Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Solutions politiques (ou + de 400 propositions de réformes politiques...)
  • Solutions politiques (ou + de 400 propositions de réformes politiques...)
  • : Analyses et propositions de réformes politiques institutionnelles, économiques, fiscales, sociales, juridiques, et autres, issues de ma pratique professionnelle et de la vie tout simplement ; pour vraiment changer...
  • Contact

Sommaire

 

Sélection partiale des derniers articles mis en ligne

Faire-part...

À mes lectrices et lecteurs : avertissements importants !

« Après moi le déluge ! » : constats « navrants » sur plus on sait et plus on est con...

Changer par la loi et pour une « vraie révolution fiscale »... sans sortir de l’Europe...

« La société du spectacle » et « No future », nos seuls avenirs ?...

L’irrésistible progression des souverainistes et des nationalistes : l’horreur absolue... Qui est responsable ?...

Homoparentalité et « mariage pour tous » : de la réalité à la loi...

« Nul ne peut s’enrichir sans cause » : une jurisprudence malheureusement oubliée...

Rapport Gallois et compétitivité... De qui se moque-t-on ?...

« Double contrainte » : 40 ans d’accords internationaux et de lois, qui rendent fou...

La propriété privée et la finitude : des nœuds systémiques centraux...

 

Quelques classiques et textes fondateurs

Imprécis précis de fiscalité… pour en finir avec les « croyances populaires »… si, c’est possible…

(3) - Mises au point et compléments sur la TVA sociale… 

Les dettes publiques : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c’est quoi la pensée virtuelle ?

Histoires de dettes interbancaires : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c'est quoi l'économie virtuelle ?…

Exercises appliqués d’analyse systémique sur la mondialisation et à propos de la décroissance…

À ceux qui prônent un retour au Franc… et aux autres, qui manquent d’arguments pour leur répondre…

(1) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche... (début)

(1) Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur... (début)

(1) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (début)

 

Une toute petite sélection d'articles qui aurait pu figurer sous une rubrique « On ne vous dit pas tout »

Le faux débat sur l'évasion fiscale et les paradis fiscaux...

Solidarités sociales et retraites : ce qu’il faut savoir et ce qu'on ne vous dit pas ou si peu...

Vélib' : problèmes d'arithmétique élémentaires, niveau CM1…

 


Tout les articles publiés (regroupés dans l'ordre de leur parution par catégorie : du plus ancien au plus récent)

  A - Préambules

Introduction et justifications de ce blog

D’où je viens, comment je me situe, philosophie et cadre général des propositions

Petites mises au point pour comprendre la logique de ce blog et des 400 propositions…

 

B - Le programme de réformes

1 - Les institutions

2 - Les institutions

1 - Economie et fiscalité

2 - Economie et fiscalité

Santé, Sécurité Sociale et retraites

1 - Droit du travail

2 - Droit du travail

Formation - Éducation - Recherche

Justice

Emplois

Sécurité et qualité de vie

Europe

Plan de mise en œuvre des propositions

Pour conclure provisoirement

 

D - Anecdotes, réflexions et solutions suggérées

Voirie parisienne : l’honneur perdu de Delanoë qui cautionne l’ayatholisme de Baupin et Contassot

(1) - Déficit de la Sécurité Sociale… mes expériences dans l’univers kafkaïen des services de "santé" (début)

(2) - Déficit de la Sécurité Sociale… mes expériences dans l’univers kafkaïen des services de "santé" (fin)

Violence des cités… : Quand on n’a pas les mots et qu’on a tous les maux, il reste le passage à l’acte violent…

A propos d'éducation - Une lettre à Science & Vie

Médias : leur responsabilité dans l'absence de pensée…

Politique internationale : Attentats du 11 Septembre - Au-delà du bien et du mal, il me manque les mots…

Politique internationale : Combien de temps encore nous ferons-nous la guerre pour les fautes des pères ?

