Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Solutions politiques (ou + de 400 propositions de réformes politiques...)
  • Solutions politiques (ou + de 400 propositions de réformes politiques...)
  • : Analyses et propositions de réformes politiques institutionnelles, économiques, fiscales, sociales, juridiques, et autres, issues de ma pratique professionnelle et de la vie tout simplement ; pour vraiment changer...
  • Contact

Sommaire

 

Sélection partiale des derniers articles mis en ligne

Faire-part...

À mes lectrices et lecteurs : avertissements importants !

« Après moi le déluge ! » : constats « navrants » sur plus on sait et plus on est con...

Changer par la loi et pour une « vraie révolution fiscale »... sans sortir de l’Europe...

« La société du spectacle » et « No future », nos seuls avenirs ?...

L’irrésistible progression des souverainistes et des nationalistes : l’horreur absolue... Qui est responsable ?...

Homoparentalité et « mariage pour tous » : de la réalité à la loi...

« Nul ne peut s’enrichir sans cause » : une jurisprudence malheureusement oubliée...

Rapport Gallois et compétitivité... De qui se moque-t-on ?...

« Double contrainte » : 40 ans d’accords internationaux et de lois, qui rendent fou...

La propriété privée et la finitude : des nœuds systémiques centraux...

 

Quelques classiques et textes fondateurs

Imprécis précis de fiscalité… pour en finir avec les « croyances populaires »… si, c’est possible…

(3) - Mises au point et compléments sur la TVA sociale… 

Les dettes publiques : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c’est quoi la pensée virtuelle ?

Histoires de dettes interbancaires : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c'est quoi l'économie virtuelle ?…

Exercises appliqués d’analyse systémique sur la mondialisation et à propos de la décroissance…

À ceux qui prônent un retour au Franc… et aux autres, qui manquent d’arguments pour leur répondre…

(1) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche... (début)

(1) Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur... (début)

(1) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (début)

 

Une toute petite sélection d'articles qui aurait pu figurer sous une rubrique « On ne vous dit pas tout »

Le faux débat sur l'évasion fiscale et les paradis fiscaux...

Solidarités sociales et retraites : ce qu’il faut savoir et ce qu'on ne vous dit pas ou si peu...

Vélib' : problèmes d'arithmétique élémentaires, niveau CM1…

 


Tout les articles publiés (regroupés dans l'ordre de leur parution par catégorie : du plus ancien au plus récent)

  A - Préambules

Introduction et justifications de ce blog

D’où je viens, comment je me situe, philosophie et cadre général des propositions

Petites mises au point pour comprendre la logique de ce blog et des 400 propositions…

 

B - Le programme de réformes

1 - Les institutions

2 - Les institutions

1 - Economie et fiscalité

2 - Economie et fiscalité

Santé, Sécurité Sociale et retraites

1 - Droit du travail

2 - Droit du travail

Formation - Éducation - Recherche

Justice

Emplois

Sécurité et qualité de vie

Europe

Plan de mise en œuvre des propositions

Pour conclure provisoirement

 

D - Anecdotes, réflexions et solutions suggérées

Voirie parisienne : l’honneur perdu de Delanoë qui cautionne l’ayatholisme de Baupin et Contassot

(1) - Déficit de la Sécurité Sociale… mes expériences dans l’univers kafkaïen des services de "santé" (début)

(2) - Déficit de la Sécurité Sociale… mes expériences dans l’univers kafkaïen des services de "santé" (fin)

Violence des cités… : Quand on n’a pas les mots et qu’on a tous les maux, il reste le passage à l’acte violent…

A propos d'éducation - Une lettre à Science & Vie

Médias : leur responsabilité dans l'absence de pensée…

Politique internationale : Attentats du 11 Septembre - Au-delà du bien et du mal, il me manque les mots…

Politique internationale : Combien de temps encore nous ferons-nous la guerre pour les fautes des pères ?

(1) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche… (début)

(2) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche… (fin)

Perversions des systèmes : la démocratie en danger

Nicolas Hulot : l'équation économique insoluble et insolvable…

Quelques problèmes auxquels, je réfléchis sans vraiment trouver de remède pratique…

Un problème qui me pose vraiment problème : la société du spectacle, c'est maintenant…

Suite aux présidentielles : politique-fiction sur le mode de scrutin...

(1) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (début)

(2) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (fin)

(3) - Mises au point et compléments sur la TVA sociale…

(1) - Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur... (début)

(2) - Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur… (fin)

À propos de l’intéressement des salariés aux résultats de l’entreprise…

Pour redonner à la monnaie son équivalence travail et empêcher qu’elle soit gérée comme une marchandise, faut-il éliminer les spéculateurs ?...

Souvenirs d'un vieux con, à propos du féminisme... + Épilogue

Tribune de l'action...

Tribune de l'action : rêvons un peu… avec les banques…

Divagations sur la crise... L'inconscient, cette donnée incontournable oubliée par la politique...

Le faux débat sur l'évasion fiscale et les paradis fiscaux...

