Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Solutions politiques (ou + de 400 propositions de réformes politiques...)
  • Solutions politiques (ou + de 400 propositions de réformes politiques...)
  • : Analyses et propositions de réformes politiques institutionnelles, économiques, fiscales, sociales, juridiques, et autres, issues de ma pratique professionnelle et de la vie tout simplement ; pour vraiment changer...
  • Contact

Sommaire

 

Sélection partiale des derniers articles mis en ligne

Faire-part...

À mes lectrices et lecteurs : avertissements importants !

« Après moi le déluge ! » : constats « navrants » sur plus on sait et plus on est con...

Changer par la loi et pour une « vraie révolution fiscale »... sans sortir de l’Europe...

« La société du spectacle » et « No future », nos seuls avenirs ?...

L’irrésistible progression des souverainistes et des nationalistes : l’horreur absolue... Qui est responsable ?...

Homoparentalité et « mariage pour tous » : de la réalité à la loi...

« Nul ne peut s’enrichir sans cause » : une jurisprudence malheureusement oubliée...

Rapport Gallois et compétitivité... De qui se moque-t-on ?...

« Double contrainte » : 40 ans d’accords internationaux et de lois, qui rendent fou...

La propriété privée et la finitude : des nœuds systémiques centraux...

 

Quelques classiques et textes fondateurs

Imprécis précis de fiscalité… pour en finir avec les « croyances populaires »… si, c’est possible…

(3) - Mises au point et compléments sur la TVA sociale… 

Les dettes publiques : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c’est quoi la pensée virtuelle ?

Histoires de dettes interbancaires : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c'est quoi l'économie virtuelle ?…

Exercises appliqués d’analyse systémique sur la mondialisation et à propos de la décroissance…

À ceux qui prônent un retour au Franc… et aux autres, qui manquent d’arguments pour leur répondre…

(1) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche... (début)

(1) Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur... (début)

(1) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (début)

 

Une toute petite sélection d'articles qui aurait pu figurer sous une rubrique « On ne vous dit pas tout »

Le faux débat sur l'évasion fiscale et les paradis fiscaux...

Solidarités sociales et retraites : ce qu’il faut savoir et ce qu'on ne vous dit pas ou si peu...

Vélib' : problèmes d'arithmétique élémentaires, niveau CM1…

 


Tout les articles publiés (regroupés dans l'ordre de leur parution par catégorie : du plus ancien au plus récent)

  A - Préambules

Introduction et justifications de ce blog

D’où je viens, comment je me situe, philosophie et cadre général des propositions

Petites mises au point pour comprendre la logique de ce blog et des 400 propositions…

 

B - Le programme de réformes

1 - Les institutions

2 - Les institutions

1 - Economie et fiscalité

2 - Economie et fiscalité

Santé, Sécurité Sociale et retraites

1 - Droit du travail

2 - Droit du travail

Formation - Éducation - Recherche

Justice

Emplois

Sécurité et qualité de vie

Europe

Plan de mise en œuvre des propositions

Pour conclure provisoirement

 

D - Anecdotes, réflexions et solutions suggérées

Voirie parisienne : l’honneur perdu de Delanoë qui cautionne l’ayatholisme de Baupin et Contassot

(1) - Déficit de la Sécurité Sociale… mes expériences dans l’univers kafkaïen des services de "santé" (début)

(2) - Déficit de la Sécurité Sociale… mes expériences dans l’univers kafkaïen des services de "santé" (fin)

Violence des cités… : Quand on n’a pas les mots et qu’on a tous les maux, il reste le passage à l’acte violent…

A propos d'éducation - Une lettre à Science & Vie

Médias : leur responsabilité dans l'absence de pensée…

Politique internationale : Attentats du 11 Septembre - Au-delà du bien et du mal, il me manque les mots…

Politique internationale : Combien de temps encore nous ferons-nous la guerre pour les fautes des pères ?

(1) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche… (début)

(2) - Le marxisme est-il une drogue dure ? Ou quel est le véritable opium du peuple ? Essai de plaidoyer pour une révolution systémique des modes de pensée et des solutions de gauche… (fin)

Perversions des systèmes : la démocratie en danger

Nicolas Hulot : l'équation économique insoluble et insolvable…

Quelques problèmes auxquels, je réfléchis sans vraiment trouver de remède pratique…

Un problème qui me pose vraiment problème : la société du spectacle, c'est maintenant…

Suite aux présidentielles : politique-fiction sur le mode de scrutin...

(1) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (début)

(2) - TVA et TVA sociale substitutive : une arme pour le développement économique et de transparence démocratique… (fin)

(3) - Mises au point et compléments sur la TVA sociale…

(1) - Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur... (début)

(2) - Travailler plus intelligemment, produire utile et modifier les structures, pour travailler moins et créer de la valeur… (fin)

À propos de l’intéressement des salariés aux résultats de l’entreprise…

Pour redonner à la monnaie son équivalence travail et empêcher qu’elle soit gérée comme une marchandise, faut-il éliminer les spéculateurs ?...

Souvenirs d'un vieux con, à propos du féminisme... + Épilogue

Tribune de l'action...