(1) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche… (début)

(2) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche… (fin)

Perversions des systèmes : la démocratie en danger

Nicolas Hulot : l'équation économique insoluble et insolvable…

Quelques problèmes auxquels, je réfléchis sans vraiment trouver de remède pratique…

Un problème qui me pose vraiment problème : la société du spectacle, c'est maintenant…

Suite aux présidentielles : politique-fiction sur le mode de scrutin...

(1) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (début)

(2) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (fin)

(3) - Mises au point et compléments sur la TVA sociale…

(1) - Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur... (début)

(2) - Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur… (fin)

À propos de l’intéressement des salariés aux résultats de l’entreprise…

Pour redonner à la monnaie son équivalence travail et empêcher qu’elle soit gérée comme une marchandise, faut-il éliminer les spéculateurs ?...

Souvenirs d'un vieux con, à propos du féminisme... + Épilogue

Tribune de l'action...

Tribune de l'action : rêvons un peu… avec les banques…

Divagations sur la crise... L'inconscient, cette donnée incontournable oubliée par la politique...

Le faux débat sur l'évasion fiscale et les paradis fiscaux...

Solidarités sociales et retraites : ce qu’il faut savoir et ce qu’on ne vous dit pas ou si peu…

Juste deux ou trois choses qui personnellement me soucient bien plus que l’avenir des retraites !

(1) - Burqa et loi : un débat démocratique entre citoyens - Catherine Kintzler et Incognitototo (début)

(2) - Burqa et loi : un débat démocratique entre citoyens - Catherine Kintzler et Incognitototo (suite et fin ?)

Réchauffement climatique global ou pas ? Religiosité et politique : les Verts et Europe Écologie, la nouvelle secte des béni-oui-oui…

À ceux qui prônent un retour au Franc… et aux autres, qui manquent d’arguments pour leur répondre…

(1) - Euro contre Franc : un débat démocratique entre citoyens - Laurent Pinsolle et Incognitototo (début)

(2) - Euro contre Franc : un débat démocratique entre citoyens - Laurent Pinsolle et Incognitototo (suite et fin ?)

Exercices appliqués d’analyse systémique sur la mondialisation et à propos de la décroissance…

La « lutte des places » : la septicémie de notre démocratie...

Histoires de dettes interbancaires : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c'est quoi l'économie virtuelle ?…

Les dettes publiques : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c’est quoi la pensée virtuelle ?

Imprécis précis de fiscalité… pour en finir avec les « croyances populaires »… si, c’est possible…

La propriété privée et la finitude : des nœuds systémiques centraux...

Tous les extrémistes sont de dangereux malades mentaux...

Sciences et politique : un mauvais mélange... Le cas des réchauffistes...

« Double contrainte » : 40 ans d’accords internationaux et de lois, qui rendent fou...

Rapport Gallois et compétitivité... De qui se moque-t-on ?...

« Nul ne peut s’enrichir sans cause » : une jurisprudence malheureusement oubliée...

Homoparentalité et « mariage pour tous » : de la réalité à la loi...

La politique virtuelle contre « l’économie réelle »...

L’irrésistible progression des souverainistes et des nationalistes : l’horreur absolue... Qui est responsable ?...

« La société du spectacle » et « No future », nos seuls avenirs ?...

Changer par la loi et pour une « vraie révolution fiscale »... sans sortir de l’Europe...

« Après moi le déluge ! » : constats « navrants » sur plus on sait et plus on est con...

 

G - Actualité

Investiture socialiste, quand les vieux gouvernent la France,… étonnant, non ?

A propos de la Démocratie Participative...

Un débat presque oublié… Ou comment choisir notre futur(e) président(e) ?

Tramway parisien, ils persistent et ils signent... et les conneries continuent...

Mon raisonnement à la con pour choisir un Président…

Delanoë menteur et médias complices !!!

Quelques réflexions en vrac sur les résultats du premier tour des présidentielles… et notre système démocratique.

Débat télévisé des présidentiables… le degré zéro de la politique...