Solidarités sociales et retraites : ce qu’il faut savoir et ce qu’on ne vous dit pas ou si peu…

Juste deux ou trois choses qui personnellement me soucient bien plus que l’avenir des retraites !

(1) - Burqa et loi : un débat démocratique entre citoyens - Catherine Kintzler et Incognitototo (début)

(2) - Burqa et loi : un débat démocratique entre citoyens - Catherine Kintzler et Incognitototo (suite et fin ?)

Réchauffement climatique global ou pas ? Religiosité et politique : les Verts et Europe Écologie, la nouvelle secte des béni-oui-oui…

À ceux qui prônent un retour au Franc… et aux autres, qui manquent d’arguments pour leur répondre…

(1) - Euro contre Franc : un débat démocratique entre citoyens - Laurent Pinsolle et Incognitototo (début)

(2) - Euro contre Franc : un débat démocratique entre citoyens - Laurent Pinsolle et Incognitototo (suite et fin ?)

Exercices appliqués d’analyse systémique sur la mondialisation et à propos de la décroissance…

La « lutte des places » : la septicémie de notre démocratie...

Histoires de dettes interbancaires : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c'est quoi l'économie virtuelle ?…

Les dettes publiques : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c’est quoi la pensée virtuelle ?

Imprécis précis de fiscalité… pour en finir avec les « croyances populaires »… si, c’est possible…

La propriété privée et la finitude : des nœuds systémiques centraux...

Tous les extrémistes sont de dangereux malades mentaux...

Sciences et politique : un mauvais mélange... Le cas des réchauffistes...

« Double contrainte » : 40 ans d’accords internationaux et de lois, qui rendent fou...

Rapport Gallois et compétitivité... De qui se moque-t-on ?...

« Nul ne peut s’enrichir sans cause » : une jurisprudence malheureusement oubliée...

Homoparentalité et « mariage pour tous » : de la réalité à la loi...

La politique virtuelle contre « l’économie réelle »...

L’irrésistible progression des souverainistes et des nationalistes : l’horreur absolue... Qui est responsable ?...

« La société du spectacle » et « No future », nos seuls avenirs ?...

Changer par la loi et pour une « vraie révolution fiscale »... sans sortir de l’Europe...

« Après moi le déluge ! » : constats « navrants » sur plus on sait et plus on est con...

 

G - Actualité

Investiture socialiste, quand les vieux gouvernent la France,… étonnant, non ?

A propos de la Démocratie Participative...

Un débat presque oublié… Ou comment choisir notre futur(e) président(e) ?

Tramway parisien, ils persistent et ils signent... et les conneries continuent...

Mon raisonnement à la con pour choisir un Président…

Delanoë menteur et médias complices !!!

Quelques réflexions en vrac sur les résultats du premier tour des présidentielles… et notre système démocratique.

Débat télévisé des présidentiables… le degré zéro de la politique...

Quelques sentiments et idées en vrac, avant la mise en sommeil…

Hommage à Madame Benazir Bhutto…

Constitution européenne : Appels contre le traité de Lisbonne et le déni de démocratie

Edvige, Cristina et tous les autres...

Crise financière mondiale et faillite de la banque Lehman Brothers

Burqa : la liberté et le doute doivent-ils profiter à l’obscurantisme ?… Réflexions et solutions alternatives…

Revue de presse et informations complémentaires sur les retraites…

L’Islande, oubli ou désinformation ?... La révolution, dont (presque) personne ne parle…

Islande, les suites de leur révolution… ou les débats que nous évitons en France…

Mitterrand : l’imposture de la gauche - 10 mai 1981 : la commémoration du deuil de la gauche…

Les dettes souveraines : l’arnaque d’un demi-siècle de mensonges, ou de qui se moque-t-on ?…

11 septembre : la commémoration des amnésiques…

Primaires socialistes : allez-y...

« Votez, pour eux !... »

Croyances et politique : variations et élucubrations sur un second tour...

En vrac...

Compte-rendu d'étape de la présidence Hollande : toujours plus de la même chose : 1 / changement : 0,001

C’est la rentrée... Tous les gens qui s’offusquent de l’incivisme ou de l’immoralité de Bernard Arnault m’emmerdent...

Tribune de l’action : séparer les activités des banques (urgent et important !)... 

Fin de la souveraineté économique des pays et de la démocratie européenne...

À mes lectrices et lecteurs : avertissements importants !

 

E - Émotions, sentiments, humeurs, rires...

Une lettre anonyme que l'INSEE ne recevra pas...

Europe, après la victoire du "non" : les politiques me fatiguent et les journalistes aussi...

Nouvelles cartes grises : carton rouge aux eurocrates qui ont encore frappé très fort…

Quelqu'un connaît-il un descendant de Champollion ? Ou de quoi parlent 2 amis experts-comptables quand ils se rencontrent ?

Insécurité routière... pardonnez-moi, je me défoule...

Je n’ai rien à dire… ou presque…

Lettre à la direction d’un hôpital ou comment sont utilisés nos impôts...