Tribune de l'action : rêvons un peu… avec les banques…

Divagations sur la crise... L'inconscient, cette donnée incontournable oubliée par la politique...

Le faux débat sur l'évasion fiscale et les paradis fiscaux...

Solidarités sociales et retraites : ce qu’il faut savoir et ce qu’on ne vous dit pas ou si peu…

Juste deux ou trois choses qui personnellement me soucient bien plus que l’avenir des retraites !

(1) - Burqa et loi : un débat démocratique entre citoyens - Catherine Kintzler et Incognitototo (début)

(2) - Burqa et loi : un débat démocratique entre citoyens - Catherine Kintzler et Incognitototo (suite et fin ?)

Réchauffement climatique global ou pas ? Religiosité et politique : les Verts et Europe Écologie, la nouvelle secte des béni-oui-oui…

À ceux qui prônent un retour au Franc… et aux autres, qui manquent d’arguments pour leur répondre…

(1) - Euro contre Franc : un débat démocratique entre citoyens - Laurent Pinsolle et Incognitototo (début)

(2) - Euro contre Franc : un débat démocratique entre citoyens - Laurent Pinsolle et Incognitototo (suite et fin ?)

Exercices appliqués d’analyse systémique sur la mondialisation et à propos de la décroissance…

La « lutte des places » : la septicémie de notre démocratie...

Histoires de dettes interbancaires : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c'est quoi l'économie virtuelle ?…

Les dettes publiques : dans la série « on ne vous dit pas tout »… et c’est quoi la pensée virtuelle ?

Imprécis précis de fiscalité… pour en finir avec les « croyances populaires »… si, c’est possible…

La propriété privée et la finitude : des nœuds systémiques centraux...

Tous les extrémistes sont de dangereux malades mentaux...

Sciences et politique : un mauvais mélange... Le cas des réchauffistes...

« Double contrainte » : 40 ans d’accords internationaux et de lois, qui rendent fou...

Rapport Gallois et compétitivité... De qui se moque-t-on ?...

« Nul ne peut s’enrichir sans cause » : une jurisprudence malheureusement oubliée...

Homoparentalité et « mariage pour tous » : de la réalité à la loi...

La politique virtuelle contre « l’économie réelle »...

L’irrésistible progression des souverainistes et des nationalistes : l’horreur absolue... Qui est responsable ?...

« La société du spectacle » et « No future », nos seuls avenirs ?...

Changer par la loi et pour une « vraie révolution fiscale »... sans sortir de l’Europe...

« Après moi le déluge ! » : constats « navrants » sur plus on sait et plus on est con...

 

G - Actualité

Investiture socialiste, quand les vieux gouvernent la France,… étonnant, non ?

A propos de la Démocratie Participative...

Un débat presque oublié… Ou comment choisir notre futur(e) président(e) ?

Tramway parisien, ils persistent et ils signent... et les conneries continuent...

Mon raisonnement à la con pour choisir un Président…

Delanoë menteur et médias complices !!!

Quelques réflexions en vrac sur les résultats du premier tour des présidentielles… et notre système démocratique.

Débat télévisé des présidentiables… le degré zéro de la politique...

Quelques sentiments et idées en vrac, avant la mise en sommeil…

Hommage à Madame Benazir Bhutto…

Constitution européenne : Appels contre le traité de Lisbonne et le déni de démocratie

Edvige, Cristina et tous les autres...

Crise financière mondiale et faillite de la banque Lehman Brothers

Burqa : la liberté et le doute doivent-ils profiter à l’obscurantisme ?… Réflexions et solutions alternatives…

Revue de presse et informations complémentaires sur les retraites…

L’Islande, oubli ou désinformation ?... La révolution, dont (presque) personne ne parle…

Islande, les suites de leur révolution… ou les débats que nous évitons en France…

Mitterrand : l’imposture de la gauche - 10 mai 1981 : la commémoration du deuil de la gauche…

Les dettes souveraines : l’arnaque d’un demi-siècle de mensonges, ou de qui se moque-t-on ?…

11 septembre : la commémoration des amnésiques…

Primaires socialistes : allez-y...

« Votez, pour eux !... »

Croyances et politique : variations et élucubrations sur un second tour...

En vrac...

Compte-rendu d'étape de la présidence Hollande : toujours plus de la même chose : 1 / changement : 0,001

C’est la rentrée... Tous les gens qui s’offusquent de l’incivisme ou de l’immoralité de Bernard Arnault m’emmerdent...

Tribune de l’action : séparer les activités des banques (urgent et important !)... 

Fin de la souveraineté économique des pays et de la démocratie européenne...

À mes lectrices et lecteurs : avertissements importants !

 

E - Émotions, sentiments, humeurs, rires...

Une lettre anonyme que l'INSEE ne recevra pas...

Europe, après la victoire du "non" : les politiques me fatiguent et les journalistes aussi...

Nouvelles cartes grises : carton rouge aux eurocrates qui ont encore frappé très fort…

Quelqu'un connaît-il un descendant de Champollion ? Ou de quoi parlent 2 amis experts-comptables quand ils se rencontrent ?

Insécurité routière... pardonnez-moi, je me défoule...

Je n’ai rien à dire… ou presque…

Lettre à la direction d’un hôpital ou comment sont utilisés nos impôts...