Quelques sentiments et idées en vrac, avant la mise en sommeil…

Hommage à Madame Benazir Bhutto…

Constitution européenne : Appels contre le traité de Lisbonne et le déni de démocratie

Edvige, Cristina et tous les autres...

Crise financière mondiale et faillite de la banque Lehman Brothers

Burqa : la liberté et le doute doivent-ils profiter à l’obscurantisme ?… Réflexions et solutions alternatives…

Revue de presse et informations complémentaires sur les retraites…

L’Islande, oubli ou désinformation ?... La révolution, dont (presque) personne ne parle…

Islande, les suites de leur révolution… ou les débats que nous évitons en France…

Mitterrand : l’imposture de la gauche - 10 mai 1981 : la commémoration du deuil de la gauche…

Les dettes souveraines : l’arnaque d’un demi-siècle de mensonges, ou de qui se moque-t-on ?…

11 septembre : la commémoration des amnésiques…

Primaires socialistes : allez-y...

« Votez, pour eux !... »

Croyances et politique : variations et élucubrations sur un second tour...

En vrac...

Compte-rendu d'étape de la présidence Hollande : toujours plus de la même chose : 1 / changement : 0,001

C’est la rentrée... Tous les gens qui s’offusquent de l’incivisme ou de l’immoralité de Bernard Arnault m’emmerdent...

Tribune de l’action : séparer les activités des banques (urgent et important !)... 

Fin de la souveraineté économique des pays et de la démocratie européenne...

À mes lectrices et lecteurs : avertissements importants !

 

E - Émotions, sentiments, humeurs, rires...

Une lettre anonyme que l'INSEE ne recevra pas...

Europe, après la victoire du "non" : les politiques me fatiguent et les journalistes aussi...

Nouvelles cartes grises : carton rouge aux eurocrates qui ont encore frappé très fort…

Quelqu'un connaît-il un descendant de Champollion ? Ou de quoi parlent 2 amis experts-comptables quand ils se rencontrent ?

Insécurité routière... pardonnez-moi, je me défoule...

Je n’ai rien à dire… ou presque…

Lettre à la direction d’un hôpital ou comment sont utilisés nos impôts...

Sarkozy élu… pour partager ma bile… et message(s) à cette gauche atteinte de crétinisme avancé…

Tous derrière Delanoë… pour sauver le monde en plantant des carottes…

Tramway parisien : le bal des cocus continue… et la mascarade passe…

ASSEDIC (et autres) : qui sont les crétins qui écrivent les directives ?...

Une journée dans les bas-fonds de la justice française...

Michel Onfray… Au secours ! La pensée dogmatique et l’ostracisme sont de retour…

Juste pour rire... le langage politique… 

Service des urgences de l’hôpital Tenon : la « honte » de nos services de santé…

Divagations sur le consentement, la sexualité et autres considérations sociales…

Partage d’émotions : quand les humains comprennent ce qui les réunit plus que ce qui les divise...

Une symbolique de 2012 : pour rire jaune… 

Récréation philosophique…

Mes interrogations du moment... ou quand le vide politique ne présage rien de bon...

Nouvelles du « monde du travail » dans la France d’aujourd’hui… interdit au moins de 18 ans…

Nouvelles de la barbarie, de l’individualisme et de l’indifférence…

11 Novembre, hommage et mémoire…

Chine-USA : « Une guerre sans limite »…

Spécial vœux 2012, le temps des bilans… hommage posthume au Diceros bicornis longipes...

"L’Université des Va-nu-pieds", quand les hommes comprennent ce qui les relie…

Faire-part de vie...

Être un homme de gauche, par Alex Métayer...

Le pouvoir des banques, le cas d’école : Goldman Sachs...

Des vœux pour 2014 que je fais miens !...  

Faire-part...

 

  F - Ville de Paris : urbanisme et politique...

Informations sur la catégorie : "Ville de Paris : urbanisme et politique..."

Voirie parisienne : l'honneur perdu de Delanoë qui cautionne l'ayatholisme de Baupin et Contassot

A propos de la Démocratie Participative...