Sarkozy élu… pour partager ma bile… et message(s) à cette gauche atteinte de crétinisme avancé…

Tous derrière Delanoë… pour sauver le monde en plantant des carottes…

Tramway parisien : le bal des cocus continue… et la mascarade passe…

ASSEDIC (et autres) : qui sont les crétins qui écrivent les directives ?...

Une journée dans les bas-fonds de la justice française...

Michel Onfray… Au secours ! La pensée dogmatique et l’ostracisme sont de retour…

Juste pour rire... le langage politique… 

Service des urgences de l’hôpital Tenon : la « honte » de nos services de santé…

Divagations sur le consentement, la sexualité et autres considérations sociales…

Partage d’émotions : quand les humains comprennent ce qui les réunit plus que ce qui les divise...

Une symbolique de 2012 : pour rire jaune… 

Récréation philosophique…

Mes interrogations du moment... ou quand le vide politique ne présage rien de bon...

Nouvelles du « monde du travail » dans la France d’aujourd’hui… interdit au moins de 18 ans…

Nouvelles de la barbarie, de l’individualisme et de l’indifférence…

11 Novembre, hommage et mémoire…

Chine-USA : « Une guerre sans limite »…

Spécial vœux 2012, le temps des bilans… hommage posthume au Diceros bicornis longipes...

"L’Université des Va-nu-pieds", quand les hommes comprennent ce qui les relie…

Faire-part de vie...

Être un homme de gauche, par Alex Métayer...

Le pouvoir des banques, le cas d’école : Goldman Sachs...

Des vœux pour 2014 que je fais miens !...  

Faire-part...

 

  F - Ville de Paris : urbanisme et politique...

Informations sur la catégorie : "Ville de Paris : urbanisme et politique..."

Voirie parisienne : l'honneur perdu de Delanoë qui cautionne l'ayatholisme de Baupin et Contassot

A propos de la Démocratie Participative...

Violence des cités... : Quand on n'a pas les mots et qu'on a tous les maux, il reste le passage à l'acte violent...

Tramway parisien, ils persistent et ils signent... et les conneries continuent...

Delanoë menteur et médias complices !!!

Insécurité routière... pardonnez-moi, je me défoule...

Tous derrière Delanoë… pour sauver le monde en plantant des carottes…

L’Omerta sur Michel Charzat, liste différente de Paris 20ème

Tramway parisien : le bal des cocus continue… et la mascarade passe…

Vélib' : problèmes d'arithmétique élémentaires, niveau CM1…

 

H - Livre d'or des commentaires et autres...

 

Rechercher

Diverses infos pratiques

    

Syndication (RSS : 2.0) - Pour être prévenu(e) des derniers article mis en ligne

Pour préserver un ordre de présentation cohérent sur ce blog, j'ai dû modifier les dates de publication (c'était le système Over-Blog qui voulait ça). Donc, je ne proposais pas de lien de syndication, car celui-ci ne donnait pas la réalité des derniers articles publiés.

Depuis, tout a changer en pire et cette option n'est plus possible.

Aussi, si vous voulez être tenu au courant des dernières publications ou encore du déménagement de ce blog sur une autre plate-forme abonnez-vous à la newsletter (deuxième pavé en partant du haut à droite). Pour information, je n'ai pas accès aux mails complets des inscrits et ne peux donc en faire aucune utilisation détournée.

Merci.

 

 

Quoi que vous inspire ces textes, merci de prendre le temps de laisser vos commentaires, avis et propositions ; ils sont une source précieuse pour les faire évoluer... Soit en cliquant sur le lien "Ecrire un commentaire" qui se trouve à la suite de chaque article, soit pour les commentaires généraux, avis, propositions, réactions, discussions, états d'âme et "coucou", ... en cliquant directement sur le ien suivant : "Livre d'or des commentaires et autres..."

 

 

9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 11:00

 

 
Inutile de revenir sur le résultat de ces présidentielles… de toute façon, comme au dernier référendum sur l’Europe, quel qu’aurait été le résultat, nous aurions été perdants… De savoir, si nous sommes plus ou moins perdants aujourd’hui, maintenant que Sarkozy triomphe, n’y changera rien…
 
Inutile de s’offusquer de l’attitude de tous ceux qui se réjouissent de cette victoire, ils verront bien assez tôt que le phénomène Sarkozy n’était que du vent, ils comprendront bien assez vite que la matraque n’épargnera que ceux qui peuvent lui être, personnellement, utiles pour garder sa place…
 