Sarkozy élu… pour partager ma bile… et message(s) à cette gauche atteinte de crétinisme avancé…

Tous derrière Delanoë… pour sauver le monde en plantant des carottes…

Tramway parisien : le bal des cocus continue… et la mascarade passe…

ASSEDIC (et autres) : qui sont les crétins qui écrivent les directives ?...

Une journée dans les bas-fonds de la justice française...

Michel Onfray… Au secours ! La pensée dogmatique et l’ostracisme sont de retour…

Juste pour rire... le langage politique… 

Service des urgences de l’hôpital Tenon : la « honte » de nos services de santé…

Divagations sur le consentement, la sexualité et autres considérations sociales…

Partage d’émotions : quand les humains comprennent ce qui les réunit plus que ce qui les divise...

Une symbolique de 2012 : pour rire jaune… 

Récréation philosophique…

Mes interrogations du moment... ou quand le vide politique ne présage rien de bon...

Nouvelles du « monde du travail » dans la France d’aujourd’hui… interdit au moins de 18 ans…

Nouvelles de la barbarie, de l’individualisme et de l’indifférence…

11 Novembre, hommage et mémoire…

Chine-USA : « Une guerre sans limite »…

Spécial vœux 2012, le temps des bilans… hommage posthume au Diceros bicornis longipes...

"L’Université des Va-nu-pieds", quand les hommes comprennent ce qui les relie…

Faire-part de vie...

Être un homme de gauche, par Alex Métayer...

Le pouvoir des banques, le cas d’école : Goldman Sachs...

Des vœux pour 2014 que je fais miens !...  

Faire-part...

 

  F - Ville de Paris : urbanisme et politique...

Informations sur la catégorie : "Ville de Paris : urbanisme et politique..."

Voirie parisienne : l'honneur perdu de Delanoë qui cautionne l'ayatholisme de Baupin et Contassot

A propos de la Démocratie Participative...

Violence des cités... : Quand on n'a pas les mots et qu'on a tous les maux, il reste le passage à l'acte violent...

Tramway parisien, ils persistent et ils signent... et les conneries continuent...

Delanoë menteur et médias complices !!!

Insécurité routière... pardonnez-moi, je me défoule...

Tous derrière Delanoë… pour sauver le monde en plantant des carottes…

L’Omerta sur Michel Charzat, liste différente de Paris 20ème

Tramway parisien : le bal des cocus continue… et la mascarade passe…

Vélib' : problèmes d'arithmétique élémentaires, niveau CM1…

 

H - Livre d'or des commentaires et autres...

 

Rechercher

Diverses infos pratiques

    

Syndication (RSS : 2.0) - Pour être prévenu(e) des derniers article mis en ligne

Pour préserver un ordre de présentation cohérent sur ce blog, j'ai dû modifier les dates de publication (c'était le système Over-Blog qui voulait ça). Donc, je ne proposais pas de lien de syndication, car celui-ci ne donnait pas la réalité des derniers articles publiés.

Depuis, tout a changer en pire et cette option n'est plus possible.

Aussi, si vous voulez être tenu au courant des dernières publications ou encore du déménagement de ce blog sur une autre plate-forme abonnez-vous à la newsletter (deuxième pavé en partant du haut à droite). Pour information, je n'ai pas accès aux mails complets des inscrits et ne peux donc en faire aucune utilisation détournée.

Merci.

 

 

Quoi que vous inspire ces textes, merci de prendre le temps de laisser vos commentaires, avis et propositions ; ils sont une source précieuse pour les faire évoluer... Soit en cliquant sur le lien "Ecrire un commentaire" qui se trouve à la suite de chaque article, soit pour les commentaires généraux, avis, propositions, réactions, discussions, états d'âme et "coucou", ... en cliquant directement sur le ien suivant : "Livre d'or des commentaires et autres..."

 

 

1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 22:30

 

Première date de publication : 12 septembre 2012

Date de la dernière mise à jour : 12 septembre 2012

 

 

Vraiment, cette rentrée « politique » me met dans une humeur massacrante. Il n’y a vraiment rien à attendre des politiques, ni de leurs commentateurs, à part les sempiternelles litanies moralistes, stériles et de parti pris. C’est toujours plus de la même chose à tous les étages, les mêmes « blablatages » stupides qui ne diront jamais rien des problèmes de fond.

Quant à ce gouvernement, à l’image de notre « Président », ce sont vraiment des « gentils »... Ils arriveraient presque à nous faire croire qu’ils se sont absentés du pays depuis 40 ans ; qu’ils n’ont pas gouverné pendant 15 ans depuis 1981 ; qu’ils ne sont pour rien dans la situation désastreuse que chacun peut constater par lui-même... comme si le PS n’avait pas été à l’origine - en toute complicité avec la droite - de toutes les décisions, dont nous subissons les conséquences mortifères depuis tant d’années...