Violence des cités... : Quand on n'a pas les mots et qu'on a tous les maux, il reste le passage à l'acte violent...

Tramway parisien, ils persistent et ils signent... et les conneries continuent...

Delanoë menteur et médias complices !!!

Insécurité routière... pardonnez-moi, je me défoule...

Tous derrière Delanoë… pour sauver le monde en plantant des carottes…

L’Omerta sur Michel Charzat, liste différente de Paris 20ème

Tramway parisien : le bal des cocus continue… et la mascarade passe…

Vélib' : problèmes d'arithmétique élémentaires, niveau CM1…

 

H - Livre d'or des commentaires et autres...

 

Rechercher

Diverses infos pratiques

    

Syndication (RSS : 2.0) - Pour être prévenu(e) des derniers article mis en ligne

Pour préserver un ordre de présentation cohérent sur ce blog, j'ai dû modifier les dates de publication (c'était le système Over-Blog qui voulait ça). Donc, je ne proposais pas de lien de syndication, car celui-ci ne donnait pas la réalité des derniers articles publiés.

Depuis, tout a changer en pire et cette option n'est plus possible.

Aussi, si vous voulez être tenu au courant des dernières publications ou encore du déménagement de ce blog sur une autre plate-forme abonnez-vous à la newsletter (deuxième pavé en partant du haut à droite). Pour information, je n'ai pas accès aux mails complets des inscrits et ne peux donc en faire aucune utilisation détournée.

Merci.

 

 

Quoi que vous inspire ces textes, merci de prendre le temps de laisser vos commentaires, avis et propositions ; ils sont une source précieuse pour les faire évoluer... Soit en cliquant sur le lien "Ecrire un commentaire" qui se trouve à la suite de chaque article, soit pour les commentaires généraux, avis, propositions, réactions, discussions, états d'âme et "coucou", ... en cliquant directement sur le ien suivant : "Livre d'or des commentaires et autres..."

 

 

24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 11:00

Première date de publication : 30/04/2007

Date de la dernière mise à jour : 30/04/2007

 

   
Vous connaissez mon goût pour les chiffres… Alors, suite à ces élections, j’ai eu envie d’analyser, par moi-même, les résultats des scrutins des présidentielles.
 
Depuis 1965, cela nous donne les tableaux qui suivent (Sources : Wikipédia) ; je vous ai mâché le travail de décryptage en vous surlignant en jaune ce qui, à mon sens, constitue des points remarquables :
 
 




 
Quels constats en tirer, sans que cela ne devienne des vérités absolues ?
 
Depuis 50 ans, la France est durablement et profondément un pays de droite.
 
À l’image, probablement, de la sombre période pétainiste qui n’a jamais été exorcisée par les Français et qui continue dans l’inconscient collectif à agir comme une tentation jamais purgée.
À part en 1981, où le total des voix de gauche au premier tour est supérieur d’à peine 0,7 % à celles de droite, on peut vraiment se demander comment Mitterrand a pu être élu, et surtout réélu en 1988… et par-dessus tout, en ayant une majorité à l’Assemblée nationale… À moins que, définitivement, il n’ait été finalement perçu que comme un homme de droite déguisé en homme de gauche, uniquement pour arriver au pouvoir… opinion que je partage, depuis toujours, avec moi-même.
 
Par ailleurs, les « bayrouistes » m’excuseront pour le classement à droite, mais il faut appeler un chat un chat ; à ce que je sache, son leader a beau nous seriner qu’il n’est ni à gauche, ni à droite, son positionnement centre droit, son programme et surtout ses actes décident pour lui.
 
Si les reports de voix se font conformément aux résultats du premier tour (63,67 % pour le total des voix de droite !!!), c’est plié : nous prenons du Sarkozy pour au moins 5 ans… et plus, si le masochisme des Français en redemande.
 
Ces deux dernières assertions m’inspirent une question…
 
 
Qu’est-ce qu’un programme de droite ou de gauche ?
 