Inutile de revenir sur le danger de psychose qui guette tous les électeurs de Sarkozy, qui a su si bien décomplexer :
- toutes les « honnêtes gents qui travaillent » qui ne s’offusquent pas d’avoir élu un Chirac 2 fois ; en particulier et par exemple, les « petits commerçants et artisans » (82 % ont voté Sarkozy), qui en ont assez de la « racaille et des fainéants », mais qui continueront sans vergogne à ne pas déclarer au fisc environ un tiers de leur CA, en pensant que c’est quand même moins grave que de voler un scooter…
- tous les racistes dans l’âme, honteux de leurs tendances, qui trouvent dans le discours sécuritaire et identitaire de Sarkozy, les bases réelles et honorables pour exprimer en toute impunité un ersatz rassurant de leurs pensées profondes et dégueulasses…
- tous les Rmistes, chômeurs et autres exclus français qui continuent à penser que les étrangers leur volent leur pain et leurs allocations, alors qu’ils refuseront d’aller faire les travaux que ceux qui focalisent leur haine acceptent, eux, sans broncher…
- tous ceux qui ont souffert un jour dans leur vie et qui pensent qu’ils ne doivent qu’à eux-mêmes, le fait d’être resté debout, en concluant de leurs expériences traumatiques que l'éducation, la famille, l'amour, la société, les origines, … ne servent à rien pour déterminer qui deviendra un monstre et qui restera un homme…
- tous ces « humains qui se disent responsables » qui pensent toujours que l’enfer c’est les autres, à ranger dans la même catégorie que les abonnés aux psychotropes légaux qui continuent d’être convaincus que la drogue illicite, « c’est mal », sans jamais prendre la mesure de ce qui sépare un acte socialement admis d’un acte répréhensible…
- tous les nationalistes, bleu-blanc-rouge et cocorico, qui avec cette simple affirmation de Sarkozy « La France n'a pas à rougir de son Histoire. Elle n'a pas inventé la solution finale. », pourront refouler très loin la honte de la collaboration de Vichy, celle des colonies et même celle du Rwanda…
 
Oui, inutile de se désoler que des mensonges, dits avec conviction et emphase, feront toujours plus de bulletins qu’une candidate qui marchait dans des chaussures trop grandes pour elle et qui n’avait aucune idée arrêtée… poussant jusqu’à l’absurde cette caricature des Guignols des conseils nationaux du PS : « quelqu’un a une idée ? »… d’ailleurs, à la mine réjouie, qu’elle a affichée pendant tout son discours de constat de défaite, elle semblait, finalement, assez soulagée, de ne pas avoir gagné…
 
Inutile de baver sur tous ceux qui vont, aujourd’hui, sans vergogne à la soupe, les journalistes, les Alliot-Marie, les dissidents UDF, et surtout Bayrou qui, enfin, dévoile son jeu pour négocier des députés avec Sarkozy… Nous le savions déjà, cette démocratie n’engendre que complaisance, hypocrisie, retournements de veste et mensonges… la « lutte des places » est plus que jamais un moteur puissant de positionnement bravache, mais surtout de reniement, en catimini, des valeurs affichées…
 
Je savais que Royal perdrait, comme je le savais pour Jospin en 1995, comme je savais que Le Pen serait au deuxième tour de 2002, tout ça était évident et je peux prouver que j’avais écrit ces faits, avant qu’ils ne se produisent… Fort de la première conviction, j’ai pensé qu’il valait mieux que le triomphe de Sarkozy ne soit pas trop fort et que mon abstention ne s’ajoute pas à celle des frontistes ; alors, au final et au tout dernier moment, j’ai voté Royal, même si je continue à ne pas partager grand-chose de ses idées (SIC !!!)… ni celles de cette grande partie de la gauche gentillette, mais néanmoins, peuplée d’autistes suffisants et atteinte de crétinisme avancé.
Oui, je n’aurai jamais de mots assez durs pour exprimer le ressentiment que j’éprouve envers tous ceux qui par leur attitude jusqu'au-boutiste et leurs idées du 19ième siècle, empêchent la gauche de faire son « aggiornamento » ; laissant à la droite la plus dure, un boulevard pour gagner… mais, également, abandonnant dans une merde noire, ceux qu’elle devrait défendre un peu plus intelligemment…
 
Mais restons calmes et dignes… De toute façon, ce sont les législatives qui vont nous dire à quelle sauce nous allons être croqués, alors attendons encore un peu avant de désespérer totalement. C’est d’ailleurs, ce que disent nos « grands penseurs » de gauche qui ne voient dans cette défaite aucune raison de changer de ligne, ni de représentante, ni de se remettre en cause à un quelconque niveau que ce soit…
Entre DSK qui prêche dans le désert et ceux qui pensent que la gauche perd parce qu’elle n’est pas assez à gauche, ça va être compliqué (et je pense même impossible) de trouver les bases d’une refondation… et comme je ne suis plus assez jeune pour faire le grand écart, je les laisse se débrouiller entre eux…
 
Ce qui est vraiment préoccupant et même désespérant, c’est qu’il semble totalement irréalisable de faire admettre à une certaine gauche quelques idées simples :
- foutre la paix aux patrons et aux riches (organiser et institutionnaliser le racket des riches ne fera jamais une politique, qui de plus, par contamination et identification, continuera à faire peur aux petits possédants),
- développer des stratégies économiques de création de valeurs en dehors des credo keynésiens,
- mettre en place des mécanismes de redistributions qui n’entravent pas la création de richesses,
- financer les besoins en créant de la plus-value (sociale et économique), notamment en réformant les structures parasites (fusent-elles tenues par leurs « amis naturels », les syndicats) et pas en prenant sur ce qui existe, …
Et cetera… car, je ne vais pas vous réécrire, ici, tout mon programme…
 