D’ailleurs, pour ceux qui feindraient encore de l’ignorer, lisez cet article édifiant qui récapitule quelle part on doit à la « gauche » (les guillemets s’imposent à chaque fois qu’on parle de cette gauche-là) et à la droite dans notre adhésion aux dogmes néolibéraux mondialistes ; y a pas photo : 66 % des décisions (et pas des moindres pour ceux qui ont encore un peu de mémoire politique) ont été prises par la « gauche » !

http://www.les-crises.fr/images/0400-financiarisme/0408-liberalisation/liberalisation-financiere-france-2.jpg

 

Bien sûr, le train avait déjà été lancé à grande vitesse par VGE/Barre, mais rien n’obligeait la « gauche » à accélérer la cadence et à se plier toujours plus aux diktats que les USA imposaient unilatéralement, depuis 1971, au reste du monde...

 

Pour arriver où ? À ce gouvernement qui n’a aucun projet de réforme structurelle, aucune volonté de modifier quoi que ce soit aux erreurs du passé, ni même de s’y adapter intelligemment... juste de gérer au mieux, en bon élève du néolibéralisme au bon teint social-démocrate, les conséquences des décisions, qui leur semblent tellement incongrues de remettre en cause, que j’en arrive à me demander, si les politiques ne sont pas atteints d’une forme particulière de névrose qui n’a pas encore été identifiée, ni recensée par le DSM.

Arriver à ce niveau de déni de réalité, on est dans la forclusion et comme beaucoup d’observateurs, je ne donne pas cher de la peau de Hollande et de notre République, quand il sera devenu évident que c’est un incapable, comme tous ceux qui l’ont précédé ; gentil et plus supportable que son prédécesseur, certes, mais incapable quand même.

Au hasard, prenons LA grande mesure de « bonne gestion » annoncée : 30 milliards pour ramener notre déficit budgétaire à 3 % du PIB ; 10 sur les ménages, 10 sur les entreprises, 10 en économies de fonctionnement sur les Ministères... C’est avec ça, qu’on va résoudre les problèmes ? Et puis après, on fait quoi pour éponger le déficit total ? On re-pompe 30 milliards de plus tous les ans pendant 57 ans, jusqu’aux 1 690 milliards que l’on doit ? Ça n’a pas de sens !!!...

D’autant qu’en réalité ce sont bien les ménages qui supporteront l’intégralité de la soi-disant répartition... Parce que les « entreprises » ne payent jamais rien (au cas où vous auriez encore des doutes : cet article), et que des services publics rabotés, c’est autant de prestations, services ou aides auxquels les citoyens n’auront plus accès... alors qui paye vraiment et toujours ?

C’est bien la peine de payer 7 Ministres à Bercy (!!!), pour accoucher d’un plan qui ne règle rien aux problèmes structurels de fond et qui est sans aucune perspective positive... Mais, il est vrai que c’est tellement plus urgent et important de se disputer pour des préséances de places de parking (Le Canard du 12/09/2012)...

Je n’ose suggérer à mes lecteurs d’aller voir ce que sont des réformes structurelles économiques qui traitent les problèmes en profondeur ; sans oublier de rappeler à ce gouvernement que 16 600 Md€ sont « disponibles » dans les paradis fiscaux opaques et ne demandent qu’à être saisis...

 

Cette politique spectacle ainsi que son traitement médiatique sont lamentables ; à la mesure des petits bras qui nous gouvernent, qui n’ont toujours pas admis qu'ils ne sont pas faits pour diriger un pays, et même pas une épicerie d’ailleurs.... On est en plein dans les principes de Peter, qui veut « qu’à long terme, tous les postes finissent par être occupés par des employés incompétents pour leur fonction ».

Mais ne vous y trompez pas, j’en ai autant et même plus pour la « droite ». Pour autant, je ne pense pas faire du « Hollande bashing », ni même du populisme, juste des constats, d’autant que je pense que le « peuple » est largement aussi inconséquent que ses « élites »... notamment parce qu’il élit toujours des dirigeants qui ne proposent rien d’autre que de perpétuer à l’infini le même système... et qu’en désespoir de cause, il se tourne toujours vers les extrêmes qui leur proposent de raser gratis, avec leurs « solutions magiques »... Marine Le Pen a encore de beaux jours devant elle et Mélenchon avec elle...

D’ailleurs, parmi les faits qui me stupéfient, je constate qu’il y en a toujours qui pensent « qu’il n’y a qu’à »... par exemple, prendre aux riches pour donner aux pauvres, pour tout changer... Outre qu’ils ne savent pas calculer, parce qu’en aucun cas le partage des richesses ne résout la misère des plus pauvres, quand comprendront-ils qu’en « système ouvert » toute mesure coercitive aggrave les problèmes ? Ce monde offre tant d’opportunités pour y échapper (pour tous : individus et entreprises) que continuer à ne pas en tenir compte dans les solutions proposées procède, encore une fois, d’un déni de réalité.

 

Quand j’observe les personnalités de la classe politique, c’est un étonnement sans cesse renouvelé pour moi... Comment peut-on être aussi cultivé et aussi con, à la fois ? Comment, après la campagne qu’il a menée pour les primaires, un type comme Montebourg peut-il être dans ce gouvernement, qui lui a déjà fait manger 10 fois son chapeau ? Qu’est-ce que les « écologistes » foutent là ?

La soupe et les ors de la République doivent être vraiment bons, pour que tous ces gens oublient ce qu’ils ont dit et pourquoi, ils se sont battus...