Pour beaucoup de ceux qui ont réussi à lire les mesures que, je propose jusqu’au bout, et s’ils perdent de vue les buts à atteindre, la logique et la globalité du plan, leur classement est évident, je suis un homme de droite… Finalement, à bien des égards, je suis bien plus radical que tous nos candidats de droite, puisque j’ose dire qu’il faut supprimer l’ISF, l’IS sur les bénéfices non distribués, réaménager la TP, supprimer et fiscaliser tous les prélèvements sociaux, libéraliser et simplifier le droit du travail, et cetera, et cetera.
C’est vrai finalement, d’avoir un passé d’anarcho-syndicaliste forcené, pratiquant orthodoxe de l’autogestion et même des communautés, ne me met pas à l’abri d’avoir viré ma cuti, tout en niant que c’est ce qui m’est arrivé… Et pourtant, ma rage face aux injustices, à la misère, aux inégalités, … est non seulement intacte, mais va en grandissant au fur et à mesure que je mesure mon impuissance à changer les destins, mais également la vacuité et la malhonnêteté de ceux qui voudraient nous faire croire qu’ils sont capables de le faire pour nous.
 
Au fond, ce qui a vraiment changé dans mon positionnement, c’est que j’ai appris, de mes expériences des groupes sociaux, que ce n’est pas le but visé qui doit indiquer le chemin à suivre ; mais je n’ai rien perdu de mon désir d’une société qui permettrait à chacun (pour faire court) de vivre « heureux », je pense toujours et plus que jamais que les structures induisent les comportements des gens, ainsi que les « maladies » sociales et individuelles, j’espère toujours que la culture et la science triompheront de tous les maux des hommes, je vise toujours à ce qu’un jour il n’y ait plus de patron ou plutôt à ce que chacun devienne son propre patron ; en cela je me distingue clairement de la droite et de son idéologie sous-jacente.
Sarkozy a au moins ce mérite, c’est qu’il clarifie le débat. Il dit clairement qu’il croit à l’inné plus qu’à l’acquis, qu’il veut consolider la hiérarchie sociale pyramidale, qu’il ne croit pas qu’on traite la misère par la culture, qu’il faut se défendre de tous ceux qui se dressent face à l’autorité, de ceux qui revendiquent des droits, qu’il faut un appareil d’état fort pour protéger les nantis, que les exclus méritent ce qui leur arrive en ne faisant aucun effort, … Bref, il a une vision de la société où le changement serait surtout pour faciliter le travail des prédateurs de pouvoir et d’argent, plutôt que d’essayer d’aménager le système pour multiplier les chances de chacun pour qu’il trouve sa place et son bonheur dans cette société.
Ça fait effectivement de grandes différences avec ce que moi, je souhaite, car je rappelle à ceux à qui cela aurait échappé que toutes mes mesures économiques et fiscales n’ont pas d’autres buts que de créer de nouvelles richesses et de l’emploi, ainsi que de démultiplier l’efficacité des services publics, pour générer les ressources nécessaires à de grands programmes sociaux, d’éducation, de justice de redistribution, de solidarité, de responsabilité, de santé, d’aménagements du territoire, etc. Sujet tabou que ce problème du financement et de la création de ressources supplémentaires, totalement absent du débat présidentiel puisqu’aucun n’a su nous dire comment il allait financer ses propositions ; comme est absent le débat sur la mondialisation et ses effets mortifères sur notre économie (mais il en est de même avec l’entrée des nouveaux membres de la CE) ou comment nous allons lutter contre le rouleau compresseur des pays émergents ; et non accessoirement encore, comment nous allons mettre un terme au gouffre financier et à l’inefficacité chronique que représente le paritarisme à la française…
Les comptables sont vraiment des gens chiants, ils sont toujours là pour jouer les rabat-joies et rappeler les limites des pensées magiques de ceux qui prennent leurs désirs pour des réalités…
 
