, je commençais à être inquiet, carabiné ton microbe !

Remets-toi bien et prends soin de toi.

Amitiés itou, baci :0010:



Ettepuohc 20/01/2012 20:17


Bonjour Incognitototo,


 


convaincue de la qualité "d'utilité publique" de votre blog, je vous suggère de poster quelques explications dans un contexte un peu élargi, puisque l'occasion appropriée se présente, ici:


 


http://blog.lefigaro.fr/education/2012/01/acheter-francais-meme-consommer-necessite-un-apprentissage.html


 


Vos genres d'éclairages, outre de relever le niveau de commentaires actuels du billet, qui pour l'instant se résument à "ma pauv' dame, quand on ne comprend rien à l'économie, on se garde d'en
faire des articles", pourraient permettre de conduire certains yeux à se tourner et à réfléchir sur vos propositions et vos réflexions.


 


Bien cordialement,


 


'Puohc

Incognitototo 21/01/2012 00:56






Bonsoir Puoch,

Qu'est-ce que vous voulez que je lui dise à cette pauvre Natacha Polony ??? Désolé, je ne sais pas parler à des gens aussi "gentils"... J'aurais peur de provoquer une décompensation qui les
ferait sortir de leurs contes de fées... et de briser leur équilibre précaire...

Cet article est vraiment d'une bêtise sans nom, je dois dire que je n'avais pas lu quelque chose d'aussi niais depuis longtemps. Du même niveau que les "propositions" de Bayrou d'ailleurs...

On n'est pas sorti de l'auberge...

Non, je ne peux pas laisser un message, c'est au-dessus de mes forces. Mais merci quand même, pour le signalement "instructif"...  ça illustre jusqu'à l'absurde le niveau des "stars" qui
occupent le devant de la scène médiatique.

Bien cordialement itou.



Pascal Piveron 18/01/2012 20:01


Bonsoir,


En effet. Trop d'information tue l'nformation. Le problème est que ce fourmillement ne garantit pas une information utile. s'informer est un travail à part entière. Mais se forger une opinion
n'est pas facile. Il faut vouloir faire l'effort de lecture, de réflexion, de remise en question le cas échéant. 


Merci d'être de ceux qui m'aident dans cette tâche salutaire... 

Incognitototo 19/01/2012 01:26



Bonjour,

J'espère que je ne vais pas vous décevoir, mais vous me le diriez j'espère.

Bien cordialement.



Pascal Piveron 16/01/2012 21:31


Bonjour,


Je viens de découvrir votre blog. Dans ma quête d'informations face à la crise, la dette, gauche, droite, besoin de savoir et de faire progresser ma réflexion pour changer le cours des choses,
votre blog me pousse à la lecture(difficile mais profitable) à l'effort et la remise en cause de pas mal d'idées que je croyais inébranlables. Je me rends compte que j'ai un long parcours avant
de maîtriser mieux ce pour quoi je veux combattre. Merci de ce travail!

Incognitototo 18/01/2012 05:49



Bonjour, bienvenue et merci de vos appréciations.

Oui, il y a beaucoup d'idées reçues à pourfendre, je pourrais en faire un boulot à plein temps si j'étais payé pour ça... Bizarrement, on n'a jamais été autant informé et aussi mal informé... Le
qualitatif a remplacé le quantitatif. Il parait que c'est parce que nous sommes à l'aire du zapping et que les lecteurs ne supportent plus de se concentrer plus de 5 minutes...

Bonnes lectures, au plaisir de vous lire.



MEURANT 15/01/2012 07:47


Salut Camarade


Je vois que nous avons beaucoup de points commun.


Elevé par un pere communiste je fus baigné dans le marxisme


militant des 12 ans inscrit au parti à16 excu à 20  (refractaire anti colonialiste)ce qui était mal vu) membre du PCMLF en 1967


 Depuis 1971 plus rien je me suis consacré à ma famille (6 enfants)


artisan pendant 17 ans en guadeloupe déboulonné par le systeme de sous traitance.


revenu en metropole  depuis 3 ans.