Et sur le fond idéologique… Depuis 20 ans, la gauche a des deuils à faire, qu’elle se refuse à assumer et c’est bien là tout le problème ; pour faire simple : oui ou non est-elle pour la propriété privée ? Oui ou non est-elle une gestionnaire différente du capitalisme ou veut-elle garder dans ses statuts la destruction de celui-ci ? Oui ou non veut-elle renoncer à ses mécanismes obsolètes (1 000 fois tentés et 1 000 fois contreproductifs) de redistributions de richesses qui au final créent encore plus de pauvreté ? Oui ou non continue-t-elle à penser que l’homme est foncièrement bon et que c’est la société qui le pervertit ?... liste non exhaustive… On ne peut pas tenir sans arrêt les deux bouts d’idées et de propositions qui se contredisent, sans apparaître aux yeux de tous comme confuse et sans réelle solution…
Quand je, et d’autres avec moi, parlent d’aggiornamento, c’est bien pour trancher une fois pour toutes, ces vieilles fariboles idéologiques qui encombrent les débats et font que Royal apparaît comme une image du passé… Elle ne tente rien de novateur, elle est exactement à l’image des militants qui l’ont mise là où elle est, tiraillée dans des contradictions insolubles parce qu’elle n’a pas fait, elle-même, le deuil de ses entraves idéologiques.
Il y avait bien autre chose à répondre à Sarkozy que d’avouer son impuissance en disant en gros « nous ferons des consultations pour trouver des solutions »… vraiment, c’est le degré zéro de la politique… Si elle ne sait pas, qui va savoir ? Pourquoi elle se présente ?? Et à quoi bon l’élire ???!!!... Vraiment, c’était du velours pour Sarkozy…
 
Oui, je désespère que cette gauche comprenne, un jour, que nous avons changé de monde et que les prémisses qui justifiaient leurs propositions sont non seulement fausses et irréalistes, mais qu’elles aboutissent de surcroît à des impasses politiques, qui laissent le champ libre à tous les prédateurs de pouvoir et d’argent, si bien représentés par Sarkozy…
 
Certains disent que nous avons la droite la plus bête du monde, je crois qu’ils sous-estiment, quelque peu la bêtise de la gauche, qui continue, défaite après défaite, à vivre dans un monde fantasmagorique idéal futur… sans jamais se rendre compte de l’irréalité de leurs propositions, du gouffre qui les sépare du monde réel, et notamment, du quotidien du monde du travail…
 
Bon allez, c’est tout pour la bile et pour aujourd’hui… Et ne me dites pas que je suis juste déçu que la gauche ait perdu, ce serait faux…
Je me demande juste si la baffe qu’elle a prise sera suffisante pour qu’elle trouve les anticorps nécessaires à sa sortie de maladie chronique et surtout pour enfanter un vrai projet, réaliste et réalisable, susceptible de contrer l’avenir néo-fasciste que nous promet Sarkozy… Car, dans l’état actuel de déliquescence de la gauche et de compromission du centre mou, la seule chose, pour l’instant, qu’on peut espérer pour ne pas trop souffrir, c’est que Sarkozy fera comme tous les politiques, c'est-à-dire qu’il ne tiendra pas ses promesses… du moins celles qui nous conduiraient à un État pétainiste… C’est tout ce que je nous souhaite, parce que pour le reste, en l’état des forces en présence et des alternatives proposées, il faut bien avouer que rien, ni personne n’est en mesure de l’arrêter…
 
À moins que… À moins que… Dupont-Aignan n’émigre à Londres et nous refasse l’appel du 18 juin…
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Infreequentable 27/02/2008 12:25

@ Jasmin : Tu as besoin d'un infirmier aux petits soins ?J'arrive !Tu n'oublies pas que toi aussi tu devais convoler en juste noce avec Michel ou inco, je ne sais plus, sur les marches de l'ex-mairie à Martinon !Faut que tu sois au meilleur de ta forme, pour ce jour merveilleux pour eux !Arf.... Te plains pas, ç'aurait pu être un autre !

jasmin 23/02/2008 15:00

...et un mois passa....Et ?!?!  Je ne vois rien, sauf que notre Président a convolé. Je me console un peu car certains disent qu'il ne se passe jamais rien pendant les Campagnes.Mais quand alors ?Pourtant je viens de lire sur un blog  où j'avais eu l'impudeur d'afficher ma mauvaise humeur, que "sous aucun régime (?! appréciez le mot)  il n'y avait eu autant de choses de faites concrètement (?!) en aussi peu de temps, que depuis que Mr Sarkozy était élu Président".  Suivait une liste des impérissables actions concrètes du Chef de l'Etat. Est-il temps pour moi d'aller me faire soigner ?