Est-ce que j’ai répondu à la question initiale ? Il me semble que oui, plutôt que de parler de positionnement idéologique des actes, il faut aujourd’hui que ceux qui pensent la politique comprennent qu’il n’y a pas nécessairement de lien entre une mesure politique et les résultats souhaités. Si la gauche pouvait, un jour, faire son « aggiornamento » dans sa façon de penser les solutions, nous pourrions, enfin, réellement en finir avec toutes les déceptions qu’elle a engendrées à chaque fois qu’elle a exercé le pouvoir.
Donc, par exemple, la question n’est pas : « est-ce que de supprimer l’ISF est une mesure de droite ou de gauche » ; c’est pourquoi, dans quel but et avec quels aménagements, dans ce contexte donné est-il bon de supprimer l’ISF ? Si on tient mordicus à la valeur idéologique symbolique de l’ISF (faire payer les riches en patrimoine !!!), alors qu’il y a tant d’autres manières de les faire payer sans les faire fuir, sans les braquer, en réalisant des économies sur les structures de recouvrement et en débloquant les freins à l’investissement, alors, on restera un indécrottable idéologue de gauche, à mes yeux, à classer au même rang que tous les ayatollahs extrémistes qui emmerdent la planète entière depuis toujours et particulièrement en ce moment.
 
Et pour terminer ce laïus, alors oui, je ne me reconnais dans aucune des propositions, ni aucun des buts que Sarkozy poursuit, malheureusement, je suis, tout aussi également résolument anti-Royal, à cause des solutions qu’elle propose, alors que je partage tous ses objectifs…
Mais, je crois bien que les presque 19 % de voix de Bayrou sont une illustration parfaite que la pensée des citoyens est en train d’évoluer dans cette voie. Dommage que son positionnement « ni-ni » le conduit à abandonner une pensée radicale, pourtant nécessaire à ce que ses propositions soient à la hauteur des enjeux.
 
 
Quels autres constats faire sur les résultats ?
 
Depuis toujours j’entends que les abstentions profitent à la droite, mais, à l’épreuve des chiffres, cette assertion n’a aucun fondement… Les seules choses que l’on peut vraiment affirmer c’est que :
  • 1 - presque 25 % des Français n’ont pas bougé le petit doigt pour empêcher Le Pen de passer ; probablement les mêmes qui sauraient s’adapter, sans l’ombre d’une mauvaise conscience, à une nouvelle occupation allemande et qui ressortiraient, tout aussi également, les drapeaux français à la libération, …
  • 2 - les reports de voix ne se font jamais tels qu’ils devraient être, selon la répartition des premiers tours ; ça, c’est un vrai mystère… Définitivement est-ce que cela veut dire que le positionnement politique des électeurs est à géométrie variable ? Plus probablement, je pencherais plutôt sur le problème que pose la personnification de la politique… Dans notre système démocratique, on ne vote pas pour des idées, des programmes et des compétences, mais sur le charisme et le pouvoir de séduction des leaders. Alors, effectivement en fonction des affinités humaines que les uns ou les autres inspirent, il devient assez facile que des voix se promènent de la droite à la gauche et vice-versa, sans aucune cohérence par rapport aux propositions que portent les candidats.  
  • 3 - la démocratie fonctionne au mieux avec 84 % des voix et au pire avec 70 % des voix, … À quelle légitimité conduit notre système ? Même avec le taux de participation record du denier scrutin (il faut remonter en 1965 pour avoir un meilleur taux), Sarkozy ne représentera jamais que 26 % des électeurs inscrits… Le deuxième tour validera toujours le moins pire aux yeux des électeurs, sans jamais donner la moindre légitimité au candidat élu…
  • 4 - bien que représentant moins d’électeurs que la droite, la gauche a toujours pu présenter autant de candidats ou plus de candidats que la droite… Étonnant, non ? Est-ce un hasard, alors qu’un Dupont-Aignan, qui représentait une vraie alternative innovante, n’a pas réussi à obtenir ses 500 signatures ? Chercher l’erreur, le complot et/ou la bêtise de la gauche, vous-même…
 