Au plaisir de te lire Jean-claude

Incognitototo 18/01/2012 18:07



Bonjour et bienvenue,

Oui, nous sommes nombreux à avoir eu des enfances similaires... après ça diverge...

C'est drôle, ça faisait longtemps qu'on ne m'avait pas appelé "camarade"... Au moins depuis l'époque, où je faisais de l'entrisme dans les cellules du PC au moment de la création des "comités de
soldat" (dans les années 70), pour te dire que ça ne me rajeunit pas... Je ne me rappelle même plus bien de la position du PCF à cette époque, mais si j'y allais, c'était assurément pour modifier
quelque chose chez eux... en vain, bien évidemment et malheureusement... quel gâchis... 

Au plaisir de lire itou tes commentaires sur des articles.



Flo-Avril 12/01/2012 13:45


C'est mon nonno qui ne va pas être content si tu épouses sa femme... ( elle a du poil au menton)


Bisous, Flo

Incognitototo 12/01/2012 14:00



Ha oui... Bon bé, je me contenterai de prendre pension chez eux alors... C'est rare qu'une nonna de cet âge ait encore
son mari, preuve que sa cuisine est saine...

Bisous itou, ma Flo.



realiste 08/01/2012 23:46


Que de sourires à la lecture de vos préambules alors que j'avais préalablement lu quelques unes de vos
propositions.


Si j'avais dû faire quelques paris sur votre parcours, je ne serais sans doute pas tombé bien loin.


Une approche loin des idées toutes faites qui n'est pas pour me déplaire, qui ne cherche pas à dire que
tout est simple et qu'il n'y a qu'à ...


Je sens que je vais prendre du plaisir dans les jours qui viennent à lire tout ceci, même si j'ai déjà
trouvé des points de désaccord (heureusement, ce serait horrible de trouver la parole de dieu, moi qui suis mécréant).


Maintenant il me reste à trouver en lisant vos textes comment vous comptez pouvoir faire passer des
propositions qui ne vont dans le sens du poil de personne et qui ne sont pas simplistes :


1) suppression de la démocratie pour une dictature éclairée (je propose ma candidature à ce poste ... je
suis vraiment un mec bien)


2) patienter jusqu'au moment où nous serons un peu plus bas que le fond du trou pour avoir une
réaction


3) attendre que nous ayons éduqué les quelques millions d'électeurs Français, les Européens et puis aussi
un peu les autres.


4) vous faites des propositions de bon sens qui vous semblent nécessaires mais vous ne croyez pas du tout
à leur possible mise en œuvre. Vous êtes désespéré, mais quoi faire d'autre !



A bientôt ici même je l’espère.



 



Francis

Incognitototo 09/01/2012 13:20



Bonjour Réaliste et bienvenue,

Merci pour vos appréciations encourageantes... Cependant, où voyez-vous que je serais pour une dictature éclairée ? C'est tout l'inverse, je veux que nous nous défassions de l'actuelle dictature
qui ne dit pas son nom...

Il faut être pessimiste et toujours compter sur le pire, si on veut réellement pouvoir faire des réformes qui touchent aux endroits qui feront avancer les choses... Pour l'avoir oublié, la
plupart des réformes faites depuis 30 ans ne sont que des emplâtres sur des jambes de bois....

Oui, quoi faire d'autre ? Même Bourdieu qui vient de faire un article sur "comment se fabriquent les débats publics" (dans le Monde diplo) est désespérant dans ses constats...

Bonnes lectures et au plaisir de lire vos commentaires.



Flo-Avril 04/01/2012 15:39


Une recette de ma nonna demain?


Mille bisous, Flo :0010:

Incognitototo 04/01/2012 16:05



Oui, oui, super ! En plus, si c'est la nonna, j'en salive déjà...

Mille bisous itou :0010:  Pfff.... heureusement qu'on a des émoticônes infatigables, pour les faire les milles bisous, sinon gare aux lèvres gercées... 



Flo-Avril 01/01/2012 13:00


Très bonne année 2012 mon Toto


Amitiés, bisous, Flo :0012: :0052:

Incognitototo 01/01/2012 23:24



Merci, ma Flo.