C’est tellement une évidence que la « lutte des places » a perverti, entre bien d’autres, tout notre système démocratique que je ne vois pas d’autre alternative pour y mettre fin, qu’une révolution à l’Islandaise... parce qu’en aucune manière le salut ne viendra du système lui-même. À ce propos, je me suis adressé dernièrement à la « commission de rénovation et de déontologie de la vie publique », en leur proposant « quelques idées »... On verra bien s’ils accusent réception et surtout comment ils répondent... mais il me parait tellement évident que mon mail ne sera même pas lu, que je n’en attends rien de plus que le sentiment que j’aurai fait ce que je pouvais...

 

Au passage, on remarquera que Hollande est arrivé au pouvoir avec une méthode pas avec des idées, parce que pour chaque réforme qu’il se propose de faire, il a nommé des commissions et lancé des consultations (déjà une dizaine)... comme s’il ne savait pas ce qu’il fallait faire... les bras m’en tombe... Peut-être faudrait-il lui rappeler le mot de Clemenceau qui disait : « Si vous voulez enterrer un problème, nommez une commission »... Vraiment, ce n’est pas ça, gouverner !

Est-ce qu’on demande aux notaires comment réformer leur profession ? Tout au plus, si on a des doutes on peut consulter les usagers... mais il est certain que jamais des notaires ne vous diront comment faire baisser le coût de leurs honoraires ou qu’ils sont d’accord pour qu’il y ait des sanctions, quand ils exagèrent dans la durée de traitement de leurs dossiers... C’est comme si un patron demandait à ses employés ce qu’ils veulent pour Noël ; ça n’a pas de sens... On peut donc, sans trop se tromper, prévoir que ces différentes commission et consultations, notamment celles des « partenaires sociaux », vont accoucher d’une souris, puisque bien évidemment aucun système ne peut se réformer lui-même. Mais c’est pourtant bien la « méthode » Hollande, démagogique et sans un gramme de « combativité », pour ne pas dire ce que ma grossièreté naturelle me pousserait plutôt à dire...

 

Aussi, vous voulez que je vous dise un truc ? Franchement, si j’étais Bernard Arnault, je ferais pareil que lui et même pire !... « Chacun pour soi et Dieu pour tous », tout le monde applique cette maxime, pourquoi devrait-il être le seul à se comporter « moralement », alors que tout le monde s’en fout ?...

Peu importe ses raisons réelles - elles tiennent probablement plus à de l’optimisation de gestion patrimoniale et/ou successorale, plutôt qu’à celles concernant ses revenus, parce que pour ce dernier point, il a déjà tous les moyens pour les « optimiser », avec ses nombreuses filiales à l’étranger – le système l’autorise à profiter de son argent comme il le souhaite et ça serait vraiment le dernier des imbéciles de ne pas vouloir en profiter...

À un moment, il faut arrêter de se cacher derrière son petit doigt, en faisant comme si ce monsieur faisait quelque chose d’illégal ou même d’immoral, alors même que nous avons laissé faire tout ce qui l’autorise aujourd’hui à continuer à planquer son fric ailleurs... comme le feront sans aucun scrupule, tous ceux qui peuvent le faire, dès qu’ils sauront à quelle sauce ce gouvernement se propose de les « manger »...

 

Et pendant que Hollande se demande, mais qu’est-ce que je pourrais bien faire pour que tout le monde soit content, la Chine continue à acheter l’Europe à marche forcée et les USA à faire tourner la planche à billets pour pallier à son abyssal déficit... tandis qu’Israël et Goldman Sachs nous préparent le prochain chaos...

Pour nous, il ne reste plus qu’une seule méthode, c’est celle du : « Tout va bien, je vais bien... ». Ça ne fonctionne pas, mais ça permet au moins de garder sa dignité.

 

 

 

P.-S. : deux recommandations, pour nourrir vos réflexions :

- L'école de la République : refondation ou réforme ?

Contribution à la concertation « Refondons l'école de la République » lancée le 5 juillet 2012 par M. Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale par Catherine Kintzler

- Goldman Sachs, la banque qui dirige le monde (bande annonce), un documentaire d’Arte (75 mn) à voir avant que cela ne disparaisse des « écrans radars ». Programmez vos magnétos, rediffusions le 19.09.2012 à 10:25 et le 27.09.2012 à 02:50... à déconseiller cependant aux adeptes des thèses complotistes qui ne pourraient y voir qu’une confirmation de leur paranoïa...
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par : Incognitototo - dans G - Actualité
commenter cet article

commentaires

Bertrand BARERE 02/11/2012 12:35


J'acquiecse en totalité votre reflexion sauf sur un point. Cette traditionnelle phrase:


"Chacun pour soi et Dieu pour tous".


J'ai un doute sur l'existence de Dieu !


Bien cordialement


Bertrand


 

Incognitototo 02/11/2012 15:33



Bah, Dieu n'est pas toujours celui qu'on croit qu'il est... Par exemple, pour moi, Dieu, c'est l'inconscient...

Bien cordialement itou.



jasmin 02/10/2012 14:11


"Théorie du complot" ?!?! 