Infreequentable 23/01/2008 11:44

Tu as raison Jasmin. Ca ne bouge pas, tout juste ça frémit, et encore...Les courbes se sont recroisées dans les sondages d'opinion. Les chiffres importent peu puisqu'ils ne veulent rien dire : c'est la tendaces qui importe bien plus.Tu vas voir qu'au lendeamin des municipales ont va titrer "Avertissement pour la majorité" et que la gauche va crier au renversement du gouvernement, appeler la rue à défiler, et tout le toutim pour mai/juin.Même Sarkômeléon, il recule pour ne plus vouloir s'engager dans la bataille : Déjà une fin de règne, espère-je tout bas !Et pourtant j'ai voté pour lui au deuxième tour (enfin encore une fois "Contre"... contre le vide et le creux : mais à quoi cela a-t-il bien pu servir ?).Car le PS n'a pas fait sa révolution interne, ne s'est pas mise en ordre de bataille.L'effet d'un "grand plan" à trois points ?Qui va aboutir à une grande razzia sur le flouze d'autrui, une nouvelle fois ?

jasmin 21/01/2008 19:04

L'opion bouge ? Ah bon? Et ça fait avancer quoi au juste, et où  ?Mais si "l'opinion bouge", la rue ne bronche pas. Nos dirigeants ont bien compris la manoeuvre, comme à Rome d'ailleurs. Ils ont permis l'accession à la propriété (on vit avec son temps) coûte que coûte. Les gens ne bougeront pas, ils ont bien trop peur de perdre leurs pierres. On assistera, comme au Etats-Unis dans  la crise des subprimes, à la valse des saisies pour les malchanceux, dont se goinfreront les "encore" lotis. Tout ça au nom d'un principe vieux comme le monde : le malheur des uns fait le bonheur des autres.C'est ainsi que va le genre humain et ça donnera du boulot à toute une catégorie de salariés et autres.."Donnez leur du pain, du vin, des jeux" C'était pas César qui avait dir ça ?Quand le mot "solidarité" aura été digéré, on pourra peut être penser à une évolution.

Infrequentable 21/01/2008 11:45

N'empêche, si rien ne change de fondamental ni à gauche ni à droite, l'opinion bouge.Comme toujours à l'approche d'élections,Comme toujours l'état de grâce mort et enterré.Même si cette fois-ci, ce fut plus long que pour Yoyo, Raff-la-main-sur-le-coeur et Vil-Pain.A suivre.

jasmin 18/01/2008 11:55

J'ai relu avec beaucoup d'intérêt et de plaisir cette chronique.Le temps a passé et aujourd'hui je ne trouve rien du côté de la Gauche qui pourrait servir de contre "quelque chose" à quoi que ce soit. C'est la bérézina.Côté Droite, je me demande ce qu'il y a de plus qu'avant les présidentielles ? Pas convaincant si ce n'est le jeu du chat et de la souris que Mr Sarkozy entretient avec la presse et les médias.En ce qui concerne sa vie privée il a parfaitement raison et je m'en amuse, mais  en ce qui concerne la vie économique du pays il y a cette espèce d"euphorie" qui est animée depuis mai dernier et dont rien ne ressort. Ca me gêne.    

Incognitototo 20/01/2008 13:42

Tu as raison... je m'étonne moi-même de l'actualité de ce billet d'humeur... rien n'a changé et ça s'est même aggravé pour la gauche... serais-je un visionnaire ;o))) ?Cette façon de faire de la politique ne durera pas... aucun des vrais problèmes n'a trouvé un début de résolution... Beaucoup de médias ont glosé sur la nouvelle royauté, j'y vois plutôt un nouvel empire romain : "moins de pain et plus de jeux" est la nouvelle devise, pour empêcher les gens de se rendre compte "qu'on" se fout d'eux.

jasmin 25/05/2007 08:52

Inco,

J'ai demandé à mes fils.

Edifiant, mais j'aimerais que ce soit eux qui te l'expliquent. Ils sont sans pareil pour parvenir à convaincre.

Je t'embrasse.

Infreequentable 23/05/2007 11:44

Réactions "de terrain de la France profonde", mon ami... Marrant !
http://infreequentable.over-blog.com/article-6670676.html

Infreequentable 18/05/2007 17:05

Ouverture à plein sacs de riz, là dis-donc ! On y va, effectivement...

jasmin 14/05/2007 08:56

Je n'ai jamais avancé que la jeunesse avait voté massivement pour Sarkozy.
Je n'ai parlé que d'une "certaine" jeunesse. Voir commentaire n°1

Que tu sois inquiet de la tournure des élections, ça c'est autre chose.

Incognitototo 14/05/2007 10:30

OK Jasmin, ... Sarko redonne de l'ambition à une certaine jeunesse, mais quelle ambition ou lesquelles ?Si c'est celle de se tenir debout et de prendre en main sa vie, pourquoi pas... Si c'est d'arriver à faire partie des VIP, sans se préoccuper, sans se sentir concerné ou même en méprisant tous ceux qui sont abandonnés sur le bord la route... là, ce n'est plus une ambition louable, mais une société du chacun pour soi qui se profile... Par ailleurs, je ne vois pas pourquoi les jeunes qui ont voté Sarko auraient plus ou une ambition différente de ceux qui ont voté Ségo.........Il faudra demander à notre ami Nabu, ou à tes fils, en quoi ils peuvent définir que leur ambition est différente de celle de leurs camarades qui ont voté Ségo...Oui, je suis inquiet de tout ce qui se prépare... J'espère me tromper sur tous les signes annonciateurs de la société bushiste que Sarko semble nous préparer et le coup du Consulat qui se profile avec son gouvernement d'ouverture... Je te promets que je ferai mon autocritique publique, si l'histoire me donnait tort ; ce que j'espère vraiment. Bises à toi. Toto 

jasmin 14/05/2007 08:40

@ Inco

Ton post du 8 mai...