A ma connaissance, je ne connais pas d’étude qui recenserait, les pourquoi, les motivations et la composition sociologique des trois premiers constats et surtout, des absents de l’expression démocratique. Comment est-ce possible qu’entre 16 et 36 % de la population (et plus aux législatives) ne se sente pas concernée par les élections ? Ça reste un vrai mystère pour moi qui n’ai jamais raté une élection, sauf une européenne où je suis arrivé en retard au bureau de vote à cause d’embouteillages…
 
 
Les perversions de notre système démocratique continuent…
 
C’est une évidence, dans un système bipolaire et à majorité absolue, on sait par expérience, que ce sont les minorités (les centristes, les indécis, les « je change d’opinion comme de chemise », les pêcheurs à la ligne, les extrémistes, …) qui font ou défont les majorités.
On le sait d’autant mieux que c’est une expérience quotidienne du fonctionnement des entreprises, sans les 51 % de majorité aucun conseil d’administration n’est à l’abri de se faire virer, parce qu’un minoritaire aura changé d’avis et d’alliance.
De même, compte tenu de la versatilité des électeurs, il n’est pas exclu qu’un Sarkozy ou une Royal puisse être élu et se retrouver 2 mois plus tard sans majorité pour gouverner à l’Assemblée nationale.
Définitivement, il faut entériner ces faits qui sont de vraies plaies pour la démocratie… C’est pourquoi, entre autres, j’ai proposé ce système de vote en 4 expressions en 2 tours et sur liste unique, avec une semi-proportionnelle ( B - 1 - Les institutions (début) ), qui permet de donner une vraie majorité à un programme, sans qu’il y ait besoin de toutes les puantes tractations auxquelles nous assistons en ce moment ; en contrepartie, je limite la durée des mandats à 4 ans et le nombre de réélections possibles à 3.
 
Non accessoirement, je me demande toujours : est-ce les Français qui sont profondément à droite ou est-ce la personnification du système qui leur fait préférer les représentants les mieux « burnés », à leurs yeux, parce que ça rassure plus que les « chiffes molles ».
J’attends qu’un psychosociologue nous fasse un jour une étude comparative des profils des candidats de ces 30 dernières années et des motivations de leurs électeurs. Je suis quasiment sûr que nous aurions de drôles de surprises sur les motivations profondes des choix… Je pense que le cerveau reptilien des électeurs domine encore leurs choix et qu’ils votent comme s’ils avaient à choisir le « dos argenté » susceptible de protéger le mieux la tribu ou du moins celui qui se sera montré le plus fort dans les joutes oratoires opposant les candidats… La stratégie payante de Bayrou, tapant à gauche et à droite, est une illustration parfaite de ce qu’il faut faire pour récupérer de la considération, alors que son programme est à peu près aussi intéressant que les vacances de « oui-oui » à l’île de Ré…
Tout le monde se souvient comment Giscard a désarçonné Mitterrand avec son « monopole du cœur », puis plus tard comment Mitterrand a écrabouillé Giscard avec son « homme du passif », ainsi que Chirac en le remettant à sa place de « premier ministre ». Vraiment si c’est là-dessus que se joue l’avenir d’un pays, c’est triste et, si j’étais un facho, j’en viendrais même à penser qu’il faudrait faire passer un « diplôme de capacité à la démocratie » pour avoir le droit de voter… Selon mon hypothèse, un Tapie ferait probablement encore 20 % des voix, juste avec son bagou et sa voix grave… Alors, je suis fort pessimiste sur les chances de Royal qui, outre son programme inefficace et dangereux pour l"économie, a (de mon seul point de vue totalement suggestif) le charisme d’une huître…
 
Ce système démocratique est vraiment, pour moi, le comble de l’inefficacité et de la perversion… qui autorisent les électeurs à continuer à se comporter comme des enfants.
 