 


En voilà une curieuse formulation. Je ne vois aucune "théorie" dans mon commentaire. Une sinistre réalité, ça oui !


Alors, si les "sources" sont citées, est ce que cela fait plus théorie que complot, ou le contraire ? 

Incognitototo 02/10/2012 19:16



Citer les sources, c'est juste une mesure qui permet d'évaluer le degré de manipulation, de fantasme, de propagande, ... en bref de sérieux de l'information.

Par exemple, j'en ai plus appris le week-end dernier, en une heure de discussion avec un apiculteur, sur le phénomène d'effondrement des populations d'abeilles, qu'en lisant des dizaines
d'articles (évidemment, tous orientés) sur ce problème... Tu sais les journalistes veulent tellement se faire mousser qu'ils racontent trop souvent n'importe quoi..



jasmin 30/09/2012 19:56


Bé....Il faut tout de même savoir, ou se rappeler, que Jacques ATTALI vient de proposer de créer l' Organisation des Associations Unies.


Aujourd'hui encore en gestation, elle devra être dotée d'un réel pouvoir décisionnaire et participer à une nouvelle gouvernance mondiale.


 


 


Petit détour, juste pour prendre l'air, parce que hasard oblige, ce même Jacques ATTALI, fidèle courtisan de tous bords, est aujourd'hui Président de la
banque virtuelle PlaNet Finance, dont la direction est assurée aux USA par Pierre ALBOUY, Groupe Rotschild, auquel Conseil Consultatif siègent Michael David-Weill, Jean-Marie
Messier et Félix Rohatyn, leaders historiques de la Banque Lazard...


 


Ca vous rappelle de joyeux souvenirs ?


 


 

Incognitototo 01/10/2012 00:08



C'est mieux de citer les sources quand on avance ce genre de théorie du complot...

À part ça, comme tu le sais, nul besoin de complot pour que les loups se comportent comme des loups... et tant qu'il n'y aura pas des parois étanches entre les financiers et les politiques, ça
sera comme ça... mince, je me mélenchonise...



jasmin 30/09/2012 19:24


Hmmm...il y a tant à dire. 


 


Je pense précisément à l'une d'entre elles, CARE International, fondée avec les fonds du Plan Marshall à la fin de la seconde guerre mondiale. L'association s'était illustrée par
l'envoi de médicaments, nourriture et autres denrées à une Europe alors déchirée par la guerre. Mais depuis, métamorphose oblige...le club BILDERBERG sélectionne et promeut les personnalités
atlantistes en Europe (dont font partie les conseillers de Moscivici).


 


 


En 1983, sous la présidence Mitterrand, Jean GUYOT crée CARE FRANCE, toujours avec le fidèle soutien du Plan Marshall, puis en 1992 la Fondation Hyppocrène,
reconnue d'utilité publique !  dont l'objet est de "renforcer la cohésion entre jeunes européens". 


Je me demande combien de Français (jeunes ou aînés) ont déjà entendu parler de la Fondation Hyppocrène ?!


 


Néanmoins, ce haut fonctionnaire se rapproche des élites bancaires et financières internationales qu'il courtise avec bonheur. Notamment André MEYER (Banque Lazard), David Rockfeller (Standard
Oil) et Siegmund WARBURG (S.G WARBURG & Co). Pressé par Jean MONNET, il rejoindra André MEYER à la Banque Lazard et y restera jusqu'en 2005. Les Institutions qu'il a dirigées lorsqu'il était
haut fonctionnaire s'endettent par son biais, puis par celui de son successeur Paul DELOUVRIER qui oeuvre plus généralement et en permanence surtout pour la construction d'une Europe financière.
Pour le plus grand profit de Lazard Frères.


 


LAZARD...ça doit être un heureux hasard, mais ne vient-on pas d'en entendre reparler ?


 


Je continue..ou tout le monde ici a compris ?


 

jasmin 29/09/2012 20:08


Regarde dans quel état est l'économie sociale et tu peux tout de suite comprendre que
nous avons échoué,


 


Sans compter sur les liaisons incestueuses des ONG avec les Etats et les transnationales !


Pas que je veuille absolument condamner les acteurs et intermédiaires de ces programmes, mais il est permis de
nourrir de très sérieux doutes après avoir analysé les rapports qui y sont entretenus. 

Incognitototo 30/09/2012 03:44



Pas mieux !!! D'autant que j'ai connu tellement de personnes militantes qui sont devenues des vrais salopards, dès qu'ils ont eu une toute petite parcelle de reconnaissance et de pouvoir, que ce
n'est pas moi qui vais te contredire...
 
Ça me fait penser que la seule école de conseil dont on aurait vraiment besoin, c'est de celle qui enseignerait à ne pas devenir un con et/ou un salaud, quand on a le pouvoir...



Michel Martin 27/09/2012 11:41


"Regarde dans quel état est l'économie sociale et tu peux tout de suite comprendre que nous avons échoué, comme échouerons ces gens tant que les tendances systémiques lourdes mondiales ne seront
pas traitées : le capitalisme international, la collusion des politiques avec la finance, ce mode de vie qui privilégie la consommation sur la connaissance, et tant d’autres causes, qui, si elles
continuent, rendent vaines toute action sur les conséquences..."