A propos du vote des jeunes, tu dis que les jeunes ont beaucoup plus voté pour S.R.
Une "certaine jeunesse" seulement Inco. Seulement une "certaine jeunesse" !
On n'y trouve ni les battants ni les ambitieux.
Et c'est de ces derniers que la France a besoin.

jasmin 13/05/2007 19:42



"Le pouvoir fait l'Histoire, la loi fait la Civilisation" (Maurice Druon)

"Du moment que le pouvoir peut être contesté, il est forcément consenti". (du même auteur)

...mais j'aime particulièrement cette dernière, toujours du même auteur :

"Savoir discerner la servilité de l'obéissance est un des rudiments de l'art de gouverner".

Infreequentable 11/05/2007 09:45

On le pense aussi avec toi !
Mais on a dit qu'on n'en parlait plus... Quoique...

Infreequentable 09/05/2007 09:56

Comme quoi Nabu, comme d'habitude et quoique veulent en faire croire les médias, nous avons voté "contre" au 2° tour, une fois de plus...
Contre la "nébuleuse" les partenaires sociaux en débatteront... Dingue !
Mais j'avais dit que je n'en causerai plus : je me tais !

Incognitototo 09/05/2007 18:06

C’est quand même affreux que tous nos débats politiques ne sortent jamais de :-  croire ou ne pas croire,-  et évaluer le moins pire du pire…Et moi, je pense qu’il est possible de sortir de cette façon de faire de la politique…Ceci dit Sarkozy n’a pas reçu que des voix anti-gauche ou anti-moins-pire, il est le premier depuis longtemps, à droite, à avoir créé un réel mouvement d’adhésion à ses thèses… ce qui est totalement l'inverse avec Royal où il fallait se lever de bonne heure pour trouver quelque chose à défendre (voir ou revoir le lien sur la sociologie des votes que je vous ai mis dans une précédente réponse).Allez, on n’en parle plus… de toute façon, on ne peut pas refaire l’histoire, seulement s’occuper du présent et du futur… qui sera tout sauf rose…

nabu 08/05/2007 21:36

Oui, j\\\'ai bien reçu tes propositions...et déja imprimé (mon imprimante à tournée). ne t'inquiete pas, j'en ferais bon usage.
Pour revenir à l'élection, les français n'ont jamais été autant passionés par les élections (on ne compte plus les centaines d'heures d'émissions politiques) . Moi j'ai fais de meme (tout lu, tout regardé, enfin presque...) mais pourtant je me suis presque dis que j'avais de la chance de ne pas voter car j'étais perdu entre les contradictions des candidats,et  les flots d'information eux aussi contradictoires. Et je crois que c'est le meilleur showman, qui à gagné, surtout quand on regarde le nombre d'avocats qui ont participé à la campagne, Sarkozy en tete. Nous sommes bien dans une société  du spectacle, pas forcément des plus saine pour la démocratie...
PS: ce que je dis ne remet pas en cause mon commentaire précédent,mais cela nuance ma préférence pour le candidat UMP.  Même si je n'ai pas voté il fallait bien que je choisisse le "moins pire" (selon moi) pour débattre avec les copains.
amicalement 
Nabu

nabu 08/05/2007 15:29

Si jamais ségolène était devenue présidente, vu son programme , elle n'aurait pu rien faire d'éfficace ce qui aurait donné encore plus de raison à Sarkozy de mener une  politique "plus a droite".  Je pense que c'était la solution la moins pire . D'autre part, je ne partage pas tes peurs de néo faschisme de N Sarkozy, mais bon l'avenir nous le dira...
C'est vrai que tout  les 18/24 ans  n'ont pas votés UMP , mais pour la 1er fois, je vois des jeunes qui étaient pourtant socialistes voter Sarkozy. Pas pour ces propos sur le déterminisme , ou sa valeur travail mais leur vote était anti ségo...Ils sont de gauche mais ne croient plus en cette gauche...