Et tout, itou, à toi aussi. :0057:  :0010:



kuk 29/12/2011 13:41


Bonjour,


Bonnes fêtes de fin d'année.


 


En vous souhaitant pour cette nouvelle année de réussir à accepter la contradiction sans vous énerver et d'arriver à ne pas prendre celui qui conteste vos intéressantes analyses (sans ironie)
pour un imbécile.


 


Cela évitera les censures inutiles et les débats stériles qui ne peuvent se terminer qu'en moqueries.

Incognitototo 29/12/2011 14:08



Bonjour,

Suivez bien les débats après les articles, vous verrez que je supporte assez bien la contradiction étayée par des arguments... ça n'est pas ce que vous faisiez...

Bonnes fêtes également à vous.



Philippe Quintana 25/12/2011 17:56


En faisant de l'anthropomorphisme, je pense que d'autres bêtes à cornes auraient dû disparaitre avant ce malheureux rhinocéros qui avait un gros défaut, celui de donner de la vigueur à des
imbéciles impuissants...mais riches. Comme quoi, et ce n'est que justice, on ne peut pas tout avoir. Quoi que ?


Merci pour votre blog et vos articles qui sont un vrai régal.


Bonnes fêtes de fin d'année. 

Incognitototo 25/12/2011 19:10



Oui, l'histoire de ce pauvre rhinocéros est une vraie parabole, des nombreuses choses qui ne vont pas dans ce monde... traqué et tué par des pauvres pour des impuissants, plein de pognon, dans
l'indifférence des gouvernements, et du reste du monde, qui a tellement de problèmes par ailleurs, qui il ne faudrait pas non plus trop lui en demander...

Ravi de vous régaler et merci, ça m'encourage à persister... Faites attention quand même à ne pas trop m'encourager, parce que je peux faire pire...

Bonnes fêtes à vous également.



Flo-Avril 23/12/2011 10:29


J'espère que tu passeras un bon noël, je te le souhaite.


Je te fais mille bisous, Flo

Incognitototo 23/12/2011 14:55



Bah, je n'ai pas encore décidé de ce que j'allais faire... mais n'ayant plus d'enfants à émerveiller, Noël n'est plus une fête très signifiante pour moi...

Grosses bises ma Flo et bonnes fêtes itou.



Flo-Avril 17/12/2011 13:06


Ben jeudi alors tu vas aimer mon article


Bon week-end mon Toto


Amitiés, Flo

Incognitototo 18/12/2011 12:50



C'est quoi, c'est quoi ??? Un cotechino ? Des cappellettis ? Un rôti de veau farci ?...

Bouhouhou, va falloir attendre jeudi...

Gros bisous ma Flo.



Flo-Avril 15/12/2011 15:53


Coucou Toto, contente que tu sois devenu une Madeleine, j'espère juste que tu ne pleure pas autant qu'elle.


Mille bisous italien


Flo

Incognitototo 15/12/2011 16:31



Sì, la tua ricetta di cucina mi ha realmente ricordato tutta l'epoca della mia infanzia... Grazie mille.

Tanti baci altre tanti.



Nadrin chr 27/11/2011 13:09


 


 


Bonjour,


 


Belge de la partie accidentée du pays .(géographiquement et économiquement)


Je suis tombé sur votre blog en « tapant » subprime pour essayer de comprendre le fonctionnement de notre économie libéralisée .


Mon CV est essentiellement constitué d'une nourriture choisie et digérée selon mes envies .


J'ai toujours refusé le « bourrage de crâne » qui je pense anihile la créativité ( la recherche personnelle demande de la créativité) 50 ans


Je suis presque certain que vous ne serez pas d'accord avec moi , mais peu importe .


Mon parcours « social » qui vient de se clôturer par un retournement des divers intervenants indispensables dans l'éléboration d'une PME ( banques , cotisations etc...)


Donc faillitte suite à problèmes de santé qui ont fait passer de 150 à 60% mon implication dans cette « construction » .


Le côté positif est que je peux enfin approfondir et peaufiner ma perception de l'univers et du monde des hommes qui paraît si insignifiant en regard de l'immensité .