 
Pour conclure provisoirement…
 
Désolé pour mon amie Claude et la peine qu’elle a de voir que la droite va, encore une fois, détenir tous les leviers décisionnels de ce pays (ce qui est une horreur en soi, je l’admets), mais, j’ai fait une promesse que je ne pourrai pas tenir… je crois bien que je ne me déplacerai même pas pour le second tour… ou alors, ça sera pour voter blanc.
Désolé pour tous ceux qui vont morfler avec Sarkozy, mais plus personne ne me fera voter pour le moins pire, où, alors il faudra qu’il y ait le feu à la maison, comme en 2002 ou que Royal annonce clairement que DSK sera premier ministre !
 
Nous méritons la punition Sarkozy… pour que les vieux démons se confrontent, enfin, à la réalité. Sans cette douloureuse catharsis salvatrice et rédemptrice, la gauche perdra définitivement son âme et son intelligence.

Partager cet article

Repost 0
Publié par : Incognitototo - dans G - Actualité
commenter cet article

commentaires

Infreequentable 03/05/2007 12:41

Ca c'est parce que "tor" laisse passer la demande d'IP d'over-blog. Mais pourquoi le 6ème ? Peut-être l'original de la ligne à l'abonnement... Bref, je reste identifiable pour toi, jeune homme. Donc pour les RG et la défense nationale... Quoique je ne comprends pas là non plus, puisque le dernier qui a essayé pour le compte de la DGSE n'y est pas arrivé. Pas doué le gusse. A suivre !

Infreequentable 30/04/2007 18:44

Pour le moment j'utilise Tor fixée en grande bretagne... Mais tu peux constater que le site d'over-blog garde quand même le numéro de ma machine en mémoire....
Faudra que je change de machine, c'est tout, en en remettant une autre en route... Ou en acheter une que je baptiserait Jacques Chirac rien que pour faire ch... le monde !

Incognitototo 02/05/2007 14:55

??? En Grande Bretagne ??? Ton adresse IP renvoie à une Freebox dans le 6ème arrondissement... C'est normal ?

Infreequentable 30/04/2007 09:30

Mon ami anonyme,
Je crois que Royal s'écrit sans "e" et tapie avec 1 "e"... Mais je ne suis plus sûr de rien depuis quelques temps : Comme promis, j'ai voté pour la première la semaine dernière, pour disqualisfier JMLP... Mais depuis j'ai putainement mal au bras gauche... Qu'on s'inquiète pour mon palpitant dans mon entourage (T'en fais pas, je le soigne à coup de Jameson de la grande maison Ricard : c'est excellent !)
Pour l'heure, nous focalisons tous bien trop pour cette élection là, désespérant qu'il y aura une "dynamique présidentielle" pour la suivante... Car c'est celle de juin qui reste la plus importante : on le voit bien dans les "manoeuvres du centre mou" entre apparatchiks et chef de tribu !
L'un dans l'aute, c'est cet été que nous saurons à quelle sauce nous allons être croqué, avec les DDOEF et DDOES qui vont suivre. RDV en septembre, quand nous aurons dércypté toutes les "nouvelles mesures".
Sauf si je passe à la torche à plasma ma machine et mes blogs, naturellement, d'ici là : les "nuisibles" du pays sont un peu partout ! Et je sais ce qu'il en coûte, de l'action des nuisibles (quoique les miens, j'ai pu les éliminer ou les faire taire ! Sont rentrés dans le rang fissa dès que j'ai montré ma "force de frappe").
Bien à toi !

Incognitototo 30/04/2007 15:15

Tu as parfaitement raison pour l'orthographe des noms propres,... mais où avais-je la tête ???Décidemment, tu y tiens à passer ton PC à la torche à plasma... Il va juste falloir s'équiper de générateur d'adresse IP fictive... ou passer par des sites qui le font pour toi... C'est chiant, mais efficace... Mais de toute façon, tu sais bien que ça ne servirait à rien puisque les fournisseurs d'accès ont l'obligation de garder des archives de tous leurs mouvements réseau au moins un an et qu'en réalité ils gardent tout... Pour le reste tout est possible... Amicalement..Toto