Incognitototo 08/05/2007 16:06

Nabu,Personne ne croit plus en cette gauche (et depuis longtemps), pas plus moi que bien d’autres qui ont voté Royal…Il me semble que c’est exactement cela que je mets en avant dans mon article d’humeur… Et outre le fait que je ne voulais pas que ma voix soit décomptée dans les abstentions frontistes, je n’aurais jamais voté pour elle, si je n’avais pas été persuadé qu’elle allait perdre !!!C’est peut-être, difficile à comprendre, mais c’est mon raisonnement pour préserver un équilibre sociétal. Avec 60 % des voix Sarkozy, qui déjà ne se sent plus, nous aurait fait le coup de Napoléon, en s’autoproclamant empereur des Français à vie…Quant à l’avenir néo-fasciste, oui, nous verrons bien, mais il me semble qu’il annonce la couleur et qu'il a déjà commencé avec le fichier d'empreintes génétiques… J’espère juste que Sarkozy restera le menteur patenté qu’il a toujours été et si tu ne sais pas de quoi je parle en disant ça, renseigne-toi ou demande-moi ; tu es peut-être trop jeune pour bien connaître et apprécier son parcours (l'officiel et le caché)… N’oublie pas que, comme Royal, il a un passé de plus de 30 ans de politique derrière lui et que la nouveauté qu’il nous propose, je l’apprécie, moi, à l’aulne des faits et de tout ce qu’il a magouillé pour arriver là où il est… et ce n’est pas très reluisant… Essaye de savoir, par exemple, pourquoi Bayrou se démarque aussi fortement de lui (tout en négociant sa place quand même...), tu verras que leur histoire commune n'est pas triste, si les images n'ont pas disparu de l'INA...Ha, une dernière chose, encore une contre-vérité sur les jeunes… Ils ont voté beaucoup plus massivement en 1995 pour Chirac et la tendance s’est inversée avec Royal…As-tu reçu mes propositions sous Word ?Bien amicalement.Toto

jasmin 08/05/2007 10:06

Eh oui...Dupont Aignan....c'était un candidat qui me plaisait .
Il n'est pas resté fort longtemps sur la toile des discours politiques, mais le fait de n'avoir pas eu ses 500 signatures me laisse songeuse. Il était un "réel" danger pour le nouveau Président.
D'ici à affirmer que Mr Sarkozy y est pour quelque chose dans cette défaite....non.
Mais Inco, penses tu vraiment que si SR était passée, la situation de la France aurait été meilleure ? Je ne le crois pas.
On aurait poursuivi dans l'immobilisme que la gauche a l'art et la manière de nous servir depuis 1981 au moins.  J'y avait tant cru à cette gauche, mais aujourd'hui, avec les mêmes "marionnettes" à l'affiche, je n'en peux plus de désespérer.Avec Sarkozy....je n'en sais rien. Tous, mais TOUS les politiques disent ce qu'ils ne font pas et font ce qu'ils ne disent pas, et c'est international. Je ne sais pas ce que nous réserve l'avenir, quoique je suis inquiète...
Sarkozy est un type ambitieux et a su insuffler un espoir à la jeunesse ambitieuse de notre pays, celle qui veut bouger et qui veut que ça bouge,  puisque cette jeunesse a massivement voté pour lui.
 
Je fait confiance à CETTE jeunesse. C'est elle qui fera la France de demain.
 
Bisous Inco
 

Incognitototo 08/05/2007 12:58

Évidemment que Sarkozy a empêché que Dupont-Aignan ait ses 500 signatures… et évidemment qu’il a aidé à ce que les voix de gauche se dispersent sur 7 candidats, rendant son discours global inintelligible… car, sur les moyens à mettre en œuvre, il y a autant de rapports entre Besancenot et Royal qu’entre un Marx et un Ricardo… Et le premier soutient la deuxième par défaut… « Va comprendre Charles »…Mais de toute façon, le passé est le passé. Il était impossible que Royal gagne et je ne me serais pas réjoui qu’elle passe (j’aurais probablement eu le même type de réactions, à un autre niveau, que celles que j’ai pour Sarkozy) … au contraire, je pense que 5 ans ne seront pas de trop pour que cette gauche fasse le deuil de ses vieux démons… si, elle en est capable, ce qui semble fort compromis…Quant à « l’espoir » que suscite Sarkozy, tu verras assez vite que ce sera un cauchemar… D’ailleurs, il va attaquer fort, puisque les premières mesures qu’il veut prendre sont l’abrogation de l’ordonnance de 1945 sur la non-responsabilité des mineurs, et l’application de peines planchers pour les multirécidivistes… Le message ne peut pas être plus clair !!!Non pas qu’il n’y ait pas de réels problèmes urgents à traiter sur ces deux sujets, mais parce qu’encore une fois, on ne va pas traiter les problèmes à la racine (en donnant, par exemple, plus de moyens à la justice pour s’occuper réellement de la réinsertion des gens qu’elle met en taule et/ou en soignant ces gens malades et/ou en éduquant, en encadrant et en mettant au boulot tous ces jeunes, …).J’espère qu’il y aura également un article dans cette loi sur les multirécidivistes de la fraude fiscale ; mais faut pas rêver, ce sont eux qui ont voté Sarkozy en masse et les vieux !!!… Contrairement à ce que tu avances à propos des jeunes : les 18-24 ans ont voté à 58 % pour Royal : http://sosses.over-blog.com/article-10325086.html Alors, je ne partage pas vraiment ton espoir, car, il annonce clairement celui d’une société qui exclura (et cachera) encore un peu plus tous ceux qui sont en difficultés…Bisous itou à toi.Toto (qui bosse au moment où il te répond)