Sans le sous , c'est plus compliqué mais c'est faisable.


Comme j'évolue dans ce monde et pas dans les étoiles , il me semble que comprendre peut aider à évoluer à la surface de la terre .


La recherche de la compréhension de l'évolution d'un système est intéressante et même essentielle à la compréhension des interractions entre les « victimes »  ou bénéficiaires .


Ma vision est qu'au départ de toute chose (on dira la graine) peut s'élaborer une ramure qui constitue les pistes empruntées .


Au bout de ces pistes se situe le présent sous l'aspect de feuilles et de fruits .


Mais la grosse différence entre les systèmes « naturels » ( de l'univers ,aux écosystèmes et en finalité aus êtres vivants qui le composent pour ne former qu'un) et les systèmes mis en
route ou découlant tout simplement de l'existence de l'homme , c'est que la feuille ne participe pas à la production d' un fruit, qui reproduira un être semblable ou légèrement différent du
précédent .


 


Le système se complexifie toujours plus ( par apport de correctifs )au point d'arriver à une complexité qui dépasse la possible compréhension .


Dès le moment où des prévisions plausibles ne sont plus faisables , je pense qu'un tel système doit être revu de sa base et que c'est même un devoir d'intérêt général .


La perte de contrôle mène à l'inconnu et les déséquilibres inévitables qui vont avec .


Je constate que dès qu'un système échappe aux règles physiques de combinaison de la matière , il arrive à ces cas de figure .


Ces phénomènes semblent se produire sur des astres tels que la terre où la température moyenne réussit à faire démarrer la chimie complexe qui engendre le vivant .


 


Le système économique semble faire partie ce ces systèmes qui deviennent incontrolables tôt ou tard .


 


Les sujets abordés sur votre blog peuvent aider à comprendre vers où on va , mais c'est assez compliqué pour un novice et relire est indispensable à un mec comme moi , qui démarre de son
intuition .


Quand je constate que moins de 5% de l'argent brassé sert aux achats et ventes de services , objets et autres utilités à l'existence humaine , je me demande à quoi et qui servent les 95 % qui en
ont étés extraits .


La technologie qui aurait dû servir à la production de biens et services , a donc permis un rendement 20 fois supérieur aux nécéssités ?


Nécéssité est un grand mot , puisque tout le monde n'a pas le nécessaire , mais à peu de chose près ..


 


Je vois le système économique néolibéral comme étant une énorme mine qui extrait de l'argent pour le distribuer à des joueurs de poker qui « prennent leur pied » en accumulant des
jetons et méprisant de manière « contrôlée » ( par adaptations superposées de nouvelles règles qu'ils établissent ) le fourmillement des 7 milliards qui s'entrechoquent dans un
gigantesque labyrinthe .


 


Ils ont réussi à croire que l'immatériel pognon pouvait aller à l'encontre du côté limité des ressources d'un volume comme l'est la terre.


 


Est ce comme cela en gros ou différent ?


A votre convenance et envies .


 


 


Salutations


 

Incognitototo 27/11/2011 14:57



Bonjour et bienvenue,

Peut-être quelques réponses à vos interrogations dans cet article : Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la
valeur...

Article, où j'aborde le problème de la création de valeur et de la place démesurée du tertiaire, où effectivement, quand on établit la liste des besoins primaires humains, il semble que le
système soit devenu totalement fou...

Bonne lecture.



Flo-Avril 24/11/2011 11:31


Je suis venue voir le carnage des flambys et te laisser les ramasser, ben oui, les hommes aussi doivent faire le ménage. Tu me demandais la recettes des beignets de courgettes, mais je l'ai déjà
mise mon toto


Gros bisous d'amitiés, Flo

Incognitototo 24/11/2011 15:21



Pas taper, pas taper... oui, oui, je vais nettoyer tes bêtises...

Ha non, tu as mis en ligne les beignets de fleurs de courgette, pas de la courgette elle-même ou de l'aubergine... On me l'a fait pas à moi. Et je suis sûr que dans la préparation, il y a un truc
à apprendre, parce que mes beignets à moi, sont pleins de flotte...

Gros bisous itou ma Flo.