C'est un peu curieux qu'en tant que systémiste tu te ramène à des raisonnements de causes et d'effets, puisque tu sais très bien que les deux sont intimement liés dans une relation circulaire. La
puissance des forces en mouvement que tu dénonces ne vont s'infléchir que sous le poids des contraintes réelles. On est à peu près impuissants là-dessus. Par contre, quand l'inflexion va devenir
inévitable, est-ce qu'on va résoudre par le chaos et la guerre ou est-ce que quelques unes des alternatives que nous imaginons vont pouvoir s'imposer? On peut en douter, mais si aucune
alternative n'a été pensée, on peut être certain qu'on recommencera les mêmes erreurs. Il arrive qu'une bonne gueule de bois infléchisse notre comportement.

Incognitototo 28/09/2012 04:10



Je ne suis pas sûr qu'après une catastrophe, l'humain soit forcément capable de faire les bons choix... ou alors, il faut que le niveau d'horreurs atteigne des paroxysmes tels que ceux de la
seconde Guerre mondiale... et je n'ai pas vraiment envie que nous en arrivions là, pour faire, enfin, les bons choix ; même si tout est prêt au Moyen-Orient pour que tout dégénère... Mais là, où
tous nos raisonnements sont biaisés, c'est de dire "nous"... En fait, il y a des gens qui décident pour "nous", et en l'occurrence, ils sont capables de nous conduire dans n'importe quelle
impasse ou gouffre, pourvu qu'ils restent les chefs...


Quant aux processus de changement, malheureusement ce qui est vrai pour l'individu, reste vrai pour les groupes... Regarde, même moi qui sais que la clope va me faire crever, je continue pourtant
à fumer... Alors, d'être préparé ou pas au changement, ne change précisément pas grand-chose, parce que seul le
lâcher-prise est la solution aux problèmes...



Michel Martin 24/09/2012 13:55


Un virage de cette ampleur ne se prend pas si vite. Il me semble que ton échelle de temps n'est pas pertinente. On passe de repères qui correspondent à un moment où notre impact sur notre milieu
était éngligeable à un moment où il est patent. Je me doute bien que BeCitizen ne va pas révolutionner le monde en un tour de main à lui tout seul, mais il me semble que si une boîte de
consultant en fait son axe de développement, c'est peut-être un indicateur qu'on a commencé à prendre le virage et à mieux prendre en compte les coûts externes supportés par la collectivité.

Incognitototo 24/09/2012 14:12



Hum... ça sert pas à grand-chose d’essayer d’arrêter un fleuve en lançant des cailloux dedans... et même beaucoup de cailloux s'ils arrivent à former une digue, ne feront que détourner le lit du
fleuve sans l'arrêter...
Traiter les problèmes à la racine me semble quelque peu plus pertinent, si on veut réellement changer les choses.

Cela dit, qu'une boite de conseil, opportuniste, surfe sur ce qui fait bien aujourd'hui, pourquoi pas... seulement, je te le répète, il y a des milliers de conseillers qui ont oeuvré dans ce sens
depuis 30 ans, sans que quoi ce soit ne soit changé au final...

Regarde dans quel état est l'économie sociale et tu peux tout de suite comprendre que nous avons échoué, comme échouerons ces gens tant que les tendances systémiques lourdes mondiales ne seront
pas traitées : le capitalisme international, la collusion des politiques avec la finance, ce mode de vie qui privilégie la consommation sur la connaissance, et tant d’autres causes, qui, si elles
continuent, rendent vaines toute action sur les conséquences...



Michel Martin 24/09/2012 11:48


Toto,


est-ce que ça te cause l'économie
positive selon BeCitizen?


Tarte à la crème ou processus de renouvellement de l'économie?

Incognitototo 24/09/2012 13:25



Bé quoi ? Qu'est-ce que tu veux que je te dise ? Ce sont des conseillers en développement stratégique qui ont intégré les "belles idées écolos" pour en faire leur axe marketing... point...
Reste qu'on ne trouve nulle part sur leur site leur méthodologie et le détail de leurs réalisations...

P.-S. : et pour répondre à ta question sur le "renouvellement", ça fait 30 ans qu'il y a des gens qui font ça (dont moi) et si on avait réussi à changer le monde avec ça, je pense qu'on le
saurait...



jasmin 16/09/2012 12:45


@ Michel


 


Haaannnn. Merci pour ce sympathique clin d'oeil alors  que je te réciproque bien volontiers.

Michel Martin 15/09/2012 09:17


@Jasmin,


c'était juste un clin d'oeil sur une expression ayant une orthographe assez particulière.

jasmin 14/09/2012 16:22


@ Michel 


 


"Au temps pour toi", Jasmin :-) encore que je me demande si ce n'est pas réservé
à "au temps pour moi"?


 





 


Tu vas croire que je le fais exprès....mais je t'assure que non. Alors qu'essaies-tu
de me dire ? 

L'Ami-râle 12/09/2012 22:31


Tout cela me donne parfois envie de « mettre les voiles » !...


Et c’est là :


http://euroclippers.typepad.fr/mon_weblog/erasmus-maritime/

Incognitototo 15/09/2012 04:59



Oui, je vois plus que ça... mais pas comme Arnault quand même...



jasmin 12/09/2012 16:50


Visiblement il y a eu comme un beug....Désolée.

Incognitototo 15/09/2012 04:59



Mais non, c'est toi qui a des ratés... tu vois, ça n'arrive pas qu'aux autres...

C'est presque drôle ce Président qui essaye de nous faire croire que ce sera mieux dans 5 ans, alors que le pire reste à venir...



Michel Martin 12/09/2012 12:56


"Au temps pour toi", Jasmin :-) encore que je me demande si ce n'est pas réservé à "au temps pour moi"?

jasmin 12/09/2012 12:52


....Quant à...


 


Pardon, je copierai dix fois dans mon petit carnet de vocabulaire ! 

jasmin 12/09/2012 12:51


Voilà une chronique qui me conforte dans mon sentiment sans pour autant me réconforter quant à la situation générale (nationale et internationale).


 


Quand à cette affaire Arnault, elle m'emmerde autant que l'impérissable tweet Trierweiler. Pendant qu'on nous distrait avec ces insubmersibles niaiseries, d'autres affaires bien plus
obscures doivent passer par le chas de l'aiguille. 

jasmin 12/09/2012 12:48


Ah....une lecture qui me conforte dans mes opinions, même si elle ne me réconforte pas. Je suis même de plus en plus inquiète quant à la situation internationale entre autres.


Cet épisode Arnault m'emmerde autant que le non moins impérissable tweet de la Miss Trierweiler. Pendant qu'on nous distrait avec des niaiseries de ce genre, d'autres
affaires bien plus fâcheuses doivent passer discrètement par le chas de l'aiguille. 


 


 


 


 


 

Michel Martin 12/09/2012 10:31


Il ne manque qu'un volet à cette charge sans concession que je partage, c'est comment on fait pratiquement pour que nos représentants politiques sortent de la navigation entre les bouées du
clientélisme, des lobbies qui passent par les agences de com pour glisser des projets de lois à leur avantage dans les serviettes des députés, le ramdam médiatique laveur de cerveaux et les
boulets idéologiques ancrés à des places?


Pour le moment, c'est un peu comme si on demandait à des poissons d'avoir des pattes.


 

Incognitototo 15/09/2012 04:58



Je pense qu'ils sont persuadés que ce n'est pas possible de faire autrement... et c'est pourquoi, je parle d'une forme de névrose particulière... Cela dit si quelqu'un savait répondre à ta
question, il serait Président à la place du gentil, aujourd'hui.



chouette-chouette 12/09/2012 09:22


Je viens de lire l'interview de Franck Lepage fait par une journaliste d'  "arrêt sur images"...


Les médias le font passer souvent pour un clown car ses conférences sont théâtralisées mais ce n'est pas un clown. C'est un ancien socio-cul. En particulier sa "Conférence Déglinguée" est
savoureuse de démolition pour enfin comprendre comment on nous mène en rafiot -qui-prend-l'eau-de toutes-parts". Encore un qui ne fera pas recette au Panthéon des politico-cons...


Il dit en autre que pour être informé, pour savoir le plus possible, c'est difficile, cela demande du courage de s'atteler à la lecture de gros pavés plein de mots quelques fois compliqués pour
les lambda comme moi. Je confirme ! Sauf que si on veut vraiment comprendre il faut parfois laisser tomber son polar pour un Bourdieux et d'autres du même jus.


Tu es un fouilleur de réalités Mon Toto, il nous en faut des comme toi, des comme lui.


Merci et bisous.


PS : On le savait déjà que ces élections n'allaient que nous enfoncer un peu, beaucoup, plus dans la merde mais, éternellement optimistes, le fait d'envoyer bouler le nain nous a mis légèrement
du baume sur nos maux... Juste le temps d'une averse de mars...


 


 

Incognitototo 15/09/2012 04:57



Oui, juste le temps d'une averse, c'est exactement ça...

Bisous itou à toi.



I-Cube 12/09/2012 08:32


OK !


 


Je rajoute que quand on est un patron d'entreprise, ce serait une faute proche de "l'abus de confiance" que de se refuse à "optimiser" tous les postes d'activité et de coûts.


Parce que ça fini toujours pas la destruction d'emplois et des outils de travail.


 


Tu ne dis rien de PSA qui aurait commis des "fautes" stratégiques : Oui, ils ont eu le culot de vouloir rester en "Gauloisie" et d'y investire au lieu d'aller s'installer à l'étranger pour vendre
leur camelotte !


C'est le schéma de Moulinex : Produire à coût "gaulois" pour aller vendre en URSS à pouvoir d'achat rétrécis.


Ils en sont morts...


Mais étaient dirigés par un "X-ENA" du meilleur effet !


 


Bon retour "aux manettes", Chef !


J'aime bien tes sautes d'humeur, là...

Incognitototo 15/09/2012 04:57



On le sait bien que le principal problème qui surdétermine tous les autres, c'est celui de l'équilibre des échanges commerciaux... et par conséquent de la compétitivité des entreprises et/ou de
leur protection... mais à l'évidence, on est bien tout seul à le savoir... et visiblement, ce n'est pas ce gouvernement qui va y changer quoi que ce soit...